Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 23:10
PAS UNE ECLAICIE DANS UN CIEL SOMBRE  MAIS UNE DEMARCHE A DEVELOPPER

 

 

 

Le Parisien relate l’action menée par un SDF radié du RSA jeudi dernier devant le Conseil Départemental :

 

http://www.leparisien.fr/melun-77000/melun-prive-de-rsa-depuis-des-mois-il-voit-son-probleme-regle-en-une-heure-12-03-2017-6755373.php

 

Alors que ce graffeur s’apprêtait à mener une action dure, sa situation s’est réglée en moins d’une heure à la suite de l’intervention du directeur de cabinet du Conseil départemental…..

 

Les bénévoles qui agissent au quotidien en défense des familles précaires et en difficultés ne peuvent que se réjouir devant une issue positive si rapide.

 

Trop de personnes sont perdues devant la lourdeur des démarches administratives et baissent les bras.

Trop de personnes se retrouvent privées de leurs droits à cause d’un grain de sable dans les rouages :

Denis, ayant perdu sa carte d’identité a été rayé des allocataires du RSA parce qu’il n’avait pas signé une lettre qui ne lui était pas parvenue.

 

IL EST NECESSAIRE, INDISPENSABLE, MEME QUE LES ADMINISTRATIONS FACILITENT L’ACCES AUX DROITS.

 

Nous proposons qu’une rencontre ait lieu entre le Conseil Départemental, la CAF et les associations de solidarité afin de réfléchir ensemble à cette question….

Nos associations sont prêtes à continuer à assurer leur part de responsabilité mais il faut que nous puissions trouver très vite un relais de professionnels pour réduire les délais d’attente toujours trop longs…..

Les partenaires numériques que nous pouvons être, assurent :

  • un accès aux sites internet institutionnels (caf.fr, mon-enfant.fr),
  • un accompagnement dans l'utilisation des services en ligne (aide à la navigation sur le site, réalisation de téléprocédures et simulations...).

 

Quand nous nous trouvons en présence de situations qui nécessitent l’intervention d’un travailleur social, ce que nous ne sommes pas, il faut pouvoir obtenir très rapidement- pour les demandeurs-un rendez-vous des droits.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 23:43

 

L’essor du numérique a profondément modifié le rapport au monde : internet, les réseaux sociaux sont omniprésents au bonheur du plus grand nombre ! Le 21ème siècle sera sans aucun doute le siècle des nouvelles technologies, qui se font le chantre de la liberté d’expression, du droit à l’information, de la liberté d’entreprise…

http://www.cnafal.org/wp-content/uploads/2017/03/cadenas-182x138.png

Au cœur de ces perspectives, le consommateur figure en bonne place puisque, comme le rappelait John Fitzgerald Kennedy : « les consommateurs sont le groupe le plus important qui touche et est touché par presque toutes les décisions publiques et privées d’ordre économique. Pourtant c’est le seul groupe dont les avis ne sont souvent pas entendus ».

Le numérique est donc le moyen pour que le consommateur puisse s’exprimer : blog, avis, droit de réponse, etc. C’est indéniable ; cependant plusieurs constats doivent nuancer cet enthousiasme. ü Le consommateur n’est pas toujours ce consommateur, éclairé, habile, au fait des nouvelles technologies. Au contraire, il est parfois isolé, conditionné et peine à faire usage de sa raison et de son libre arbitre. Internet ne risque-t-il pas, dans ces conditions, de se retourner contre son utilisateur ?

Les libertés portent aussi en elles les germes de leur abus comme l’illustrent les abus de la liberté d’expression réprimés dans le cadre du régime libéral de la loi du 29 juillet 1881. Si cette loi est, sans aucun doute, la meilleure manière de concilier la liberté d’expression et la protection de l’intégrité morale des personnes, les procédures sont-elles suffisantes lorsqu’on connaît les difficultés rencontrées par les tribunaux ? ü Les données personnelles comme le nom, le prénom, l’adresse, sont une véritable marchandise exploitée par les professionnels. Peu de consommateurs le savent et communiquent parfois leurs données personnelles sans connaître la réalité des enjeux et sans connaître leurs droits. En contrepartie, la protection de ces données est-elle suffisante ?

Ces aspects sont rappelés par l’étude annuelle du Conseil d’Etat sur le numérique et les fondamentaux de 2014 : si le numérique renforce la capacité des individus à jouir de certains droits, comme la liberté d’expression ou la liberté d’entreprendre, il en fragilise d’autres comme le droit à la vie privée, la sûreté et le droit à la sécurité.

Focalisé sur le consommateur, nous nous concentrerons, à l’aune de la réglementation récente, sur la question majeure relative aux données personnelles. A lire donc dans le dossier central de cette revue (….).

