Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 08:03

Paris, le 4 octobre 2017

 

Communiqué de presse

JUSTICE POUR LA POLITIQUE FAMILIALE :

Le CNAFAL approuve toutes les mesures qui tendent

à rééquilibrer les aides aux familles en direction des plus pauvres.

Là est la vraie universalité !

 

Le CNAFAL n’a pas caché son approbation des mesures adoptées, ces dernières années, tendant à réduire l’aide versée aux familles les plus aisées (abaissement du quotient familial, modulation des allocations familiales, réformes ciblées des prestations d’accueil du jeune enfant).

Les ménages, impactés par cette mesure effective depuis 2014, appartiennent pour 80% d’entre eux aux 20% des familles les plus aisées.

Désormais, les allocations familiales sont divisées par deux au-dessus de 6 000 euros de revenu mensuel pour un ménage et par quatre pour un revenu de 8 000 euros.

Malgré ces mesures, la Cour des Comptes souligne que la prise en charge du coût de l’enfant est, comparativement aux autres pays européens, élevée à tous les niveaux de revenus, même si encore un effort de justice sociale doit être poursuivi en faveur des familles pauvres.

« La France se caractérise notamment par la prévalence de la pauvreté pour les familles avec un seul enfant. »

Le CNAFAL n’a cessé de réclamer depuis 1978, le versement d’allocations familiales dès le premier enfant !

La Cour des Comptes souligne que « la prévalence de la pauvreté chez les couples avec un enfant est supérieure à celle observée chez les couples sans ou avec deux enfants, configuration qui n’est que peu observée dans les pays comparables ».

En France, les soutiens aux familles sont moins ciblés sur les familles pauvres que dans un grand nombre de pays européens. Il est vrai que le poids de l’idéologie familialiste a été prégnante tout au long du XXème siècle : une véritable « mystique » de la famille idéale a été développée avec trois enfants et plus et la place de la mère au foyer.

Ce que les conservateurs d’aujourd’hui oublient c’est que la Sécurité Sociale a été fondée pour lutter contre les terribles inégalités sociales qui ont conduit la France et d’autres pays européens à se tourner vers des solutions fascistes. Peut-on continuer à prétendre représenter toutes les familles auprès des pouvoirs publics (mission de l’UNAF confiée par la loi) et oublier les millions de familles pauvres. Il y a là une faille dans le devoir de représenter toutes les familles !

Pierre Laroque« père de la sécurité sociale » lui-même, dès 1969, envisageait dans la préparation du Plan l’idée d’une modulation des prestations familiales en fonction des ressources familiales !

C’est la raison pour laquelle le CNAFAL réclame la mise en place d’une allocation familiale dès le premier enfant, le rétablissement de la prime de naissance au 7ième mois, la poursuite de l’augmentation de l’allocation de soutien familial et du complément familial, l’augmentation de l’offre de garde pour les jeunes enfants et la mise en place d’un revenu social jeune pour la tranche 20-25 ans.

 

Jean - MarieBonnemayre,                                                                 Jean-François Chalot

Président,                                                                                           Secrétaire général

06 87 37 16 64                                                                                      07 89 05 54 64                                                                                                                                                                         

                                                              

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans SOLIDARITE LOGEMENT SOCIETE SERVICE PUBLIC CDAFAL 77 DIVERS Paris communiqué CNAFAL
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 15:50

Nous avons reçu quelques courriers émanant d'élus.

Une des responsables du CDAFAL 77 a répondu à l'une de ces lettres

Il est des moments où il faut dire ce qui est et ce qu'on pense

Réponse publique à Yves Jégo, député de Seine-et-Marne,
qui a eu la gentillesse de m'envoyer des voeux d'anniversaire

A LIRE sur le site du CDAFAL 77

 

http://www.cdafal77.fr/voeux.html

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CDAFAL 77
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 18:48

samson-0015-0287-s.jpg

Je viens de recevoir un appel téléphonique de la secrétaire d'une association locale de ma commune.

Affolée elle m'alerte : « Nous venons de recevoir une mise en demeure de l'URSSAF pour le paiement d'une pénalité de retard pour un versement des cotisations sociales. »

Ce pli est un recommandé avec accusé de réception!?

