Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 22:54
CINQUIEME JOURNEE AU GITE DE LA RIVIERE  EN VENDEE

Le soleil se lève sur le camping, chacun de son côté prend un petit déjeuner en famille. Mais tout le monde à un goût de fin de vacances passées bien trop vite. A peine la tasse de café terminée, que les plateaux repas pour le déjeuner sont déjà livrés.

Chacune des familles prépare sa table, finit son ménage le temps que tout le monde se rassemble pour passer à table. On s’attable en famille pour un des derniers repas.

Le repas terminé, tous s’activent à ramasser les tables. Après manger, une bataille d’eau a alors été improvisée et tout le monde y a participé, y compris le chauffeur qui s’y est donné à cœur joie.

Il est 14h, tout le monde est prêt et chacun se dirige vers la piscine où on se retrouve pour des jeux d’eau. J’ai été la première victime, puisque j’ai fini habillée dans la piscine où on m’a jetée depuis le bord, puis tout le monde s’est amusé à s’arroser ou à se couler les uns les autres.

A 16h30, toutes les familles commencent à partir pour le goûter des enfants puis se doucher, se préparer et faire à diner pour la fameuse soirée feux d’artifices sur la plage. Pour la plupart, pendant le temps restant avant le départ pour Saint-Gilles les bagages de notre grand départ ont été commencés.

A 20h30, nous sommes tous présents, et le bus peut alors partir pour une soirée festive. A notre arrivée, nous avons pu voir le défilé du 14 juillet qui était en train de se produire dans les rues. Puis nous nous sommes rassemblés devant un glacier où nous avons pu déguster de merveilleuses glaces avec des saveurs de la région.

Ensuite nous sommes partis en direction des bords de mer où nous avons pu explorer de merveilleux feux d’artifices où il y avait vraiment énormément de monde.

A la fin nous avons rejoint le bus qui n’était pas garé loin afin de rentrer après une si belle journée, bien qu’elle fasse partie d’une des dernières avant le retour dans nos foyers respectifs. Le retour à nos habitudes.

Blandine ASRI, mère d’une des familles ayant pu bénéficier du séjour.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 16:03

Je viens d'apprendre que la Ville de Vaux le Pénil rendra hommage aux victimes du lâche attentat perpétré ce jeudi 14 juillet 2016 à Nice.

Toute la population est de nouveau touchée et marquée par cet évènement que l'on oublie trop souvent être le quotidien de certaines population dans le monde.

Familles Laïques de Vaux le Pénil invite l'ensemble de ses adhérents et sympathisants à se joindre à cette cérémonie qui sera présidée et conduite par Monsieur Pierre HERRERO, maire de Vaux le Pénil.

Elle se déroulera ce lundi 18 juillet 2016 à 19h00, Place Nelson Mandela (devant la Maison des Associations), autour de l'Arbre de la Liberté, là-même où, en novembre dernier, nous nous étions déjà rassemblés, nombreuses et nombreux, dans une même pensée pour les victimes du 13 novembre 2015.

La barbarie ne doit pas gagner !

Il nous faut tous ensemble la dénoncer, et continuer à vivre !

Que cette manifestation de soutien soit une occasion de plus pour la population pénivauxoise et des environs, de démontrer son soutien et sa solidarité face à l'adversité et dire non au terrorisme.

Familles Laïques de Vaux le Pénil, ses responsables, ses bénévoles, ses adhérents adressent aux victimes et à leurs familles, leurs très sincères et douloureuses condoléances et les assurent de leur soutien moral plein et entier.

Patrice THEVENY, Président de Familles Laïques de Vaux le Pénil

Hommage pénivauxois aux victimes de Nice
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 09:15
Nous sommes tous en deuil !

Hier soir, nous étions tous ensemble, adultes et enfants à Saint Gilles Croix de vie pour admirer un joli feu d'artifice lancé le 14 juillet.

Au retour dans le car nous avons appris pour Nice....

C'est horrible !

Nous avons pensé et pensons beaucoup à ces femmes, ces hommes et ces enfants fauchés par un camion conduit par quelqu'un qui voulait tuer et qui a tué.....On dénombre 84 morts et de nombreux blessés.

