Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 15:46
La pauvreté en France ne régresse pas !
La pauvreté en France ne régresse pas !

« La pauvreté régresse pour la première fois en France », c’est ce qu’a déclaré Manuel Valls en avril à l’antenne de France Info…..

On aurait bien voulu croire l’hôte de Matignon.

Malheureusement les chiffres sont les chiffres et l’ Insée dans une note publiée en décembre 2015 met les points sur les i :

« Pour l’année 2014, (on note) une légère hausse du taux de pauvreté de0,2point, après deux années de baisse. Ainsi le taux de pauvreté en 2014 serait de 14,2% après 14,3% en 2012 et14 % en 2013 »

Les faits sont les faits et ils sont têtus.

Le précédent gouvernement et l’ancien président de la République n’ont pas fait de commentaires et ils ont raison, car la montée de la pauvreté a été vertigineuse durant le mandat précédent :

13% en 2008 , 13,5% en 2009, 14% en 2010 et 14,3 en fin de mandat.

Le graphique joint à cet article montre les évolutions.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes mais la réalité montre que cette pauvreté devient de plus en plus prégnante et de plus en plus visible.

Le nombre de SDF augmente et de plus en plus de familles se trouvent en grande pauvreté : elles se nourrissent peu, elles rencontrent des difficultés pour se soigner et nombre de personnes renoncent aux soins.

La création de cliniques privées et surtout la mise en service de plateformes hospitalières public-privé vont aggraver la situation.

De nombreux traitements ne seront pas effectués à l’hôpital public et les patients s’ils veulent être soignés devront passer par la case : « dépassements d’honoraires »……

Les associations caritatives font de leur mieux mais elles se trouvent en grande difficulté avec une augmentation du nombre de demandeurs et des réductions de subventions or elles exercent une mission de service public.

Si ces associations n’existaient pas, il faudrait que les CCAS multiplient par 4, 5 ou plus leurs budgets.

Aujourd’hui , il est indispensable que des mesures concrètes soient prises par le gouvernement pour éradiquer la pauvreté.

La première mesure consisterait à augmenter les minima sociaux pour les porter au-dessus du seuil actuel de pauvreté…..

Dans cette période pré-électorale, on parle de plus en plus de revenu universel permettant de vivre correctement….Mais tout ceci reste du domaine des promesses.

Monsieur le Premier Ministre, nous voulons des actes !

CDAFAL 77

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 06:16
une photo d'une des fêtes passées

une photo d'une des fêtes passées

La fête doit se tenir dans le quartier Montaigu.

Ce sont toutes les associations volontaires du quartier qui vont ainsi

préparer ensemble une fête, chacune d’entre-elles tenant un stand.

L’association familiale de Melun et le DAL ont prévu de faire une animation logement.

Cette fête devait avoir lieu le samedi 4 juin 2016…..

Nous avons été informés qu’elle allait se tenir le 28 mai et lundi dernier nous avons reçu un message

téléphoné nous demandant si nous serions disponibles le 16 juillet.

Aujourd’hui une autre date est « sur les rails »…..

Nous attendons qu’une date définitive soit enfin posée mais nous n’en pensons pas moins …..

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 06:47
MAY MEDIEVAL DE BLANDY

Les 21 et 22 Mai à Blandy les Tours

La musique et la danse

Samedi 21 Mai

13h30 I Salle haute de l’Auditoire

Musique pour la cour du duc de

14h I Salle haute de l’Auditoire

La vielle à roue du 12e au 18e siècle

15h30 I Salle haute de l’Auditoire

Musique pour le mariage princier

16h I Cour du château

Invitation à la danse Renaissance

17h I Salle haute de l’Auditoire

Voyage musical au Moyen âge

au 15e siècles

Dimanche 22 mai

11h I Salle haute de l’Auditoire

La musique à l’époque de Marie de Clèves

14h30 I Salle haute de l’Auditoire

Musique pour la cour du duc

de Bourgogne

15h15 I Cour du château

Invitation à la danse Renaissance

16h I Salle haute de l’Auditoire

Musique pour le mariage princier

17h I Cour du château

Les animations

samedi et dimanche

Dans le château

Cour du château : artisans potiers, forgeron, herboriste, compagnies, hommes de guerre,

animations permanentes, ateliers pour les enfants.

Salle basse de l’Auditoire : vie quotidienne. Au 15e siècle : reconstitution d’un intérieur

animé, presse à imprimerie, ateliers de presse et d’enluminure pour les enfants.

