Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 08:04
Repost 0
Published by Familles Laiques
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 07:49

-cid 76FD66C015764F6392CA194A9EC1A8A3-nomeb85c523610

 

surendettement.jpg

 

Un responsable associatif ayant demandé des renseignements à notre collectif info-dettes, voici les réponses apportées. Ces éléments peuvent donner envie à des collectifs ou à des associations de mener une action comme la nôtre....Tant mieux, il y a tant à faire....

 

 

1-    Serait-il utile de créer une permanence sur le surendettement ? Est-ce que cela répondrai à un besoin que les personnes/familes ont ?


Dans notre département, l’intérêt d’une permanence a été souligné par un membre de la commission de surendettement départementale qui constatait un temps très long d’instruction des dossiers à cause de la rédaction « approximative » des imprimés et de l’absence des documents  justifiant la situation des intéressés. C’est pourquoi, au départ de l’association (en 2006), notre ambition se limitait à aider les personnes ou les  familles à remplir un dossier qui serait traité rapidement car complet, par la commission. La situation matérielle  des personnes qui nous consultent est souvent très dégradée et, consécutivement, les soumet à des relances et menaces de toutes sortes d’huissier, cabinet de contentieux, retenue sur salaire voire d’expulsion de leur logement.


2-    Quel type de public est le plus touché par le surendettement ? 


Dans l’ensemble des 9 lieux de permanence du département 77, nous ne dégageons pas de population particulière. Nous accueillons des personnes de tous âges et de toutes situations familiales. En revanche, le nombre de dossiers concernant des familles monoparentales et des personnes âgées est en constante augmentation. Dans notre département, situé sur la seconde couronne de la banlieue parisienne, nous voyons beaucoup de dossiers d’accédants  à la propriété qui ne peuvent plus régler les charges de remboursement de leurs prêts immobiliers. Récemment, la loi qui régit la procédure de surendettement a évolué pour faire en sorte que ces personnes puissent si possible, rester dans les lieux plutôt que de les contraindre à vendre le bien et devoir redevenir locataires.


3-    (Dans le cadre de mise en œuvre de la prévention sur l'endettement et le surendettement) Pensez-vous que les personnes sont assez informées sur les risques budgétaires ?


L’information est souvent insuffisante. Elle est parfois à l’origine des difficultés financières que les particuliers rencontrent. Nous sommes engagés avec quelques bénévoles de l’association sur un groupe de travail pour sensibiliser les familles au tri des papiers et à la gestion d’un budget puisque nous constatons que ces tâches sont des préalables indispensables à la maîtrise des finances d’une famille surendettée ou non. 


  4- Avez-vous de la documentation sur l'endettement et le surendettement ?  

Que ce soit de la documentation numérique ou papier. Cela m'intéresse d'avoir des documents que l'on pourrait mettre à disposition des usagers lors des permanences ou qui pourrait m'aider dans la mise en place de cette permanence. 


            Effectivement, beaucoup de documentation est disponible sur la toile, mais elle n’est pas toujours adaptée aux situations rencontrées.  Pour aider les personnes qui accueillerons du public, je vous oriente vers le site « banque de France » rubrique  surendettement , lequel dispose de nombreux fichiers utiles et propres à chaque département. Vous trouverez, par exemple la composition de la commission de surendettement de votre département, son règlement intérieur,  ainsi que des statistiques nationales intéressantes. Le site « les clés de la banque » est également très utile et vous permet de commander des brochures gratuites à distribuer aux personnes concernées pour les familiariser avec la procédure et leur apprendre comment vivre sans chéquier, avec une carte de paiement simplifiée, bénéficier du droit au compte…etc…


 

5-J'aimerai également savoir comment vous avez monté vos permanences sur le surendettement.


            Comme indiqué plus haut, c’est un représentant de notre association qui a vécu, dans le cadre de la commission départementale, les difficultés à traiter un dossier incomplet, et nous a proposé de démarrer une action spécifique.

                Pour cela, nous avons bénéficié d’une formation sur le détail de la procédure, formation assurée par des intervenants de la banque de France et surtout d’un cabinet professionnel qui, en deux stages de trois jours  a transformé les béotiens que nous étions en « amateurs éclairés » capables d’accueillir du public et de les supporter pour rédiger un dossier ou suivre avec eux les méandres de la procédure.


Nous avons démarré à 15 personnes pour assurer 5 permanences mensuelles dans des lieux différents que les communes ou les centres sociaux ont mis à notre disposition. Les travailleurs sociaux qui sont confrontés au surendettement des  familles n’ont pas le temps ni de formation spécifique et nous adressent les particuliers pour engager la procédure.

Depuis, notre effectif de bénévoles a doublé et nous assurons une formation en interne des personnes qui nous rejoignent en utilisant les nombreux cas concrets dont nous disposons et que nous adaptons aux besoins d’une formation.

 

 

En espérant avoir répondu à vos interrogations, je suis prêt à répondre à vos questions complémentaires éventuelles. D’ici là, bonne lecture et bon stage pour le bien des particuliers du 68, de la part des bénévoles du 77.


Avec mes cordiales salutations


Daniel Bijardel

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 09:20
Repost 0
Published by Familles Laiques
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 09:17

SOLIDARITE.jpg

 

De nouveaux bénévoles s’engagent. Ils viennent Ou  nous proposer de participer aux actions ou d’animer un nouvel atelier.

