Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 15:47
Colloque : combattre ensemble la pauvreté- intervention de Jeannine JOUANIN

Je voulais relater une expérience de solidarité qui se passe à St Fargeau Ponthierry. Il s’agit d’une épicerie solidaire qui a été mise en place en 2011

Epicerie solidaire, son nom indique qu’il s’agit là de solidarité. Tous les jours nous parlons de solidarité, d’entraide, de générosité contribuant à aider ceux qui sont dans la difficulté.

Les valeurs de solidarité, de fraternité doivent permettre le vivre ensemble dans une société qui devrait être fondée sur le respect de l’autre, la tolérance et la liberté.

L’épicerie solidaire de St Fargeau permet d’apporter un peu de dignité, de chaleur et de réconfort. Tout en donnant la possibilité aux familles de créer ou recréer du lien social.

En quelques mots, je vais vous présenter l’association qui s’appelle « la FA MI SOL. C’est une association de loi 1901, créée en 2010. Elle permet l’insertion des familles en difficulté par la vente de produits à prix réduits. Elle accueille chaleureusement  les familles et leurs donnent des conseils.

Ces familles sont orientées par des travailleurs sociaux à la suite d’une commission d’attribution.

Les denrées mis en vente dans notre épicerie sont obtenus grâce à la collecte, aux différents partenariats institutionnels ou financiers.

Cette structure s’est développée très rapidement  et pour le fonctionnement quotidien elle compte 50 bénévoles et depuis 1 an un salarié à temps partiel chargé de l’approvisionnement et de la gestion des stocks.

L’objectif de l’épicerie solidaire est d’aider les familles à surmonter des difficultés passagères par une aide alimentaire et un soutien en phase avec le suivi assuré par les travailleurs sociaux.

En 2015 nous avons aidé 172 familles représentant 446 personnes et distribué 35 tonnes de produits pour un montant de 26 800 euros correspondant à une valeur marchande de 165 000 euros.

Depuis près de 2 ans, elle propose des vêtements, des jouets, produits neufs qui sont données ou vendus à très bas prix par des entreprises locales.

L’équipe de cette épicerie solidaire est constituée de bénévoles dévoués et elle adhère à l’association nationale de développement des épiceries solidaires qui accompagne le développement et la professionnalisation des épiceries (approvisionnement en nourriture, fourniture de matériels, mise en œuvre de solutions humaines et informatiques pour gérer les stocks, assurer la traçabilité des produits, ce qui permet le respect des mesures d’hygiène réglementaires.

L’épicerie solidaire est un maillon de la chaîne qui permet aux familles de prendre confiance en elles, de traiter les problèmes de santé, passés parfois au second plan ou de régulariser les charges locatives en souffrance.

Combattre la pauvreté c’est ceux à quoi s’attache cette association.

Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 07:50

Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 07:45

 

Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 15:58

Ce bulletin hebdomadaire ne contient pas les positions du CNAFAL mais des points d'actualité(s) avec des textes pouvant vous être utiles... et il s'agit donc là d'informations brutes non commentées.

Consommation et vie courante

 

Etat civil :

Vous disposez désormais de 5 jours pour déclarer la naissance de votre enfant (au lieu de 3).

  •  Loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016

Elections syndicales :

Du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017, se dérouleront les élections syndicales pour les entreprises de moins de 11 salariés et les employés à domicile. Ce scrutin désigne les syndicats, les salariés appelés à siéger dans les commissions paritaires régionales et les conseillers prud’hommes.

  •  Scrutin TPE 2016
  •  Election syndicale TPE

Licenciement :

Le barème servant à fixer le montant des indemnisations de licenciement a été modifié. Désormais, il doit prendre en compte un référentiel indicatif auquel le juge se réfère en cas de désaccord entre l’employé et le salarié.

  •  Décret n° 2016-1581 du 23 novembre 2016 portant fixation du référentiel indicatif d'indemnisation
  •  Décret n° 2016-1582 du 23 novembre 2016 modifiant le barème de l'indemnité forfaitaire de conciliation

 

Transport ferroviaire :

la SNCF annonce le lancement d’une nouvelle garantie sur la ponctualité. L’INC vous donne des informations sur cette nouvelle garantie.

  •  La garantie 30 minutes

Gaz :

Les consommateurs, soumis au tarif réglementé du gaz, verront leur facture augmenter de 2.6% en moyenne en décembre 2016.

  •  Hausse des prix du gaz

Loisirs :

Une enquête a été menée par la DGCCRF sur la sécurité des équipements pour pratiquer la plongée. Le bilan est plutôt positif, même si un manquement au niveau de l’information a été relevé dans certains cas, donnant lieu à des avertissements.

