Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 00:08
Notre solidarité vis-à-vis des familles immigrées

 

 

ATELIERS SOCIOLINGUISTIQUES

 

Le CDAFAL 77 et deux de ses associations « Familles Laïques » de Vaux-le-Pénil et l’AFL de Melun mènent des projets FLE (Cours de français langue étrangère)

Ce sont quelques dizaines de personnes de toutes origines et notamment des

« primo-arrivants » qui viennent apprendre le français.

 

Nos bénévoles assurent cette action en se donnant plusieurs objectifs :

 

  • Permettre aux personnes de pouvoir s’exprimer le mieux possible en français
  • Faire connaître et partager les principes républicains
  • Aider les personnes à accéder à leurs droits
  •  

Ce dernier objectif ne peut être atteint que dans le cadre d’un partenariat que nous souhaitons développer avec d’autres associations comme la Ligue des Droits de l’Homme.

 

Le CDAFAL 77 va répondre à l’appel à projet suivant afin notamment d’acquérir de nouveaux outils adaptés et de mettre en œuvre une formation pour nos formateurs

 

Programme 104 : Intégration et accès à la nationalité française

http://grand-est.drdjscs.gouv.fr/sites/grand-est.drdjscs.gouv.fr/local/cache-gd2/eedff4016ecc24e063b144b84f1ec046.jpg

Le programme 104 « intégration et accès la nationalité française » vise à mettre en place les conditions d’un meilleur accueil et d’une intégration réussie des personnes qui ont le droit de s’établir en France, tel que le prévoit la loi n°2016-274 du 7 mars 2016 relative au droit des étrangers en France.

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 07:03

Ce bulletin hebdomadaire ne contient pas les positions du CNAFAL mais des points d'actualité(s) avec des textes pouvant vous être utiles... et il s'agit donc là d'informations brutes non commentées.

Consommation et vie courante

 

Bonus écologique :

Dans le souci de respecter l’environnement, l’Etat propose une aide financière, aux personnes désireuses d’acquérir un vélo électrique pour se rendre sur leur lieu de travail.

Un bonus pour l’achat de vélos à assistance électrique

 

Sécurité routière :

La Normandie teste la conduite des voitures-radar par des prestataires privés, depuis le 24 février. Il faut noter que les conducteurs n’ont aucune indication concernant le constat d’infraction, puisque les véhicules sont dotés d’équipements permettant aux radars de fonctionner de manière autonome.

Expérimentation des voitures-radar conduites, sous le contrôle de l’Etat, par des opérateurs privés

Alimentation :

Le Ministère de l’Agriculture et l’agroalimentaire a mis à disposition du grand public, une plaquette permettant de s’y retrouver parmi les signes officiels d'origine et de qualité.

Les signes officiels de la qualité et de l’origine – Les seuls garantis par l’Etat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nettoyage de vêtements :

Pour éviter certains désagréments après avoir déposé un vêtement dans une teinturerie ou un pressing, il peut être utile d’en connaître les spécificités. Par exemple, le pressing assure un nettoyage à sec, alors qu’une blanchisserie procède au lavage à l’eau.

Teintureries et pressings

Pratiques commerciales trompeuses :

Une enquête de la DGCCRF a contrôlé la loyauté des pratiques des enseignes du e-commerce et en magasins, pour les articles dits en soldes et en promotion. Le taux d’anomalie est de 19% (prix illusoires, réductions factices,…). Des actions ont été menées afin de faire cesser ces pratiques.

Enquête

Banque :

Depuis le 6 février, la mobilité bancaire est facilitée grâce à la mise en application de l’article 43 de la loi Macron. L’INC vous explique comment cela fonctionne.

Changer de banque, c’est plus facile

DGCCRF :

La DGCCRF dévoile le bilan de son activité de 2016. Concernant les réclamations des consommateurs, reçues par l’administration, elles sont notables pour le secteur alimentaire, de l’immobilier, du logement, du BTP et des télécommunications.

Bilan 2016

Transports aériens :

La Cour de cassation a statué sur un litige, dont l’un des moyens soulevés par la compagnie aérienne portait sur la compétence territoriale de la juridiction. Alors que la Cour d’appel avait considéré que la juridiction de proximité saisie (celle du domicile du consommateur) était compétente, la Cour de cassation a cassé l’arrêt rendu par la Cour d’appel, en invoquant que s’agissant d’un contrat de transport sans hébergement il déroge aux principes généraux.