Salle haute de l’Auditoire : maître verrier. La cour du duc de Bourgogne Philippe le Bon

pendant la guerre de 100 ans. Le mariage de la princesse Marie de Clèves et Henri

de Bourbon, évènement vécu dans le château en 1572, durant les guerres de religion.

Dans le village, autour du château :

Sur la place du pressoir : Blandy pendant la Révolution, la vie du village, animation

permanente.

Sur les pelouses extérieures : les Grenadiers de l’Empire font revivre les dernières batailles

du premier Empire dans la région. Campement et déambulations.

Dans les rues : théâtre médiéval itinérant, ambiance musicale assurée par Vagarem,

les fifres et tambours des Grenadiers d’Île-de-France.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 06:19
Le CESE réclame une loi reconnaissant la discrimination pour précarité sociale

Notre colloque de novembre 2016 portera sur la lutte contre la pauvreté.

En amont de cette rencontre nous publierons des informations provenant de nos partenaires

Voici un communiqué d'ATD-Quart Monde

ATD Quart Monde se réjouit que le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) s’empare de la question du chômage et de ses conséquences sur les chercheurs d’emploi et leurs familles. ATD Quart Monde se félicite particulièrement que l’Avis voté à l’unanimité ce mardi 10 mai 2016 préconise le vote sans tarder par les députés de la loi reconnaissant un 21ème critère de discrimination pour précarité sociale adoptée par les sénateurs en juin 2015.

Discrimination invisible

ATD Quart Monde se bat depuis 2009 pour faire reconnaître cette discrimination qu’elle constate tous les jours sur le terrain mais que beaucoup ont du mal à admettre. Pourtant, comment qualifier les peurs qui conduisent des habitants à refuser de voir un centre d’hébergement ou une HLM se construire dans leur quartier ?

Pourquoi une loi ?

ATD Quart Monde est persuadé que faire inscrire ce 21ème critère de discrimination dans la loi est indispensable. L’objectif n’est pas d’aller en justice, ce qui n’est pas une habitude des personnes très pauvres, mais bien d’envoyer un message fort à la société. Interdire par la loi l’exclusion d’enfants de la cantine en raison du chômage de leurs parents, faire comprendre que « kassoss » est une injure inacceptable au même titre que les injures racistes ou homophobes… la loi, accompagnée par un travail auprès de l’opinion publique, permettra d’évoluer vers une société plus respectueuse de chacun.

ATD Quart Monde a lancé une pétition avec 40 partenaires pour faire reconnaître cette discrimination : www.jeneveuxplus.org

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 05:12
Concert des Marins de la Noue au profit de l'association Tama-Yé  le vendredi 20 mai 2016

Ce concert a lieu à Vaux-le-Pénil dans le cadre d'un partenariat entre deux associations amies que nous connaissons bien....

UNE BELLE SOIREE MUSICALE, CULTURELLE ET SOLIDAIRE

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 06:43
Le RSA revalorisé de 2% à la rentrée…Des miettes !

Alors que la France compte plus de 8 millions 500 000 pauvres en 2016 dont plus de 2 millions d’enfants, le chef du gouvernement, annonce fièrement à Mantes-la-Jolie une revalorisation du RSA de 2% à la rentrée…..

De qui se moque-t-il donc ?

Manuel Valls a tenu à préciser que

« Le plan pauvreté n'est pas un plan pour les pauvres, encore moins un plan d'assistanat comme je l'ai encore entendu cette semaine »

Bien évidemment, ce n’est même pas la peine de le dire /

Celles et ceux qui ne trouvant pas de travail reçoivent le RSA ne sont pas des assistés. Ils sont des victimes du chômage et des conséquences des politiques menées depuis plus de 20 ans par les gouvernements successifs.

Au 1er avril le RSA s’élevait à 524,68 euros pour une personne seule et à 673,75 euros pour cette même personne seule si elle bénéficie de la majoration parent isolé.

Ce RSA majoré de 2% en septembre prochain sera encore très loin du seuil actuel de pauvreté qui est de 987 € pour une personne seule.

« Le seuil de pauvreté est déterminé par rapport aux niveaux de vie de la population.

Être pauvre, c’est avoir un revenu très inférieur à celui dont dispose la plus grande partie de la population.

Pour l’Insee, comme pour Eurostat, une personne est pauvre si son niveau de vie est inférieur à 60 % du niveau de vie médian de la population française »

Cette « revalorisation » ne couvre pas les augmentations souvent exponentielles des charges locatives. Rappelons d’ailleurs que seul le loyer sans les charges est pris en compte dans le calcul de l’APL.