Hugo Cadet

Juriste CNAFAL

 

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 00:21
Ils vont jusqu'au bout....

Ils militent depuis très longtemps, certains ont commencé à le faire dès leur entrée dans l’âge adulte, d’autres ont attendu la retraite pour s’engager et ils ne s’arrêtent pas…..

Qu’est ce qui fait avancer ces vieux militants qui continuent à se mobiliser ?

L’envie de ne rien lâcher, d’être utile jusqu’au dernier moment.

Ce ne sont pas les honneurs qu’ils recherchent…..

Ce ne sont pas des sénateurs mais des acteurs désintéressés.

L’un d’entre eux José DUCHARNIAT de la Confédération Syndicale des Familles vient de mourir subitement.

Souffrant, malade, il continuait à défendre les locataires de l’OPH 77.

Lorsque j’ai appris la nouvelle j’ai cherché son nom sur google et j’ai trouvé très très peu de choses.

Il détenait des responsabilités associatives, qu’il assurait totalement bénévolement mais jamais il ne s’est mis en avant, d’une manière ou de l’autre…..

Chapeau l’artiste.

Ils sont plusieurs comme cela, des militants d’info-dettes ce collectif inter-associatif qui tient des permanences pour aider les familles à remplir des dossiers de surendettement.

Hélène, 90 ans continue à traverser à pied la ville pour recevoir des familles.

Nous lui avons bien dit qu’elle pouvait se reposer et laisser la place à d’autres , elle n’a pas répondu, se contentant de revenir.

Elle a abandonné il y a quelques années le Conseil d’administration de l’UDAF, cet abandon s’est effectué sans regret…..Par contre il lui faut toujours aider les autres.

Des observateurs plus ou moins avisés dénoncent le fonctionnement de certaines associations….

Ils n’ont pas tort de dénoncer des dérives de toutes sortes et même parfois mais c’est rare, des enrichissements personnels.

Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

De très nombreux bénévoles, actifs ou retraités sont là toujours à la disposition des autres, sans compter ni leurs heures, ni leur argent.

Ils sont nombreux, très nombreux à ne jamais se faire rembourser leurs frais de transport.

Qu’est ce qui fournit cette énergie, cette envie de poursuivre ?

Le plaisir de faire, leur propre plaisir aussi car je vous l’assure :

Quand on arrive à éviter une expulsion ou à permettre à une famille de retrouver le sourire et un avenir plus ouvert, nous sommes, nous, les bénévoles, très heureux.

Ne souriez pas en croisant ces vieux qui continuent à être des acteurs associatifs…..Ils méritent le simple respect.

Jean-François Chalot

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 00:03
Samedi 11 mars 2017 à l'Arcature à 10 heures : CONFERENCE DEBAT A VAUX LE PENIL

 

 

La lutte contre le nazisme constitue une facette essentielle de la résistance, peut-être la plus grande, mais aussi la plus tragique. Longtemps ignoré, sous estimé voire oublié l'engagement de milliers d'étrangers et d'immigrés pour la Libération de la France est un épisode essentiel de notre histoire. Le poète arménien Missak Manouchian (1906-1944) et son groupe de résistants de la Main d’œuvre immigrée (MOI) jouèrent un rôle capital durant ces rudes années. Fusillés en 1944 au Mont Valérien, Missak et ses camarades de combat méritent d'être portés sur le devant de la scène.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 07:00

Ce bulletin hebdomadaire ne contient pas les positions du CNAFAL mais des points d'actualité(s) avec des textes pouvant vous être utiles... et il s'agit donc là d'informations brutes non commentées.

Consommation et vie courante

 

Alcool au volant :

Les personnes obligées d’avoir un véhicule muni d’un éthylotest antidémarrage et qui l’utilise frauduleusement sont passibles d’une amende de 1500 euros.

Décret n° 2017-198 du 16 février 2017

Alcool et permis probatoire

Contrôle technique :

Les voitures de collection d’avant 1960 ne sont plus soumises au contrôle technique. Il faut rappeler, que jusqu’à présent, ces véhicules avaient une obligation de contrôle tous les cinq ans.

Décret n° 2017-208 du 20 février 2017

Constructions :

Depuis le 1er mars, les personnes désireuses de faire construire une habitation, devront faire appel à un architecte si leur surface dépasse les 150 mètres carrés.

Décret n° 2016-1738 du 14 décembre 2016

Démarches administratives :

L’INC met à votre disposition des lettres types afin de vous accompagner dans le règlement de certains litiges et vous donne des conseils juridiques.

160 lettres types pour régler vos litiges

Alimentation :

La DGCCRF a contrôlé la présence de résidus de pesticides contenus dans les végétaux. 27,2 % des échantillons qui ont été examinés contenaient plus d’un résidu.