Arrêt Cour de Cassation CIv.1, le 22/02/2017, n° 15-27809

Protection de l’enfance

 

D’après le Défenseur des droits, certains textes de lois ne sont pas assez clairs. Parmi eux, le nouvel article 388 du Code civil, qui avec ses notions de « documents d’identité valable », peut amener à des inégalités de traitement majeures.

Avis du Défenseur des droits n°17-03 3

Familles

La région des Hauts-de-France comptabilise un grand nombre de familles monoparentales, qui sont souvent en situation de précarité, les mères isolées ayant du mal à accéder au marché de l’emploi.

204 600 familles monoparentales dans les Hauts-de-France

Education/Enseignement

 

La rentrée 2017 va voir l’arrivée des sections internationales dans les lycées, les écoles et les collèges. Elles comporteront au moins 3 heures dans la langue choisie. En voici les modalités.

Sections internationales

Pauvreté/Précarité

 

Mobilisation :

A l’occasion du centenaire de la naissance de Joseph Wresinski, créateur d’un « appel à l’action pour lancer la lutte contre la pauvreté avec les personnes les plus défavorisées », ATD-Quart Monde réitère son action. Il faut aussi noter que 2017 est le 60ème anniversaire de l’association. Sa plate-forme invite les volontaires à se mobiliser, en proposant des outils comme des flyers ou bien des guides pour les réseaux sociaux.

Stop pauvreté

Charte :

Une charte nationale a été signée par la Chancellerie et plusieurs associations, pour que les plus démunis puissent accéder à leurs droits et bénéficier d’un accompagnement dans leurs démarches administratives.

Charte nationale de l’accès au droit

 Réinsertion

 

Les méthodes de réinsertion des détenus sont complétement revues par les inspections générales des services judiciaires. Elles préconisent d’intégrer directement les objectifs d’intégration dès le début de l’incarcération. Elles proposent pour ce faire, de renforcer les personnels spécialisés et de prévoir des structures adéquates.

Rapport sur l’évaluation des politiques interministérielles d’insertion des personnes confiées à l’administration pénitentiaire par l’autorité judiciaire

Travail social

 

Le dernier membre manquant du Haut Conseil du travail social est connu. Il a été nommé par un arrêté paru au Journal officiel du 15 février dernier.

Arrêté du 3 février 2017 portant nomination des membres suppléants du Haut Conseil du travail social

Arrêté du 3 février 2017 complétant l'arrêté du 5 juillet 2016 portant nomination des membres du Haut Conseil du travail social

Logement

 

Accessibilité :

Les bailleurs sociaux vont être dans l’obligation d’adapter leurs logements aux locataires qui sont en perte d’autonomie et en situation de handicap. Une convention a été signée en ce sens entre le gouvernement et l’Union sociale pour l’habitat.

Convention 2017/2019 entre l’Etat et l’Union sociale pour l’habitat (USH)

Copropriété :

L’INC vous indique comment changer de syndic et comparer leurs contrats à travers un dossier.

Copropriétaires – Comment choisir un nouveau syndic

Santé

Les actions faites dans les différents territoires pour améliorer l’offre de soins, sont plébiscitées dans un rapport établi par l’Ordre des médecins. Il appuie notamment sur l’importance d’une coopération entre les multiples acteurs du secteur de la Santé.

Améliorer l’offre de soins – Initiatives réussies dans les territoires

« Le temps presse, il est temps de comprendre qu'il n'est de fête aucune qui ne soit la fête de tous. »

(Joseph Wresinski 1917/1988) 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 00:53
La désespérance de locataires

 

 

Nos associations DAL 77 et Familles laïques de Melun reçoivent conjointement les locataires en difficultés.

Nous sommes très attentifs aux situations.

Nous avons accueilli ce matin une jeune femme désespérée.

N’ayant plus de travail, elle a accumulé des dettes de loyers importantes.

Face à sa situation, elle a déposé l’an dernier un dossier de surendettement qui a été jugé recevable par la Banque de France qui propose au Juge de prononcer un PRP, plan de redressement personnel….c’est à dire un effacement de dettes.

Toutes les mesures d’exécution sont donc suspendues, à moins que le Juge, ce qui est peu probable ne suive pas l’avis de la commission.

Cette jeune femme est donc protégée.

Pendant plus de deux heures nous lui avons expliqué qu’il fallait qu’elle règle son loyer résiduel de février avant l’audience au tribunal qui se déroulera la semaine prochaine .