Certains s’étonnent que de nombreuses familles qui vivent avec le RSA aient des retards de paiement de loyers.

Comment faire face aux dépenses incompressibles que sont les fluides, la nourriture, la santé et les vêtements ?

Ce ne sont pas des miettes qu’il faut distribuer mais un revenu qui soit supérieur au seuil actuel de pauvreté.

C’est possible et cela éviterait par ailleurs beaucoup de dépenses comme celles inhérentes aux expulsions locatives…..

Il est clair que la majorité des familles expulsées sont des familles qui ont des revenus de misère.

Des dizaines de départements ont des difficultés financières liées aux dépenses sociales non compensées par l’Etat.

Les Conseils départementaux devraient obtenir une compensation au centime près des dépenses liées au paiement du RSA…..

CDAFAL 77

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 05:05
Une formation de bénévoles info-dettes le 9 juin 2016

INFO DETTES ET LA FORMATION


Le collectif d'associations qui s'intitule "INFO DETTES" et dont le but est d'aider les familles ou les particuliers à préparer un dossier de surendettement, puis de les accompagner dans l'ensemble de la procédure, organise une session de formation le jeudi 09 juin prochain dans les locaux du Centre Social du Mée sur Seine.

Cette journée sera consacrée à donner aux nouveaux bénévoles les fondamentaux de la procédure de surendettement pour leur permettre d'accueillir dans nos lieux de permanences le public qui vient nous solliciter. Pour les aider dans cette démarche, des exercices pratiques seront proposés sous forme de jeux de rôle afin de mettre les futurs bénévoles dans des conditions proches de la réalité.

Si vous êtes une personne que les formalités administratives ne rebutent pas, et qui peut donner un peu de son temps ( une demi-journée par mois), si vous êtes disponible le 09 juin de 9h00 à 16h00, vous êtes le(la) bienvenu(e) pour nous rejoindre et vous faire une idée précise de votre capacité à devenir bénévole dans un domaine qui croise la route de nombreuses personnes confrontées à des difficultés très concrètes et qui verront leur situation s'améliorer à la suite de vos interventions.

Si vous êtes partant pour l'expérience, merci d'appeler le secrétariat de l'association au 09 75 38 81 13 qui enregistrera votre demande et vous indiquera les coordonnées précises de cette journée de formation.


INFO DETTES

04, Place Beuve et Gantier

77000 VAUX LE PENIL






Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 06:03
A propos de la pétition "stop aux sénatueurs d'abeilles" "

Mise au point

La pétition qui circule et que nous soutenons

http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/2016/05/stop-aux-senatueurs-d-abeilles.html

a été reproduit par nos soins, telle que, avec le titre plein qui n'est pas de notre fait.

Vincent Benoist nous a adressé la lettre suivante que nous reproduisons pour deux raisons :

- parce qu'effectivement 64 sénateurs avaient voté pour la résolution relative à la préservation des insectes pollinisateur;

-et ensuite parce que nous sommes pour le débat donc pour le droit de réponse ou de précision

bonjour Jean-François,

tous les sénateurs ne sont pas des sénatueurs et il serait bon de le rappeler. L'an dernier sur la proposition de résolution relative à la préservation des insectes pollinisateurs, de l'environnement et de la santé et à un moratoire sur les pesticides de la famille des néonicotinoïdes présentée en séance le 4 février 2015 par Joël LABBÉ (EELV), 64 sénateurs sur 337 avaient voté pour (le groupe de EELV, Le groupe communiste dont Michel Billout, 10 UMP dont Colette Mélot, aucun du groupe PS dont Vincent Eblé).

Je te remercie de ne pas laisser planer le doute que Michel Billout et les autres sénateurs du groupe communiste seraient des sénatueurs.
Il existe des points d'appui, encore faut-il savoir les valoriser de temps en temps.

Cordialement

Vincent Benoist
section PCF de l'agglomération melunaise.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 05:53
liesse populaire le 8 mai 1945

liesse populaire le 8 mai 1945

ALLOCUTION 8 MAI 2016

prononcée par Colette LLECH, Maire-Adjoint au ,nom de la Municipalité de Vaux-le-Pénil

Monsieur le Maire ;

Mmes et MM les élus

M l’adjt au chef de centre du CIRFA

Mmes et MM les représentants et les porte-drapeaux des associations d’AC et patriotiques

Mmes et MM

8 mai 2016, 8 mai 1945

71 ans se sont écoulés depuis la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie.