Renseignement pris, la déclaration avait été faite en ligne le 12 octobre et l'envoi par courrier avait suivi le soir même.

Il fallait régler avant le 15 octobre, l'assoce était dans les clous...pas pour l'URSSAF qui,elle, n'a pas d'état d'âme....

Cela s'appelle du harcèlement...

Bien évidemment, en écrivant une lettre d'explications ou d'excuses, une remise à titre gracieux pourra être offerte!?

Il faut se faire humble....

Combien de missives de mise en demeure sont adressées à des petites associations pour un tel léger retard ?

Pourquoi tant de zèle et de menaces en direction des petits.

L'association en a vu d'autres …

Pour une association comme celle-ci qui ne panique pas parce que ses responsables sont par ailleurs des syndicalistes qui connaissent l'administration, combien d'autres commencent à s'inquiéter voir même à se décourager? :

 

  • il faut téléphoner à l'URSSAF

  • écrire un courrier de sollicitation

  • attendre la réponse....

Mais au fait, quand les collectivités territoriales, l'Etat ou les institutions ont plus d'un mois, voire plusieurs mois de retard de versement de subventions dues à des associations , ils ne versent pas des indemnités de compensations ?

 

Oui je suis en colère, très en colère, d'autant plus que vendredi soir au cours d'une formation sur la gestion administrative associative, il ne fallait pas craindre l'URSSAF....

L'URSSAF a une mission sociale et peut apporter des conseils aux associations....

Bla, bla, bla...

De fait l'URSSAF comme d'autres est humble avec les grands et intraitable avec les petits....

Dire que de grandes entreprises accumulent des retards de paiement de cotisations sociales, oublient de les régler ou sont exonérées...Elles sont grandes et leur retard n'est pas insignifiant (!)

 

J'exagère peut être? Quoi que!

 

Jean-François Chalot

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CDAFAL 77
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 17:09

ecole.jpg

Sauve qui peut !
Non à la casse de l'école maternelle

La FCPE a raison de s'inquiéter pour l'avenir de l'Ecole maternelle.

« L'école maternelle bientôt une chimère » !

Oui et on y vient à grands pas.
9 000 postes d'enseignants sont supprimés àla rentrée dans les écoles publiques alors que celles-ci accueilleront 4 900 élèves de plus.

Ne cherchez pas l'erreur, il n'y en a pas. Le gouvernement veut faire des économies coûte que coûte et tant pis pour les enfants et les familles.
Où vont-ils prendre les postes ? Partout et surtout en maternelles.
La scolarisation des enfants de deux ans a vu sa part passer de 34,5% en 2000 à 12,6% à la rentrée 2010.
La formation spécifique des enseignants n'existe pratiquement plus.

Ce sont les enfants de milieux défavorisés qui trinquent les premiers. Les voici privés d'un espace éducatif essentiel qui fut le fleuron du système éducatif français.
Les familles qui savent que l'école maternelle permet une socialisation , une acquisition mieux maîtrisée du langage n'acceptent pas et n'accepteront pas cette casse programmée de l'école maternelle.
Aujourd'hui ce sont des classes maternelles à deux ans qui sont fermées et demain ce sont les enfants de trois ans qui ne trouveront pas de place.

Pour avoir des informations complémentaires : http://www.cdafal77.fr/sqp.html

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CDAFAL 77
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 17:16

14_06_materiel-scolaire-rentree-courses-MAXPPP-930x620_jpg_.jpg 

 

 

Luc Chatel avait annoncé le 18 mai dernier dans un communiqué de presse que l’opération « Les essentiels de la rentrée » ne serait pas reconduite en 2011.

Les familles qui ont commencé à faire leurs achats pour la rentrée ont constaté que l'évolution des prix a dépassé l'augmentation générale des prix à la consommation, soit + 6,8 % alors que l'allocation de rentrée scolaire, versée sous condition de ressources n'augmente que de 1,5 %.

Le 17 août une conférence de presse organisée par l'association Familles de France a rendu compte du résultat de ses études sur l'évolution du coût, le voici, + 6,8% en un an en moyenne, plus ou moins selon la catégorie d'achats : papeterie, vêtements, articles plus durables.