Madame nous a dit que de toutes façons elle partirait fin mars car elle serait expulsée comme sa voisine l’a été…..D’ailleurs l’officier de police judiciaire lui a rappelé il y a peu de temps.

Dans le cours de la conversation, nous avons appris que plusieurs fois de suite son bailleur lui a dit de déménager, de partir sans histoire.

Ce n’est pas la première fois que des personnes sont harcelées par le gardien zélé ou par le responsable direct du bailleur.

Souvent les personnes résistent et font face avec de l’aide.

Nous avons parfois dans le passé interpellé le bailleur pour calmer l’ardeur des « exécuteurs » plus ou moins diligentés…..

Cette femme qui semble fragile est certaine qu’elle sera expulsée.

Elle est venue pour avoir un logement.

Malheureusement si nous pouvons l’aider et l’accompagner dans ses démarches, il nous est impossible, vu l’état de son surendettement de lui trouver un logement, au moins dans les délais convenables.

Nous allons la recontacter pour essayer de la convaincre de rester dans son appartement mais elle n’y croit guère.

Encore plus aujourd’hui qu’hier nous pensons qu’il faut à la fois informer les locataires de leurs droits et à la fois combattre le harcèlement conjoint du bailleur, de l’huissier et parfois du policier.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 07:19
Les autres départs à Vaux-le-Pénil le lundi 20 mars 2017
Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 23:32
La directrice de RESO 77 lors de notre colloque  du 28 novembre 2014 qui portait sur : CONSTRUIRE UN RESEAU DE SOLIDARITE

La directrice de RESO 77 lors de notre colloque du 28 novembre 2014 qui portait sur : CONSTRUIRE UN RESEAU DE SOLIDARITE

 

Reso 77 a tenu son Assemblée générale ordinaire avant d’ouvrir son AG extraordinaire.

Un débat nourri, fraternel a eu lieu sur l’avenir de RESO

C’était d’ailleurs la force d’une association comme celle-ci d’être capable de faire vivre en son sein

une démocratie.

Reso 77 perdant tout soutien financier du Conseil Départemental, l’association rencontrait des difficultés financières très sérieuses.

Le débat s’est conclu par un vote qui a donné les résultats suivants :

  • 26 pour la dissolution de RESO
  • 3 dont le CDAFAL 77 pour le maintien ( en réduisant la voilure dans l’attente d’une situation plus propice)
  • Une abstention.

A la fin de l’AG la présidente de RESO 77 a soumis aux voix une proposition de verser le reliquat ( quelques dizaines d’euros, voire 200….) s’il y en avait à Familles Laïques .( en remerciement pour l’aide apportée et parce que l’association avait proposé d’héberger RESO 77 à Melun)

Nous avons été touchés par cette attention.

Cette somme pourra servir au réseau de solidarité que nous avons créé sur la communauté d’agglomération.

Le CDAFAL 77 regrette la décision prise mais se plie à ce choix démocratiquement fait.

Avec la mise en sommeil du CDAJEP 77 et la dissolution de RESO 77, le monde associatif seine et marnais s’affaiblit.

Le CDAFAL espère que la réunion inter-associative tenue le 1er février à Vaux-le-Pénil jettera les bases de la construction au moins d’une coordination.

CDAFAL 77

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 09:29
Le spectacle des 20 ans de l'association pénivauxoise: PIANO EN CHOEUR

C'est une association dynamique et toujours prête à agir en partenariat avec d'autres associations

BON ANNIVERSAIRE ! 

 

20 ans déjà ! »

Piano en Chœur

présente son nouveau et prochain spectacle

« 20 ans déjà ! »   

Sous forme de Buffet spectacle

Le samedi 4 mars 2017 à 19h

A la Buissonnière – Vaux le Pénil

Enregistrement des inscriptions jusqu’au  27 février 2017

le bulletin d’inscription

  • imprimer
  • remplir
  • joindre son règlement à l’ordre de Piano en Chœur
  • et envoyer l’ensemble à

Sylvie PLESNIK
69bis, Rue de la Baste
77000 VAUX LE PENIL

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 07:57
L’Union sociale pour l’habitat réaffirme l’utilité du modèle français du logement social

Suite à l'article publié sur le droit au logement, voici un texte de positionnement de l'Union sociale pour l'habitat ( publié sur le site du CIDEFIL)

jeudi 23 février 2017[]

Dans sa réponse au rapport de la Cour des comptes, l’Union sociale pour l’habitat se félicite de constater une prise de conscience générale de la paupérisation croissante des ménages, notamment des ménages demandeurs de logement social, et des difficultés rencontrées par les ménages aux revenus modestes pour accéder à un logement.