Une « postulante » nous a même écrit qu’après le 7 janvier, elle ne pouvait pas rester chez elle sans rien faire.

Le 7, ce fut l’horreur, la consternation

Le 11, le rassemblement de tout un peuple pour dire Non à l’intolérance et pour marquer sa solidarité avec les victimes de cet acte de barbarie.

Aujourd’hui des personnes souhaitent donner du temps pour partager et participer à des projets solidaires.

Evidemment toutes ces personnes volontaires seront reçues.

Pour s’engager dans notre association, il faut en partager les valeurs et les principes : la laïcité et la solidarité.

Tous nos intervenants sont bénévoles et ne reçoivent aucune rétribution directe ou indirecte.

Lors de la réunion du 12 janvier 2015 de constitution d’un réseau de solidarité sur l’agglomération de Melun, les associations présentes ont décidé d’ouvrir une plateforme téléphonique et ont exprimé l’envie d’avoir un espace commun, un local sur Melun…..

Nous n’en sommes pas encore là mais l’idée fera son chemin.

Vous trouverez sur notre blog , à la suite de cet article, trois projets nouveaux :

Le séjour de vacances collectives, le restaurant citoyen et la plateforme téléphonique inter associative.

 

Ce blog se veut un espace de débats, n’hésitez pas à poster vos contributions.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 16:40
Repost 0
Published by Familles Laiques
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 16:35

 

29.jpg 

C’est sur le terreau de la ghettoïsation, de la misère et de l’isolement que perdurent la haine, l’indifférence et tous les refus.

Dans beaucoup de cités, le lien social s’est délité, le communautarisme s’est « développé »et le non droit s’est installé.

La rénovation urbaine, la vraie, celle qui consiste à mixer la population, à installer des services publics est une condition nécessaire pour que se reconstitue le tissu social et pour favoriser le vivre ensemble.

Cette condition ne se suffit pas à elle-même, il faut aussi et surtout l’intervention des hommes et des femmes et le développement associatif tissant le lien social et participant à la mise en œuvre de solidarités urbaines.

Depuis deux ans, le CDAFAL 77, conseil départemental des associations familiales laïques, bien implanté sur l’agglomération Melun Val de Seine à Vaux le Pénil cherche avec quelques succès à se construire sur le Mée sur Seine et sur Melun.

Nous avons maintenant trois associations dynamiques, intervenant sur les quartiers avec des actions ciblées comme les cours de français aux personnes issues de l’immigration et les permanences consommation.

Nous avons des adhérents sur Dammarie les Lys , mais comme une autre « assoce », la CSF, mène une intervention un peu similaire à la nôtre, nous n’avons pas créer une association locale.

De plus en plus de personnes nous contactent pour des questions liées au logement : sur-occupation, appartement vétuste, risque d’expulsion….

L’association familiale laïque de Melun a pris de la consistance et a souhaité participer à la construction du DAL ( Droit au Logement) et présenter une liste avec le DAL aux élections au Conseil d’Administration de l’Office  public de l’Habitat.

Le succès a été au rendez- vous puisque notre liste a obtenu la deuxième place en nombre de suffrages, ce qui nous donne des responsabilités.

Aujourd’hui notre association qui regroupe plus de 200 adhérents est connue et reconnue.

Nous souhaitons à la fois nous renforcer, à la fois répondre aux nombreuses sollicitations, sans oublier le travail partenarial avec d’autres associations pour mutualiser nos moyens.

Nous n’allons pas, seuls créer suffisamment de lien social et répondre aux demandes de soutien de la part des familles en difficultés mais ce qui est certain c’est que notre action à faire reculer l’isolement….

Il y a encore beaucoup de pain sur la planche.

Jean-François Chalot

 

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 09:04
Repost 0
Published by Familles Laiques
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 08:33

Le restaurant citoyen

Au début, nous envisagions avec le DAL et le 115 du particulier d’organiser une soupe citoyenne.

C’est un projet qui nous tient à cœur.

Suite à plusieurs discussions, nous avons décidé d’utiliser notre cuisine associative pour ouvrir un restaurant citoyen.

Suite à une rencontre avec l’association « le Sentier »  au cours de laquelle nous avons discuté de la solidarité avec les personnes en difficultés, nous avons décidé d’organiser un repas convivial le

Mercredi 21 janvier 2015 au local de Familles laïques

4 , place Beuve et Gantier

Les objectifs visés :

Partager un repas fait en commun

Montrer que l’on peut réaliser des  bons repas à partir de légumes

Evaluer ce projet pour voir s’il est possible de mettre en place un petit restaurant solidaire, à quel rythme : tous les quinze jours par exemple....

Les ingrédients pourront être achetés au pain de l’espoir.

Choix du premier plat

UN POT AU FEU

images-copie-1.jpg

Public visé

15  personnes dont deux bénévoles

Des personnes rencontrant des difficultés, qu’elles soient logées ou SDF

RENDEZ-VOUS LE 21 JANVIER A 9 HEURES  il faut au moins deux heures de cuisson

 

Nous ne renonçons pas à la soupe citoyenne, bien entendu et ce projet qui permet d’utiliser un local et une cuisine associative peut très bien évoluer

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 08:54
Repost 0
Published by Familles Laiques
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 08:45
Repost 0
Published by Familles Laiques
commenter cet article

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 13 Octobre 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 10 Novembre 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France