Etude

Protection de l’enfance

 

Les besoins essentiels des enfants placés sous protection, sont définis dans un rapport remis à Laurence Rossignol. Il préconise d’organiser une formation professionnelle commune aux intervenants en protection de l’enfance.

Démarche de consensus sur les besoins fondamentaux de l’enfant en protection de l’enfance

Familles

 

La situation financière des parents peut avoir une influence sur celle de leurs enfants, quand ils auront atteint l’âge adulte. Le niveau d’éducation en est la principale cause.

La situation financière se transmet partiellement de génération en génération

Education/Enseignement

 

Elèves en situation de handicap :

Les jeunes atteints de surdité, vont pouvoir bénéficier d’un nouveau dispositif appelé « parcours de formation des jeunes sourds ». Il prendra en compte notamment les choix éducatifs en langue des signes français ou en langue française des élèves et de leurs familles.

Mise en œuvre du parcours de formation du jeune sourd

Bourses de collèges :

Suite à un rapport sur la grande pauvreté et la réussite scolaire, les bourses de collèges vont augmenter de 25% à la rentrée 2017.

Grande pauvreté et réussite scolaire – Le choix de la solidarité pour la réussite de tous

Mise en œuvre des recommandations du rapport Grande pauvreté et réussite scolaire

Jeunesse/Insertion

 

Fonds d’aide :

Le « fonds d’aide aux jeunes » est utilisé, pour une grande partie, pour l’alimentation mais aussi pour des aides aux transports ou bien à la formation professionnelle.

 Le fonds d’aide aux jeunes en 2015

Jeunes apprentis :

Une aide financière ponctuelle va être attribuée aux jeunes en apprentissage de moins de 21 ans. Elle est d’un montant forfaitaire de 335 euros.

Décret n° 2017-267 du 28 février 2017

Prestations sociales

 

Les contrôles de la Caisse nationale des allocations familiales ont été renforcés, ce qui lui permet de constater de nombreuses fraudes (+8% en 2016), mais aussi de régulariser les situations des allocataires qui n’ont pas bénéficié de tous leurs droits.

Vidéo – Les contrôles de la CAF

Le magazine des CAF – Les contrôles : tous vos droits, rien que vos droits

Chaque année, plus d’un allocataire sur deux est contrôlé par la CAF

Handicap

 

Le premier baromètre d’Handéo est paru. Il est largement consacré aux services d’aide et d’accompagnement à domicile.

Handéo’Scope – Février 2017

Lutte contre les discriminations

Un guide a été rédigé par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports afin de lutter contre les discriminations. Il est destiné aux professionnels de la Fonction publique. Le grand public, quant à lui, peut bénéficier d’un livret disposé dans les structures de services publics.

Guide pratique de lutte contre les discriminations

Livret de lutte contre les discriminations

 

Logement

 

Pour que le parc social soit bien réservé aux familles les plus modestes, la Cour des comptes propose, entre autres, de baisser les plafonds de ressources mais avec des disparités entre les territoires.

Le logement social face au défi de l’accès des publics modestes et défavorisés Politiques sociales

Accès aux droits :

Le défenseur des droits a rendu public son rapport annuel d’activité, dans lequel il évoque un recul de l’accès aux droits. Ceci est la conséquence d’un appauvrissement de la qualité du service public au profit de la numérisation.

Défenseur des droits – Rapport annuel d’activité 2016

Elections présidentielles :

L’UNIOPSS propose un « projet de société » aux candidats à la Présidentielle. Il leur est demandé de s’engager pour la solidarité.

L’UNIOPSS entre en campagne pour dessiner un avenir nouveau

« Si tu n’as pas tout ce que tu veux,

réjouis-toi de ne pas avoir ce que tu ne veux pas. »

Bob Dylan – Prix nobel de la Paix 2016

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 06:36
dessin de NAGY

dessin de NAGY

Le CNAFAL est un mouvement familial attaché à la laïcité donc à l’égalité.

En tant qu’organisation familiale membre de l’UNAF depuis bientôt 40 ans, nous militons pour l’abolition du suffrage familial au sein de l’UNAF, chacun des conjoints doit être libre de son vote, et nous regrettons la cécité mentale de Laurence ROSSIGNOL, Ministre des Familles, qui a refusé d’appuyer l’amendement de deux sénatrices socialistes à l’automne dernier visant à le supprimer.

Cela dit, si des progrès continuent à se réaliser, du chemin reste à faire : une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. Le coût économique des violences au sein du couple est évalué à un milliard d’euros, les traumatismes à vie sont inchiffrables.

Le CNAFAL a milité pour les ABC de l’égalité. Il regrette un certain renoncement sur ce sujet. C’est dès l’école qu’il faut lutter contre le machisme ambiant, le sexisme sous toutes ses formes. La critique de l’idéologie patriarcale jusqu’aux classes de terminale doit faire partie de l’éducation civique.