L’USH se satisfait également de la mise en évidence du rôle fondamental du logement social dans la politique du logement en France et de la qualité de la réponse apportée par les organismes Hlm.

En revanche, l’USH s’oppose à la conclusion de la Cour, qui préconise une spécialisation accrue du parc social dans l’accueil des ménages aux revenus les plus modestes, sans prendre en compte la mixité sociale à laquelle aspirent les habitants et les collectivités locales. Cette conception dite "résiduelle" du parc social est d’ailleurs en complète contradiction avec les orientations fixées par les pouvoirs publics. La mission du parc social est d’apporter une réponse aux ménages rencontrant des difficultés réelles à trouver un logement, tout en veillant à respecter le principe de mixité sociale, à même d’éviter la multiplication des îlots de pauvreté et des facteurs de déséquilibre pour la société française.

Enfin, l’Union sociale pour l’habitat considère que la politique du logement social ne peut être analysée sans référence au parc locatif privé. Elle invite donc la Cour des Comptes à se pencher sur les aides publiques accordées aux investisseurs locatifs privés. Ces aides publiques, d’un montant de 4 milliards d’euros, sont considérables, alors même que leurs contreparties sociales ne font pas l’objet d’un contrôle et d’orientations par les acteurs publics locaux, comme c’est le cas pour le parc social.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 08:28
LE DROIT AU LOGEMENT :  TOUS LES COMPTES DOIVENT ETRE FAITS, Y COMPRIS LES COMPTES SOCIAUX !

 

 

 

Dans son rapport la Cour des comptes rappelle l’obligation qu’ont les bailleurs sociaux à loger les plus démunis.

Le rapport regrette que les ménages modestes ou défavorisés ne représentent que 52% des occupants du parc social même si ce chiffre est en hausse.

« Ainsi, les ménages pauvres logés dans le secteur privé, faute d’accès à un logement social, payent des loyers de 40 à 50% plus élevés que dans le parc social, sans avoir des aides au logement plus importantes. » précise le rapport.

C’est un constat qui rejoint celui qu’effectuent les équipes de bénévoles associatifs sur le terrain.

Comme le délai d’attente pour avoir un logement social est en moyenne de 4 ans, voire beaucoup plus dans certaines villes, des familles en difficulté cherchent dans le parc privé….Le coût résiduel à la charge de la famille après la déduction des aides au logement est plus important, parfois insupportable.

De plus en plus de familles en difficultés se retrouvent menacées d’expulsion.

La Cour des comptes émet plusieurs propositions comme celle qui consiste

à abaisser les plafonds de ressources permettant l’accès au logement social dans les zones tendues.

Cette proposition va l’encontre de la nécessité de faire vivre la mixité sociale dans les quartiers de nos villes et d’éviter la ghettoïsation.

La réponse de la ministre du logement Emmanuelle Cosse est pleine de bon sens :

« la proposition d’abaisser les plafonds de ressources d’accès au logement social serait de nature à détourner celui-ci de sa vocation généraliste ».

Elle a aussi rappelé la nécessité de continuer à produire 150 000 logements nouveaux par an.

Pour la Cour des comptes « Il suffirait d’améliorer d’un point le taux de mobilité pour obtenir une offre supplémentaire équivalente à la construction de 47 000 logements par an, sans que cela n’entraîne de coût pour les finances publiques ».

Cette rotation contraignante risque de faire partir une population dont la présence participe à la mise en vie de la mixité sociale et de créer de l’insécurité pour les familles attachées à leur appartement et leur lieu de vie.

ALORS QUE FAIRE ?

Le droit au logement doit être effectif, ce qui suppose un nombre de constructions nouvelles suffisant et la mise en œuvre d’un plan de réhabilitation du parc ancien.

Les pénalités qui touchent les collectivités ne respectant pas la loi SRU doivent être décuplées…. Trop de contrevenants préfèrent payer des amendes encore modestes plutôt que de répondre à leurs obligations

Le prix des loyers du secteur privé doit être lui aussi encadré.

Le nombre d’expulsions locatives ne cesse d’augmenter : en 2015 il a établi un record avec une augmentation de 24% par rapport à l’année précédente avec 14 363 expulsions locatives contre 11 604 en 2014.