Le Ministre de l’Education nationale peut toujours appeler d’ores et déjà les établissements scolaires « à limiter les demandes de fournitures scolaires au strict nécessaire », (comme si les enseignants déjà ne se limitaient pas), il n'empêchera pas le maintien, voire l'extension d'une pratique nouvelle : depuis de nombreuses années les enseignants des écoles primaires donnent à leurs élèves comme le font depuis longtemps leurs collègues du secondaire des listes de matériel à acheter : mode pour imiter les « grands », ou nécessité par manque de crédits, ou par leur utilisation mal choisie ? Il semble révolu le temps où les instituteurs distribuaient gratuitement aux écoliers des cahiers, des stylos, des règles et des crayons... 

Cela permettait aux familles de ne pas courir les magasins et aussi de pouvoir compter sur un minimum garanti pour chaque écolier.

Les familles modestes vont connaître des difficultés financières pour affronter la rentrée scolaire car en plus de l'augmentation des prix des fournitures, elles devront subir des augmentations importantes de la restauration scolaire et des accueils péri scolaires.

 

Nous savons que de nombreuses associations familiales organisent des bourses aux vêtements, c 'est une ressource pour habiller à frais un peu moindres les enfants qui grandissent.

 

Les collectivités territoriales doivent affronter deux difficultés : la hausse des prix de l'énergie en 2011 et des denrées alimentaires, ce qui contraint beaucoup d'entre elles à répercuter sur les usagers une partie des surcoûts.

Mais on peut s'interroger aussi sur l'utilité pédagogique de matériels fort coûteux comme les tableaux blancs interactifs (guère plus qu'un vidéoprojecteur, en somme ...) qui ont grevé inutilement les finances des collectivités locales, ce qui pèse nécessairement sur les familles, par l'impôt : sur internet on trouve aujourd'hui le tarif de 2000 euros, mais nous avons entendu parler de prix bien plus élevés … qui empoche la différence ? Et nos enfants savent-ils plus de choses, après ?

 

Les accueils et la restauration scolaire ne sont pas des superflus : beaucoup de familles sont contraintes d'utiliser ces services parce que les parents travaillent ou sont à la recherche d'un emploi.

Aujourd'hui tous les acteurs et observateurs ont constaté que le nombre d'usagers continue d'augmenter, y compris parce que pour certaines familles particulièrement démunies, le repas à la cantine est le seul de la journée.

 

Les associations familiales et de parents d'élèves doivent exiger ensemble :

 

- Le respect du principe de la gratuité des fournitures scolaires essentielles en ce qui concerne l'âge de la scolarisation obligatoire;

 

- L'extension de l'allocation scolaire pour les enfants scolarisés en maternelle,

 et une allocation différenciée pour les élèves de l'enseignement professionnel.

 

Cela nous semble un minimum....

 

Jean-François Chalot et Isabelle Voltaire

CDAFAL 77

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CDAFAL 77
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 10:04

 Après les réductions des aides alimentaires par l'union Européenne, voici le gouvernement français qui réduit massivement l'aide aux sans abri !

Jusqu'où iront-ils ?

 

 

538211-atd-quart-4cb9c5ef jpg

 

 

Tout est bon pour faire des économies !

 

Le gouvernement a décidé, contre l'avis des centaines d'organismes d'accueil et de réinsertion sociale de réduire de 593 millions d'euros l'aide apportée aux hébergements d'urgence.

Pour justifier sa décision stupéfiante, le gouvernement ose prétendre qu'il réduit cette aide afin de favoriser l'accès aux logements pérennes....

Où sont ces logements promis ? Et à des prix accessibles à ceux qui n'ont que le RSA pour vivre ?

Encore une fois on déshabille Pierre sans habiller Paul !

Le CDAFAL 77 partage la colère de Xavier Emmanuelli le président fondateur du Samu Social et comprend que ce responsable puisse annoncer sa démission.

En effet « Le gouvernement ne comprend pas ce qu'est l'urgence sociale »...

Les équipes de professionnels et de bénévoles n'en peuvent plus...Des sans abri restent dans la rue parce qu'il n'y a plus de crédits pour payer les chambres d'hôtels nécessaires.