  •  Enquête

 Consommation et vie courante

 

Coupures d’eau :

Le Centre de Recherches et d’Études sur les Droits Fondamentaux (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) publie une analyse de l’arrêt du 4 mai 2016 de la Cour d’appel de Versailles, qui s’est prononcée sur la question cruciale de la légalité des coupures opérées par les sociétés distributrices d’eau.

 Revue des droits de l’Homme

Education

 

Le Rapport Droits de l'enfant 2016 aborde notamment le Droit fondamental de l’accès à l'éducation.

  •  Rapport

Précarité

 

Energie :

En France, 12 millions de personnes sont touchées par la précarité énergétique. Pour pallier ce problème le Gouvernement compte sur le chèque énergie, qui sera mis en place en janvier 2018 et qui remplacera les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz.

  • Les chiffres-clés de la précarité énergétique

Logement :

L’Etat projette de mettre sur le marché 50 000 logements vacants, il se donne 3 ans pour effectuer cette action qui pourrait être bénéfique pour les bailleurs volontaires, puisque qu’ils profiteront de certains avantages comme l’exonération de la taxe foncière.

  • La mobilisation du parc privé à des fins sociales

Elections présidentielles :

Afin de faciliter les démarches pour s’inscrire sur les listes électorales, pour les personnes accueillies dans des centres d’hébergement, la FNARS propose plusieurs outils.

  •  Affiche – Votez est un acte citoyen, prenez votre avenir en main
  •  Voter – Mode d’emploi
  •  Guide - Permettre aux personnes accueillies d’accéder à la citoyenneté

Economie sociale et solidaire (ESS)

 

L’aide à domicile, domaine de l’ESS est majoritaire en ce qui concerne les départs à la retraite.

  •  Départs à la retraite et opportunités d’emplois dans l’économie sociale et solidaire

Santé

 

Santé mentale :

La Haute Autorité de Santé (HAS) estime que les violences faites au sein des hôpitaux psychiatriques, peuvent être réduites de moitié. Elle a publié, en ce sens, plusieurs documents destinés aux professionnels de santé.

  •  Guide méthodologique
  •  15 programmes d’amélioration des pratiques

Autisme :

Le public peut s’informer sur ce handicap par le biais d’une plateforme mise en ligne. Elle propose notamment des réponses aux questions les plus fréquentes.

  • Autisme – Dépasser les préjugés

Jeunesse :

Un plan d’action a été créé en direction des jeunes pour qu’ils puissent accéder facilement aux soins. Ils pourront consulter gratuitement des psychologues, grâce à un « pass santé jeunes ».

  •  Plan d’action en faveur du bien-être et de la santé des jeunes

L’Unicef note que dans les quartiers prioritaires, 28% des enfants n’ont pas accès aux soins. Elle donne certaines recommandations, comme l’urgence d’investir pour les tout-petits.

  •  Ecoutons ce que les enfants ont à nous dire

Santé au travail :

Un rapport décrit les liens entre le compte pénibilité et les actions de prévention et de réduction des situations de travail pénibles. Des doutes sont émis quant à l’effet de ce compte sur la réduction de la pénibilité.

  •  Améliorer la santé au travail – L’apport du dispositif Pénibilité

Sida :

Le Ministère des Affaires sociales et de la Santé fait le point sur les modes de transmission, les mesures préventives et les traitements contre le VIH/Sida.

  •  Moyens préventifs et traitements contre VIH-Sida

Justice

 

Racisme :

Le nombre d’affaires de racisme traitées par les tribunaux a augmenté de 34% en trois ans. Ce sont les injures, les diffamations et les discriminations qui prédominent.

 Communication de données portant sur les condamnations prononcées pour des infractions à caractère raciste

Divorces

En janvier 2017, les procédures de divorce à l’amiable seront modifiées. Elles ne nécessiteront plus l’intervention du Juge des affaires familiales, sauf dans certains cas limitativement fixés par la loi.

  •  Articles 50 et suivants de la Loi n° 2016-1547 du 18/11/2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle.

“Les larmes du passé fécondent l’avenir.” (Alfred de Musset 1810/1857)  

Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 10:34

« Ecoute Papy, je t’explique… » « Tu cliques sur cet icone, tu fais glisser puis tu fais un double clic... c’est simple c’est intuitif…. » Intuitif c’est un mot souvent utilisé par les jeunes, nés avec un écran et un clavier dans les mains ! Mais les plus anciens ont besoins d’explications logiques et progressives pour rentrer dans le monde numérique qui les entoure au quotidien.