Mais est-ce dû au temps écoulé ?

L’oubli et la confusion ont-ils joué un rôle inquiétant ?

Il était devenu fréquent, trop fréquent de lire ou d’entendre dans les media mais pas seulement, le mot « armistice » employé de manière fautive pour caractériser cette commémoration d’une victoire aussi importante. A-t-on retrouvé aujourd’hui le sens de la vérité historique ? certains indices peuvent le suggérer, même si rien n’est jamais gagné

Notre première responsabilité est donc et doit être de garder leur sens aux mots et de ne pas confondre capitulation sans condition et armistice

«nos paroles nous engagent et nous devons leur être fidèles. Mal nommer un objet c’est ajouter au malheur de ce monde » selon une phrase attribuée à A. Camus

Car comment pourrions nous tenter de définir cette 2° guerre mondiale, ce conflit exceptionnel qui avait commencé le 2 septembre 1939 ?

Cette guerre fut, au-delà du nombre des belligérants, des victimes, des théatres d’opérations, des armes utilisées, un choc frontal avec une idéologie monstrueuse qui visait à créer un monde nouveau fondé sur le racisme et l’inégalité des hommes et des peuples, justifiant les pires crimes en particulier contre les populations civiles

Cette guerre conclue par un procès international à Nuremberg où ont été jugés une partie des responsables nazis dont les signataires des capitulations a été à l’origine de la notion de crime contre l’humanité. Seule une capitulation sans condition était donc envisageable. Elle avait été décidée par les Alliés dès 1941, confirmée à plusieurs reprises et modifiée le 1 mai 1945 pour accorder à la France une place parmi les signataires.

Mais il faut aussi savoir que l’Allemagne fanatisée a tenté jusqu’au dernier instant d’obtenir une paix séparée et de rompre le front uni des alliés et que la signature de cette capitulation fut un évènement complexe en plusieurs étapes !

A partir du 3 mai, les plénipotentiaires allemands, envoyés par l’amiral Dönitz, nouveau chef du Reich depuis la mort de Hitler contactent l’état-major d’Eisenhower à Reims. Le 6 mai le général Jodl chef d’état-major de l’armée allemande arrive à Reims en fin d’après-midi Introduit à 2h39 dans la salle des cartes du collège technique devenue la salle de la reddition il signe devant les représentants des Alliés dont le Général Sevez de l’état-major du Général de Gaulle .Il est 2h41, nous sommes déjà le 7 mai.

Mais la nouvelle va se répandre très vite et même si une deuxième cérémonie est prévue à Berlin dans le QG du Maréchal Joukov à la demande de Staline qui considérait la signature de Reims comme un préliminaire, la fête a commencé dans une immense joie ! Pendant qu’à Berlin, on se hâte, les manifestations de liesse se multiplient dans toute l’Europe. Or le Général de Lattre de Tassigny envoyé in extremis par le général De Gaulle pour représenter la France à cette nouvelle cérémonie fait confectionner en urgence un drapeau français avant l’arrivée du maréchal Keitel. Cette deuxième capitulation est signée à minuit et six minutes : heure allemande : on est donc déjà le 9 mai. !

La date du 8 mai reste celle qui a été officialisée en France et dans les pays anglo-saxons comme date de la victoire, même si on oublie à ce moment que la guerre continue encore en Asie même si on ignore aussi que ce même jour, en Algérie une manifestation est brutalement réprimée

Cette commémoration doit être aujourd’hui plus que jamais une occasion exceptionnelle et forte de rappeler partout et toujours les exigences de liberté, d’égalité et de fraternité, piliers de notre République et de notre démocratie

Nous ne devons pas oublier le sens et la portée du 8 mai 1945

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 22:51
Stop aux « sénaTUEURS d’abeilles » !
Stop aux « sénaTUEURS d’abeilles » !

149 091 protecteurs d'abeilles demandent l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes "tueurs d'abeilles" !

Madame la sénatrice,

Monsieur le sénateur,

Dans le cadre du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, le mercredi 04 mai dernier, la commission du Développement Durable a décidé de rejeter le principe d’une interdiction des insecticides néonicotinoïdes fixé au 1er septembre 2018 par les députés. Les sénateurs ont préféré ne pas tenir compte des nombreux signaux d’alerte pour la biodiversité, la santé et l'agriculture.

Je regrette ce vote et je tiens, par la présente, à vous faire part de ma plus vive protestation.

Pourquoi cette pétition ?