Comment est-ce possible ?

Nous sommes atterrés et tristes.

Nous reprendrons le récit de notre séjour plus tard.

Voici le dessin de notre ami Nagy. Il "illustre" avec son immense talent l'horrible assassinat de Nice

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 08:23
Aujourd’hui 4éme journée aux gîtes des rivières….

Que dire, petit déjeuner en famille, ensuite direction la plage aux Sables d’Olonne yahouuuuu…..

RDV devant le car 11H avec tout le groupe, arrivée aux environs de 12H.

Petite balade au marché, au centre-ville et hop le restaurant avec des moules frites au menu hihihi… Merci FAMILLE LAÏQUE pour ce magnifique geste en plus. Après cet excellent repas au port, une petite tête dans l’océan oulala l’eau est glacée, mais le sable est magnifique… Changement total de paysage (adieu les tours de Melun lol), et voilà aussitôt sortie de l’eau, allons manger des gaufres hummmmm avec des bonnes glaces maison…. Oulala le temps passe vite et 18H arrive RDV devant le car avec notre chauffeur Cyril toujours là dans la place, retour aux gîtes soirée boum pour les enfants l’excitation est au rdv. Aussitôt dit aussitôt fait douche, repas, et une beauté d’enfer pour tous nos loulous et 1, 2,3 bouger, danser, la fête pour tous…. Du coup j’en profite pour faire un peu de rangement, mais la curiosité m’envahit et je pars voir ce que font nos loulous hahaha ce n’est pas loupé je me retrouve sur la piste et aller hop tous les soucis ont disparu, je me retrouve 15 ans en arrière le délire….

Super journée, super soirée merci, merci, famille laïque pour ses vacances.

Merci à toute l’équipe pour votre gentillesse, compréhension, tolérance, vos attentions m’ont beaucoup touchée…. Je m’étais renfermé sur moi-même et ici j’ai pu retrouver ce goût du partage, la solidarité et l’égalité…. De belles rencontres, beaucoup de diversité, de cultures différentes et beaucoup d’émotions… Depuis le début nous avons partagés nos repas tous ensemble réunis l’ambiance autour des tables le brouhaha ne l’oublions pas… mais avec les moyens du bord et de la joie nous passons de bons moments…… je dis à Jean –François merci pour tous les conseils… Abou, Karine, Cyndi, Natacha vous-même vous savez pas besoins de mots pour vous remercier…. Et tout ça grâce à mon ami Sabrina qui m’a mise en relation avec vous je la remercie aussi…. Voilà moi c’est Zorra une des personnes qui a pu bénéficier de cette chance de partir en vacances….. Je retiendrais bien un mot c’est FAMILLE……..

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 07:32
TROISIEME  JOUR DE SEJOUR EN VENDEE AU GITE DE LA RIVIERE

Ce matin, nous nous sommes rassemblés devant les maisons à notre point de rassemblement habituel des repas afin de faire un point sur les besoins pour les courses.

Nous nous sommes ensuite rendus en car, au hyper U le plus proche pour y acheter ce dont nous avions besoin.

A notre retour, nous sommes rentrés dans les maisons afin d’y ranger les commissions, puis nous nous sommes rassemblés sur notre grande table pour déjeuner ensemble comme à notre habitude.

Après avoir repris quelques forces, et rangé, certaines d’ entre nous ont improvisé des chorégraphies pendant notre temps où nous partagions un café.

A cause du temps (averses), et suite à une très longue discussion, à 16h, nous nous sommes regroupés sur le parking en direction de Saint Gilles Croix De Vie pour une balade shopping et dégustation de glaces à l’italienne, gaufres, chichis, crêpes selon les goûts et envies.

Nous nous sommes ensuite retrouvés pour 19 heures, à un point de rassemblement afin d’effectuer notre retour après une si belle après-midi.

A notre arrivée au camping, certains d’entre nous, se sont rendus à la piscine pour une baignade jusqu’à 21 h, moment auquel, nous sommes passés à table, comme à notre accoutumé, avec les préparations de chacun, moment sympathique et agréable, de notre quotidien.