 

On peut parler de fracture numérique à deux niveaux. Tout d’abord au niveau du matériel, l’ordinateur, les outils de connexion à internet, les réseaux locaux parfois peu fiables. Tout ceci est couteux : achat du matériel, abonnements, maintenance.

Ensuite il y a le problème des compétences, s’initier à ces outils est parfois très difficile pour certaines personnes. Ce n’est pas une question d’âge, ni de formation de base, mais d’une curiosité d’esprit et parfois de nécessité. Nombreux sont les grands parents qui utilisent régulièrement internet pour correspondre avec les petits enfants à l’autre bout de la terre. Ils commencent par gérer et envoyer des photos et ils se prennent au jeu de la découverte des réseaux sociaux, de leurs avantages, de leurs dangers.

Ceux-ci sauront chercher les horaires du cabinet médical, le classement des meilleures maisons de retraites, mais les autres, ceux qui n’ont pas la famille, les amis, se trouvent dépassés par les nouvelles technologies, et bien souvent n’osent pas l’avouer. Ceci est vrai aussi pour les personnes en grande précarité. Comment peuvent-ils s’en sortir alors que de plus en plus les services publics et parapublics dématérialisent les relations avec les usagers : les résultats d’analyses biologiques, le suivi des comptes bancaires, les déclarations d’impôts….

Quelques outils informatiques simples ont été mis en place par exemple la téléalarme, les robots de compagnie, les piluliers électroniques qui organisent la prise de médicaments et contribuent à réguler la vie et le rapport au temps qui passe. Sur les smartphones des applications à objectifs médicaux se développent, mais là c’est une fracture sociale, comment obtenir des subventions pour que ceux qui en ont besoin puissent les acheter ?

Pour développer le lien social et éviter l’isolement des expériences dans le domaine de l’initiation au numérique existent. Par exemples des militants du CNAFAL assurent des permanences, soit dans les locaux des AFL, soit dans d’autres structures où des aides personnalisées sont apportées : créer une adresse de messagerie, envoyer des photos, rechercher les coordonnées du centre de soins.

« Tu as raison fiston, c’est super intéressant, maintenant que je sais envoyer des messages, je vais écrire à tous les responsables politiques pour qu’ils développent les subventions aux associations créant du lien social et luttant contre la fracture numérique…. »

Nicole DAMON

CNAFAL

 

Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 06:36
Dessin réalisé par Nagy et composé pour notre blog

Dessin réalisé par Nagy et composé pour notre blog

 

Dans une petite commune de Seine et Marne, une femme survivait dans sa voiture.

Le maire informé a décidé de la loger dans l’ancien logement de fonction, désaffecté de l’instituteur.

C’est loin d’être Byzance mais aujourd’hui, elle est en sécurité et elle a chaud.

L’association qui occupe l’ancienne salle de classe qui jouxte au logement prête ses toilettes qui elles sont en parfait état et tout va pour le mieux.

Voici là une utilisation intelligente d’un espace qui est laissé à l’abandon depuis des années et des années.

Dans les villes et les campagnes il existe des locaux publics qui restent longtemps en l’état avant une nouvelle affectation ou une destruction.

« Vous voulez loger des personnes dans l’insalubrité ! »

C’est une remarque que j’entends ici et là et que certains n’hésitent pas à formuler par écrit.

N’est-il pas préférable qu’un homme ou une femme puisse trouver un refuge dans un bâtiment vide qui peut être aménagé plutôt que de dormir au mieux dans sa voiture et au pire dans la rue ?

C’est quoi l’insalubrité ?

Elle est causée par l’abandon de locaux qui, non chauffés finissent par se délabrer.

Certaines réponses humaines et intelligentes méritent d’être connues.

L’ex-hôpital Saint-Vincent-de-Paul une des plus grandes maternités de Paris années, est devenu un «  lieu d’occupation éphémère .

Cet hôpital désaffecté est « devenu un lieu d’occupation «  éphémère ». Ressourcerie, manufacture, café, cantine solidaire, foyer de migrants, centre d’hébergement d’urgence et de réinsertion… un millier de personnes, résidents, locataires, travailleurs et étudiants y vivent et y travaillent dans une ambiance villageoise. »

Une plateforme de santé public-privé va ouvrir fin 2017 ou début 2018 sur Melun, les travaux ont commencé.

Passons sur l’analyse d’un projet qui fait la part belle au privé pour rester sur le sujet de cet article.