Les 3 & 4 mai dernier, la Commission du Développement Durable du Sénat a débattu du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité.

Tapis dans l’ombre de cette commission (dont les débats ne sont pas publics !), les sénateurs en ont profité pour supprimer toute interdiction des insecticides néonicotinoïdes.

  • Alors même que l’Assemblée nationale avait conditionné une éventuelle interdiction à un report de sa mise en œuvre à la date du 1er septembre 2018 (interdiction TROP tardive !) ;
  • Alors même qu’un amendement sénatorial proposait un nouveau report au 1er septembre 2022 (interdiction BIEN TROP tardive !!) ;

Les sénateurs de cette commission ont rejeté l’idée même d’une interdiction qui leur semble tout bonnement inenvisageable (INCROYABLE !!!).

Pourtant, un collectif d’associations et structures agricoles a démontré qu’une telle interdiction était non seulement possible (l’agriculture biologique est là pour le démontrer chaque jour !) mais qu’elle n’induisait pas de baisse des rendements.

Frappés de surdité démocratique, les « sénaTUEURS d’abeilles » doivent nous entendre !

  • 76 % des personnes interrogées indiquent soutenir l’idée d’une interdiction des insecticides néonicotinoïdes, d’après un sondage IFOP commandé par Agir pour l’Environnement.
  • Nous sommes déjà près de 140 000 signataires à avoir demandé l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes « tueurs d’abeilles ».

Soyons encore des dizaines de milliers à interpeller ces « sénaTUEURS d’abeilles ». La démocratie n’est rien sans les citoyens, donc sans nous !

A partir du 10 mai 2016, les sénateurs se réuniront en séance plénière pour réintroduire ou rejeter l’interdiction des insecticides tueurs d’abeilles.

Stop aux « sénaTUEURS d’abeilles », sauvons les abeilles, signez la pétition !

Plus d’infos :

Les néonicotinoïdes, c’est quoi ?

Une classe d’insecticides neurotoxiques, présents sur le marché depuis 1995. Ce sont les pesticides les plus toxiques pour les abeilles mais également pour de nombreuses composantes de la biodiversité (vie aquatique, invertébrés dont les vers de terre, oiseaux, etc.).

Les néonicotinoïdes sont, selon le type de molécules, 5 000 à 10 000 fois plus toxiques que le DDT, insecticide interdit en France depuis 1972 pour sa nocivité sur la faune et la flore.

Les effets des néonicotinoïdes sur les abeilles

Depuis l’utilisation de ces insecticides néonicotinoïdes en 1995 en France, on constate :

  • Le taux de mortalité des abeilles est passé de 5 % à 30 % voire 40 % selon les années, ce qui représente en moyenne la disparition de 300 000 ruches par an.
  • En 20 ans, la production de miel en France a été divisée par trois passant de 33 000 tonnes en 1995 à 10 000 tonnes en 2014.
  • L’importation de miel du monde entier représente désormais les 2/3 des 40 000 tonnes de miel consommés en France.

Les insecticides néonicotinoïdes représentent un danger !

Pour l’environnement : contamination des cours d’eau, pollution des sols, contamination de la flore sauvage, atteinte aux abeilles mellifères et aux pollinisateurs sauvages, aux invertébrés aquatiques, aux oiseaux.

Pour la santé humaine : selon l’EFSA (Agence européenne de sécurité des aliments), certains néonicotinoïdes « peuvent avoir une incidence sur le développement du système nerveux humain ». Une autre étude indique qu’ils peuvent avoir un effet perturbateur endocrinien, notamment sur la thyroïde.

Pour la sécurité alimentaire : selon la FAO, sur les 100 espèces végétales cultivées qui fournissent 90 % des aliments mondiaux, 71 sont pollinisées par les abeilles.

Les abeilles et insectes pollinisateurs sont essentiels

En Europe ce sont 85 % des espèces cultivées qui dépendent des insectes pollinisateurs. A savoir la majorité des cultures fruitières, légumières, oléagineuses et protéagineuses.

Avec la disparition des abeilles, c’est 65 % des plantes agricoles qui sont menacées, soit 35 % de notre alimentation. Les cultures maraîchères et fruitières dépendent par exemple à 90 voire 100 % des abeilles.

80 % des plantes à fleurs dépendent de ce type d’insectes pour leur reproduction et donc pour leur survie.

Pour l’ensemble de ces raisons, nous avons besoin de votre soutien pour demander aux sénateurs l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes.

Signez et partagez la pétition maintenant !

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France