Après le repas, et rangement, une partie de pétanque, a alors été improvisée, et nous nous sommes regroupés pour finir la soirée ensemble.

Cette journée a fait partie d’une série de supers moments de partages non pas que de cultures, mais de forces, de repas et temps avec des personnes sympathiques et sociables. Famille Laïque, nous a permis de nous rencontrer et se sera sûrement le début d’une grande histoire d’amitié qui se poursuivra.

BLANDINE ASRI, MERE D’UNE DES FAMILLES AYANT PU BENEFICIER DU VOYAGE

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 07:29
2ème jour Vacances familiales à Maché
2ème jour Vacances familiales à Maché

Ce 11 juillet, il a fait gris et quelques gouttes sont tombées.

Qu'importe, puisque le car doit rester en place une journée pour respecter la législation, nous passons l'après-midi à la piscine....

Comme le dit avec étonnement une maman : "on a même beaucoup bronzé !?"

Chaque famille devait être autonome en dehors des sorties...... Cette autonome s'est transformée en collectif : chacun apporte ce qu'il a et nous mangeons ensemble;;;;C'est la résultante de la dynamique.

Ce matin sortie en car pour faire des courses et ensuite nous mangeons ensemble et direction le lac pour des baignades.

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 07:44
LE SEJOUR DE VACANCES A MACHE

Le CDAFAL 77 et « Familles laïques » de Vaux-le-Pénil organisent leur deuxième séjour familial.

En 2016, direction la Vendée et MACHE à 30 minutes de la mer.

Nous sommes arrivés à 30 dans un car qui reste à notre disposition toute la semaine pour des excursions au bord de la mer.

Tous les jours, pendant la durée du séjour, les familles écriront un petit reportage.

9/07/2016

Rendez-vous le 9 Juillet à 9h pour un trajet en car…

Dans le car l’ambiance est agréable tout le long du trajet, les familles sont sympathiques et les enfants ont été remarquablement sages.

Arrivés à 17H30, au Gite les rivières dans un petit village appelé Mâché, où chaque famille à obtenu la clé de sa petite maisonnette, dans un contexte accueillant avec des espaces verts et plusieurs lieux de jeux pour nos enfants.

Nous sommes vraiment contents, le camping est agréable, les logements sont soignés, et nous prévoyons de manière improvisée une sortie à Noirmoutier en vue du beau temps prévu pour le lendemain, les vacances commencent enfin…

Le soir les familles ont mangé à l’extérieur, barbecue improvisé, autour d’un espace aménagé par elles-mêmes, lieu qui a servi à tous afin de se retrouver et de discuter tranquillement, ce fut une très bonne fin de journée.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 06:43
Pesticides : quelles conséquences pour la santé des agriculteurs ?

Les effets nocifs des pesticides sur le système nerveux central peuvent jouer un rôle dans l’apparition de la maladie de Parkinson.
Les personnes exposées ont respectivement 38% et 42% de risques en plus d’être atteint de démence et de la maladie d’Alzheimer que les personnes non-exposées.

Texte et dessin de NAGY

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 03:42

Le mot de la fin.

Voilà, le verdict est tombé : il convient de tuer le temps. La décision s’impose à nous ; le temps est passé de mode : il a fait son temps. Il n’y a plus à revenir sur la chose : « à la vie, à la mort ! » aurait pu hurler le bourreau, chargé d'abattre son arme d’abattre son arme sur celui qui avait tant aimé marquer nos existences. Le temps révolu, il n’y avait plus aucun espoir d’envisager l’avenir, de considérer le présent et de se souvenir du passé. L'exécution à venir allait saper les bases de notre société.

Le temps, pour sa défense, avait présenté de bien pauvres arguments. Son bilan était si médiocre que les jurés ne prirent pas pour argent comptant ces arguties passées de mode. Le temps avait bégayé, avait répété sans cesse les mêmes propos qui avaient fini par lasser l’assistance. Il revenait toujours au même point, semblant ne pas parvenir à développer sa pensée.