L’hôpital actuel « Marc Jacquet » de Melun va fermer ses locaux dans un an ou deux.

Des projets immobiliers sont dans les cartons, nous en ignorons la nature et la teneur même si certaines hypothèses sont avancées.

Voici ce qu’on peut lire sur la République de Seine et Marne :

http://www.larepublique77.fr/2016/10/14/les-dix-projets-pour-dynamiser-l-agglomeration-meun-val-de-seine/

« Le terrain, à cheval sur les villes de Melun et Vaux-le-Pénil appartient au centre hospitalier. Des négociations tripartites sont actuellement menées pour envisager la reconversion du site. D’autant que la vente du foncier doit permettre la fin du financement du Santépôle. Concernant l’avenir du terrain, la réflexion est en cours concernant le nombre de logements susceptibles d’être construit sur le site. »

Pourquoi ne pas prévoir l’aménagement de plusieurs locaux en centre d’hébergement ?

Ils sont fonctionnels.

C’est une proposition que des bénévoles et associations formulent ?

L’aménagement coûterait beaucoup moins cher au pouvoir public que ce que leur coûte l’hébergement dans des hôtels des sans abri.

Nous portons et défendrons ce projet !

A chaque jour sa peine.

Nos associations accompagnent et aident les SDF….

Aujourd’hui c’est le Secours populaire qui paye à Monsieur quelques nuits d’hôtel, demain c’est la Croix Rouge et après- demain « Familles laïques » et le Secours catholique....

Pendant quelques jours ce monsieur ou cette dame est au chaud, c’est mieux que rien mais c’est aléatoire.

Il faut que les associations et les décideurs municipaux se réunissent, établissent un état des lieux des bâtiments utilisables et qu’un plan Orsec soit mis très rapidement en place.

Jean-François Chalot

Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 10:05
Published by familles laïques vlp
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 06:48
Colloque : Combattre ensemble la pauvreté : La Passerelle à Vaux-le Pénil, une réponse pour les jeunes

NICOLAS GAVRILENKO, DIRECTEUR DE LA PASSERELLE

Je voudrais parler des jeunes face à la précarité. La précarité précipite les jeunes dans un cercle infernal. Il est très difficile d’entrer dans le marché du travail lorsque l’on connait des conditions de vie précaire.

Les jeunes que nous rencontrons sont d’autant plus exposés à cette logique de précarisation qu’ils sont plus souvent que d’autres en rupture de ban et en voie de marginalisation.

Souvent ils n’ont pas d’attache familiale, parfois leurs familles ne sont pas en mesure de leur apporter le soutien qu’ils ont besoin.

Dans le meilleur des cas nous avons à faire à des jeunes qui ont envie de conquérir leur autonomie, désir qui se heurte à cette réalité du marché immobilier et de la situation de l’emploi.

Contrairement aux personnes de plus de 25 ans, la plupart des jeunes actifs n’ont même pas le filet de sécurité minimal que représente le RSA.

Cette classe de 18 à 25 ans avec peu de qualification et peu de soutien familial vit un véritable bizutage institutionnel et risque d’être marqué par ces années de galère à l’entrée de la vie active et ce pendant longtemps.

La Passerelle a été créée en 1996 grâce à l’action de la Mairie de Vaux le Pénil afin de suspendre le cercle infernal « emploi/logement »

Nous proposons à ces jeunes un logement décent pour qu’ils puissent retrouver confiance en eux-mêmes et retrouver l’estime de soi.

Bref, suffisamment de force psychologique pour aborder un projet professionnel et se mettre en quête d’un emploi stable.

Nous avons pu constater que dans la large majorité des cas la pertinence et l’efficacité de ce dispositif. Libérés du souci de recherche d’un logement, les résidents peuvent consacrer davantage de temps à leur avenir professionnel.

En ce sens notre association accomplit le rôle qui lui est dévolu, y compris à travers son nom. Etre le relais qui permet à ces jeunes de s’inscrire dans le tissu social et de faire face aux responsabilités de la vie.

Plus des 2/3 des jeunes placés  à la Passerelle sont autonomes après avoir trouvé un emploi. Il reste à espérer que ces questions brulantes liées à la jeunesse pourront trouver des solutions politiques.

Je tiens à rappeler qu’une société qui se désintéresse de sa jeunesse ne lui donne pas les moyens de conquérir son autonomie

Je profite de cette occasion pour vous donner quelques informations concernant notre association. Nous gérons actuellement 97 places essentiellement pour un public célibataire ou en couple jusqu’à un enfant de 118 à 26 ans.