Le CDAFAL 77 qui défend l'intérêt matériel et moral de toutes les familles exige que le gouvernement annule sa décision inique et que des crédits supplémentaires permettent de créer de véritables  lieux d'hébergement avec des chambres individuelles, des coins cuisines et des espaces collectifs.

Ce qui fut possible hier avec les foyers de jeunes travailleurs peut l'être aujourd'hui pour les SDF .

 

Et pendant ce temps-là ...

La France a envoyé en Libye 8 Rafale et 4 Mirage 2000. Le coût d’une heure de vol d’un Rafale est de 40 000 euros et entre 15 et 30 000 euros de l’heure pour les autres avions. Le porte-avions Charles de Gaulle coûte 50 000 euros par heure d’intervention. Un sous-marin coûte environ 10 000 euros par heure d’intervention.

A cette facture déjà salée pour la guerre en Libye (et n'oublions pas l'Afghanistan, la Côte d'Ivoire, etc), il faut évidemment ajouter le coût des missiles, obus, roquettes, munitions…

Ce sont les munitions qui représentent la part la plus importante de la facture : 60 millions d'euros depuis trois mois. Les bombes guidées par laser ou GPS, utilisées par l'armée de l'air et l'aéronavale, coûtent de 20 000 à plus de 100 000 euros pièce. Il faut par exemple compter 850 000 euros pour un seul missile de croisière Scalp.

Les primes des soldats engagés dans l'opération s’élèvent déjà à 25 millions d’euros. Elles concernent principalement les marins du porte-avions à propulsion nucléaire Charles-de-Gaulle et du Groupe Aéronaval (GAN) et ceux du navire de projection et de commandement Tonnerre. Le Charles-de-Gaulle est en mission depuis 22 mars ; le Tonnerre depuis le 17 mai.

Selon le ministère de la Défense, le surcoût généré par les opérations en Libye est déjà de 90 millions d'euros. Les opérations extérieures avaient été évaluées à 900 millions d'euros cette année. Ce sont les budgets des autres ministères qui sont mis à contribution pour financer le surcoût des opérations militaires.

 

Alors, il y a de l'argent pour tuer des gens qui ne nous ont rien fait, mais pas pour loger les pauvres ?

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CDAFAL 77
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 16:41

Le Conseil départemental des associations familiales laïques de Seine et Marne comprend six associations :

-Familles laïques de Vaux le Pénil

-AFL   Association familiale laïque de Saint Fargeau Ponthierry

-AFL de Fouju

-AFL de Melun

-AFL du Mée sur Seine

-AFL de Champs sur Marne

-AFL de Dammartin en Goëlle

 

D'autres sont en voie de constitution.

Si vous désirez rejoindre l'une des associations ou en construire une nouvelle, nous sommes à votre disposition

 

Les associations de Vaux le Pénil, de Fouju, de Champs sur Marne et du Mée sur Seine ont chacune un site ou un blog  vous trouverez les liens sur ce blog.

 

Le CDAFAL 77 possède un site  départemental

http://www.re3.freesurf.fr

 où vous trouverez des articles intéressants et documentés comme celui

sur le service civique

http://www.re3.freesurf.fr/civiq.html

 

Naturellement pour chaque blog ou site, le lecteur peut réagir pour exprimer son accord ou son désaccord avec le point de vue exprimé.

Ainsi va la démocratie.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CDAFAL 77
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 11:23
Le CDAFAL 77 ( Conseil départemental des associations familiales laïques) appelle à manifester
mardi 19 octobre à  9 H 30 place saint Jean à Melun
Les familles sont concernées par l'avenir des retraites.
De plus en plus de familles connaissent des difficultés sociales et financières importantes. Elles sont frappées de plein fouet par la crise et la politique actuelle des pouvoirs publics qui remetttent en cause les acquis sociaux.
C'est l'avenir de nos enfants qui est en jeu
Nous serons mardi dans la rue avec les salariés, les retraités, les étudiants et les lycéens
 
Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CDAFAL 77
commenter cet article

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 13 Octobre 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 10 Novembre 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France