Les chiffres de 2016 indiquent que la situation continue à s’aggraver.

Faut-il rappeler que le coût d’une expulsion locative est énorme pour la collectivité ?

10 fois plus élevé que si les pouvoirs publics logeaient gratuitement la famille expulsable !

Ces éléments montrent l’aberration d’un système.

L’accompagnement social des familles effectif est une mesure nécessaire et indispensable et aucune expulsion sans relogement ne devrait être décidée.

Quand un dossier de surendettement est déposé à la Banque de France et qu’il est recevable, un plan d’apurement avec échéancier est proposé.

Dans la très grande majorité des cas, le plan est respecté et les familles reprennent le paiement de leurs loyers.

Pourquoi un système qui fonctionne en aval ne peut pas voir le jour en amont avec la mobilisation des travailleurs sociaux des bailleurs et des services des conseils départementaux ?

CDAFAL 77

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 23:32

 

TEXTE DE NABUM
 

Puisque aucun candidat n'en parle vraiment ...

Loin des propos de boutiquiers

Cette terrible question a surgi au fil d’une remarque d’une élève. « Ça sert à quoi monsieur ce que vous nous faites faire ? » Derrière ce cri du cœur se dissimule le manque d'appétence pour la chose scolaire, le désir de ne rien faire ou pire encore, l'absence de curiosité. Que répondre à celle qui pense la découverte intellectuelle dans une problématique bassement matérialiste. Il faudrait désormais que tous nos actes s'inscrivent dans une logique de rentabilité immédiate. Triste société qui réfute le geste gratuit, l'effort par plaisir, le bonheur de la découverte inutile.

Que répondre à cette question qui n'admet, il me semble, aucun argument tangible. Il est inutile d'entrer dans cette logique honteuse, cette approche de petit boutiquier. À quoi sert de convoquer l'avenir ? Il est bien incertain. A quoi bon promettre des lendemains meilleurs ? L'ascenseur social est depuis longtemps en rade. L'école ne permet plus de croire en une promotion mirifique.

Que dire alors pour donner encore du sens à ce qui devrait mobiliser toutes les curiosités, toutes les gourmandises de savoir ? J'ai choisi d'aller au bout de ce que réclamait sans doute ce questionnement désespéré, de ne pas jouer les illusionnistes. « L'école ne sert à rien et c'est justement ce qui fait sa gloire et sa grandeur. C'est la seule vérité incontestable de ce lieu où vous avez la chance de vous trouver encore pour quelque temps ! »

Oui, savoir ne peut avoir la moindre utilité. Réfléchir n'est d'aucun intérêt. Comprendre est de moins en moins nécessaire. Aimer, plus encore, ne sert plus à rien. L'école est le lieu de toutes ces compétences sans valeur intrinsèque qui feront de vous des humains, des êtres capables de vibrer, de vous émouvoir, de vous indigner ou bien encore de créer. Nous sommes bien loin des petits savoir-faire qu'on veut découper en tranches, mesurer, évaluer pour que vous deveniez de bons ouvriers interchangeables, au profit d'un monde économique sans âme.

L'école n'a pas pour but de vous faire entrer dans une case, vous rendre opérationnel pour un emploi. C'est à la formation professionnelle, c'est à la formation continue qu'incombent ces tâches ponctuelles, techniques, directement opératives. C'est quand votre parcours initial sera achevé que vous prendrez le temps de préparer votre orientation ou d'envisager plus tard une conversion. Pour l'heure, vous êtes encore à ce merveilleux moment où vous pouvez, vous devez encore perdre votre temps, sans chercher à le gagner !


 

robert-doisneau-photo-enfant-l-information-scolaire-1956.jpg

L'école c'est la plus belle des vacuités ; c'est un espace qui n'aura jamais à se soucier de rentabilité. C'est un sanctuaire où l'argent, les normes, les cadences, les impératifs économiques, les délais, les contraintes ne devraient pas s'exercer, peser sur votre seul appétit de découverte. L'école c'est une déambulation ludique, c'est une promenade savante, c'est une escapade curieuse, c'est une aventure merveilleuse.