Nous prenons en priorité des jeunes de l’agglomération. En 2015, nous avons reçu 217 demandes, nous avons pu intégrer 43 personnes.

Les 2/3 de ces jeunes partent dans un logement autonome après une durée de séjour en moyenne de 2 ans. Nous les accompagnons sur tous les aspects : l’insertion professionnelle et la recherche de logement.

Nos logements sont des T1 et T1 Bis, tous équipés à partir de 339 euros toutes charges comprises.

Sachant que ça ouvre le droit aux APL et qu’il reste à charge pour les jeunes qui ont le moins de ressource à peine 30 à 40 euros par mois à débourser.

Ces logements sont donc tout à fait accessibles pour la plupart de ces jeunes et nous sommes soutenus dans cette action par la Ville de Vaux le Pénil, la CAF et également l’Agglomération

 

Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans Colloque Combattre ensemble la pauvreté
commenter cet article
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 06:56
ATELIER INFORMATIQUE  DÉMARCHES VIE CITOYENNE

POUR QUI :

 

Vous cherchez des informations administratives…vous avez un dossier en cours à traiter… vous voulez vous inscrire sur un site de l’administration : cet ATELIER est fait pour vous…

 

Vous avez fait un parcours alphabétisation… vous voulez entretenir votre connaissance de la langue… vous voulez aller plus loin dans la connaissance de la langue française : cet ATELIER est aussi fait pour vous…

 

POURQUOI :

 

Les administrations communiquent de plus en plus avec les usagers que nous sommes en utilisant le réseau INTERNET (IMPOTS, PRÉFECTURE, ÉDUCATION, JUSTICE, POLICE, EMPLOI, CULTURE…)

 

De ce fait nous sommes invités à créer des comptes et à les gérer…les documents, et les informations sont souvent à télécharger en ligne…

 

Pour y parvenir 3 conditions :

 

- Avoir accès à INTERNET

- Savoir Circuler dans les méandres de chaque site…

- Maitriser la langue administrative…

 

TOUS LES MERCREDIS DE 9HÀ 12H

 

9h-10h30 : INTERNET ET ADMINISTRATIONS

10H30-12H : INTERNET ET LANGUE FRANÇAISE

 

Début de l’Atelier : MERCREDI 7 DÉCEMBRE 2016

s’inscrire auprès du secrétariat –

place Beuve et Gantier

 

Internet citoyen: " L'internet citoyen englobe les usages, services, pratiques et comportements liés aux outils numériques en réseaux et dédiés à des actions publiques et solidaires, locales, nationales ou internationales, non marchandes, portées par la société civile".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_citoyen

 

Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 07:27
des hommes meurent dans la rue

des hommes meurent dans la rue

 
 
Lorsque la température devient glaciale comme ce soir une image me hante, une réalité me glace symboliquement la peau : c'est celle de ces hommes entrevus gare de Lyon à Paris dimanche soir ou en gare de Melun tout à l'heure. Des milliers dorment aussi dehors dans toutes les villes de notre pays qui est le 5eme plus riche au monde. Emmitouflés dans de vieilles couvertures, couchés sur des matelas de fortune ou quelques cartons posés à même le sol, ces hommes sont littéralement ...ravalés au rang de bêtes sauvages. Ce sont pourtant nos semblables, nos frères en Humanité que l'on ne veut pas voir car ils nous renvoient à notre indifférence, à nos petits renoncements mais aussi à notre culpabilité collective. Baisser les yeux, détourner le regard et oublier le plus vite possible ces silhouettes défaites et désincarnées sont les réflexes communs les plus courants. On nous acclimate dès le plus jeune âge à ce « spectacle » le plus cruel de la misère et , pire, certains nous apprennent à renvoyer les pauvres à leur responsabilité individuelle. C'est une violence sourde et inacceptable lorsque à l'autre bout de la chaîne capitaliste profits et milliards s'accumulent sans vergogne et triomphent chaque jour à la une des médias. A l'heure où il est de bon ton de pleurer sur le sort des pauvres millionnaires écrasés d'impôts, des pauvres patrons accablés de « charges » sociales et de taxes c'est à ces hommes couchés dans le froid que je pense et avec Jacques Roux le curé rouge révolutionnaire de 1793 j'affirme haut et fort : « La liberté n'est qu'un vain fantôme, quand une classe d'hommes peut affamer l'autre impunément. L'égalité n'est qu'un fantôme, quand le riche, par le monopole, exerce le droit de vie et de mort sur son semblable ».
 
Julien GUERIN
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

 

Vendredi 09 Decembre 2016

 

   

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 13 Janvier 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France