L’accusation a été impitoyable. « Le temps s’est fourvoyé, il a pris ses désirs pour des réalités. Le temps tourne en boucle, son cycle quotidien manque de ressort, il n’a pas réagi quand les hommes ont voulu remonter son cours. Le temps s’est étalé, sans pudeur, sans retenue. Un grain de sable étant venu s'immiscer dans son immuable répétition ».

Des experts vinrent témoigner de sa vacuité. « Le temps dessert les hommes, les force à courir après lui, leur impose des cadences infernales. Le temps est impitoyable pour ceux qui en manquent, trop généreux pour ceux qui ne le mesurent pas. Pire que tout, le temps se monnaie, fixe un barème pour son usage. Il se vend au plus offrant et se donne à notre dernière heure ! »

Des témoins de moralité osèrent affirmer que tout est relatif, que le temps dépend de notre perception, qu’il ne sert à rien de l’accuser de tous nos maux. Le temps serait ainsi victime de nos faiblesses. Quand nous prenons plaisir, nous l'abolissons et dans l’ennui nous l’étirons sans fin.

« C’est justement le problème avec le temps : il veut toujours avoir le mot de la fin , rétorqua l’un de ses plus virulents pourfendeurs. Le temps est fondamentalement mauvais, surtout après ce printemps pourri et cet été qui s’annonce maussade. Le temps joue sur nos nerfs et affecte notre moral ». La charge était terrible mais le pauvre homme s’était trompé de temps ! Il était fait …

« Le temps n’a jamais fait la pluie et le beau temps lui-même, déclama l’avocat en une tirade dont il avait le secret. Le temps ne se mesure pas, il s’égraine, il file entre les doigts. Ne pensez pas le tuer avant de l’avoir attrapé ; ce serait encore une fois se jouer d’une illusion éternelle. Le temps est intemporel et c’est bien ce qui vous met en rage ».

Malgré le talent de l’orateur le verdict tomba sans appel. Le temps était révolu ; il fallait le tuer sans autre forme de procès. Le temps ne pouvait faire appel ; sa dernière heure avait sonné et la sentence devait s’appliquer dans l’instant. Mais comment déterminer cet instant en l’absence de collaboration de la victime ? Le temps n’avait pas l’intention de se laisser tuer sans abattre sa dernière carte.

Et voici que le temps abolit l’espace en même temps que lui-même. Le tribunal disparut dans les limbes ; la fin des temps venait de s’opérer. Le temps avait réchappé à la folie des hommes qui en voulant tout plier à leurs désirs venaient de se perdre à tout jamais. Le temps sortait triomphant, du moins le pensait-il. Mais bien vite, il déchanta ! Sans les hommes, qui pouvait bien encore accorder la plus petite importance à son existence ?

Le temps était de la revue. Il s’était tiré une balle dans le pied. L’anéantissement de l’humanité fut son coup de grâce. Le temps avait commis sa plus grande bourde et le glas qui sonnait au loin annonçait la nuit des temps. Finalement, le temps se suicida dans un ultime geste de désespoir. Dieu ne vit pas d’un très bon œil ce coup de poignard dans le dos. Sa créature la plus aboutie venait de lui faire faux bond.Le jour se leva sur un vide intemporel,

L’enfer pouvait ouvrir grandes ses portes. Il y avait foule à prétendre se réchauffer à ses flammes pour l'éternité. Hélas, là aussi, tout n’était plus que poussière : le temps disparu, plus rien de ce qui avait été ne pouvait être. Le billet pouvait tirer à sa fin, le temps était venu de placer un point final à cette histoire.

Temporellement vôtre.

NABUM

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 22:01
Les plus modestes ont payé le plus lourd tribut à la crise

La pauvreté vue et dessinée par notre ami NAGY

Dans sa dernière étude sur « Les revenus et le patrimoine des ménages », l'Insee relève que le niveau de vie médian des Français a baissé de 1,1 % de 2008 à 2013, ce qui est sans précédent connu. Le recul a même été de 3,5 % pour les 10 % des ménages les plus modestes. L'Institut évoque aussi une « aggravation de la pauvreté inédite en France ».

Partager cet article
Repost0

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 09 avril 2021

 Vendredi 14 mai 2021

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France