L'art, l'histoire, la littérature, le théâtre, le cinéma, la langue, les sciences devraient être vos gourmandises. Vous avez la possibilité dévorer à belles dents tous ces savoirs qui feront de vous des maillons de plus dans cette longue chaîne humaine qui a constitué notre humanité. Vous en êtes les héritiers : c'est le plus grand et le plus merveilleux don que vous ont accordé tous ceux qui vous ont précédés sur cette planète et, au lieu de vous en réjouir, vous renâclez, vous rechignez, vous traînez des pieds et du cerveau, vous rejetez tout ce qui ne s'inscrit pas dans votre immédiat vide de sens.

L'école est un formidable privilège. N'en faites jamais un objet de satisfaction de vos seuls désirs matériels. C'est exactement le contraire. C'est le lieu de l'imaginaire, du rêve, de l'amour, des passions, des tragédies, des aventures humaines, des légendes et des folies. Il n'y a rien à gagner, rien à échanger, rien à vendre, rien à s'approprier pour soi seul. C'est un lieu de partage sans contrepartie. C'est un ailleurs déconnecté des valeurs qui sont celles d'un monde devenu fou.

Je comprends votre souffrance et votre ennui si tout ce qui vous est présenté ici ne trouve pas grâce à vos yeux cupides. Vous êtes des consommateurs et ici, il n'y a rien à vendre. Ouvrez les yeux, prenez dans vos esprits encore disponibles, apprenez par le cœur et la raison, enrichissez-vous de ce qui n'a aucun prix. Demain, il sera trop tard pour vous.

Voilà ce que qu'est l'école en dépit de ses maudits refondateurs, de ses affreux docimologistes, des ses monstrueux planificateurs, des inspecteurs et des éditeurs, des patrons et des groupes de pression, des parents ambitieux et des maîtres zélés. L'école c'est un espace de liberté. Pas la liberté de ne rien faire, pas la liberté de martyriser la langue et les manières, pas la liberté de détruire ce formidable outil d'émancipation où vous avez le bonheur de passer votre jeunesse. C'est l'espace de votre liberté future et rien, vraiment rien de plus.

Inutilement vôtre.

NABUM
 

 

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 00:17

 

 

 

La France a reçu, le 15 Février 2017, un « avis motivé » de la Commission européenne pour non-respect des normes de pollution de l’air au dioxyde d'azote (NO2) dans 19 zones du territoire.

http://www.cnafal.org/wp-content/uploads/2017/02/pollution-air.jpg

La Commission européenne prend, à différents mois de l’année, des décisions relatives à des procédures d’infraction contre les États membres qui ne se conforment pas entièrement à leurs obligations en vertu de la législation de l’Union européenne. Ces décisions, qui concernent de nombreux secteurs, visent à faire appliquer correctement la législation européenne dans l’intérêt des citoyens et des entreprises.

La pollution au diesel

Ce gaz est généré à 60% par les moteurs diesel en moyenne. Cette part peut atteindre 80% en ville, le long des axes routiers et dans les vallées alpines de transit, telles que la vallée de l’Arve, sur la route du tunnel du Mont-Blanc. Ce tueur invisible génère 2 à 3 fois plus de décès prématurés chaque année que les accidents de la route.

La France a mené depuis plusieurs années une politique favorable au carburant diesel. Il reste grandement sous-fiscalisé par rapport à l’essence. Les effets néfastes sur la santé sont connus depuis longtemps, dès 2012, l’OMS classait les émissions du diesel comme cancérigènes certains.

La France est en queue de peloton par rapport à ses voisins européens sur les mobilités moins polluantes. Le fret ferroviaire a ainsi été divisé par 2 en 10 ans et seulement 10% des marchandises voyagent par le rail en France, alors qu’en Allemagne, il progresse et avoisine une part modale de 25%. Et la France ne se rattrape pas sur le développement des modes de déplacement actifs tels que la marche ou le vélo et le déploiement des transports collectifs doit encore progresser…

Le scandale du diesel a démontré qu’aucune voiture diesel récente, vendue sous la norme EURO5 ou 6, ne respecte en réalité cette norme. Les meilleurs élèves émettent au moins 2 fois plus de NO2 que ne l’autorise la norme. Et les pires ? Ils émettent plus de 20 fois de NO2 que ce qu’annoncent les constructeurs automobiles.

Pour Michel Dubromel, vice- président de France Nature Environnement « La santé publique n’attend plus. La France n’a pas d’autres choix que d’assumer des mesures drastiques et prendre un virage assuré et rapide. Cessons le tout routier et développons les transports collectifs, la mobilité active, le fret ferroviaire et fluvial. »

Le CNAFAL s’associe à cette déclaration de France Nature Environnement dont il est membre

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France