D’immenses progrès restent à faire :

  • Egalité salariale : il y a toujours un différentiel des salaires de 18 à 20 % à qualification égale entre les hommes et les femmes – le CNAFAL souhaitait une fiscalité supplémentaire progressive sur les entreprises en fonction de l’écart salarial.
  • Au Parlement et dans d’autres instances politiques la parité n’est toujours pas atteinte ; certains préfèrent payer des pénalités …
  • Le CNAFAL souhaite un congé parental totalement égalitaire ; il n’y a pas d’intérêt supérieur en termes de carrière par rapport aux femmes.
  • Les conseils d’administration des grandes entreprises doivent atteindre la parité totale sous peine de taxation des dividendes, même si des ouvertures ont été faites.
  • Les moyens octroyés envers les missions d’information, d’accueil et d’orientation sur les questions de contraception, de sexualité, de prévention des maladies sexuellement transmissibles doivent être renforcés tout comme le renforcement du maillage des centres pratiquant l’IVG.
  • Enfin, l’éducation et l’information sur la sexualité, la contraception, la prévention des maladies MST doivent être méthodiques et renforcées dans le collège et tout au long de la scolarité – une récente étude montre que les premiers rapports sexuels des collégiens commencent dès la 4ème et se renforcent à la 3ème .

Il est plus que temps de vivre avec son temps.

LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, LAÏCITE

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 22:54
JOSE DANS UNE FORMATION D'INFO-DETTES

JOSE DANS UNE FORMATION D'INFO-DETTES

Les militant(e)s d'info-dettes et les bénévoles de nos associations familiales gardent de José l'image d'un grand militant chaleureux.

Comme Jean Métreau , quand il défendait une famille, il allait jusqu'au bout et ne lâchait jamais.

Nous allons poursuivre ton combat et le collectif info-dettes  continuera l'action à laquelle tu es resté attaché parce qu'il s'agit d'accompagner les familles en difficultés et d'oeuvrer en commun, toutes associations confondues .

JF Chalot

Voici la lettre adressée par la présidente de l'UDAF 77, lettre où elle s'exprime au nom de nous tous, acteurs associatifs :

 

José DUCHARNIAT vient de nous quitter. Administrateur de l’UDAF depuis 2006, outre sa participation au conseil d’administratioin, il a présidé notre commission Prise de position institutionnelle, mise en place en 2012.

Il participait également à certaines de nos journées de formation des bénévoles, et lorsque nous avions besoin d’un représentant de l’UDAF à quelque réunion sur Melun, il n’hésitait pas à y aller lorsque cela lui était demandé. Il savait alors défendre l’intérêt des familles au nom de l’UDAF en toute objectivité.

Prêt à rendre service, il était à l’écoute de tous et je garde de lui le souvenir d’une constatnte gentillesse associée à un esprit constructif qui rendait les échanges et le travail agréables.

L’ensemble du Conseil d’administration se joint à moi pour exprimer à ses enfants et petits enfants toute notre sympathie.

 

Marie-Madeleine PATTIER

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 23:13

L'idée avait germé en 2006 dans l'esprit de notre fondateur pour être mise en œuvre en 2017.

Jean METREAU qui représentait les consommateurs à la commission de surendettement, sous l'égide de l'UDAF du Département, avait ressenti le besoin de mettre en place un dispositif destiné à aider les personnes concernées dans la préparation d'un dossier de surendettement. Nous sommes encore quelques uns, présents depuis l'origine, à nous souvenir de la création du collectif des associations volontaires sous le nom de "INFO DETTES" et qui proposait ses services dans des permanences mensuelles situées à Melun, Dammarie les Lys, Vaux le Pénil et Le Mée sur Seine..

Depuis, l'équipe à connu de nombreuses évolutions. Nous sommes maintenant une trentaine de bénévoles qui assurent un accueil du public dans 10 lieux différents, dont certains à raison de deux fois par mois.

 

Dans l'intervalle, pour faire connaître les services de INFO DETTES et la procédure de surendettement, nous avons rencontré des travailleurs sociaux dans les Maisons des solidarités ou dans les lieux de grandes collectivités.

 

Nous avons également le souci de maintenir les bénévoles informés des évolutions de la procédure de surendettement et de fournir aux nouveaux arrivants dans l'équipe, les éléments de formation qui leur permettront d'accueillir avec efficacité le public qui se rend dans nos permanences. Pour ce faire, nous avons pris l'habitude d'organiser, une ou deux fois par an, une journée de partage et d'échange sur le sujet qui nous réunit tous sous la bannière de INFO DETTES.

 

Joyeux anniversaire à l'association et merci à tous les bénévoles qui ont à cœur de soutenir les personnes impliquées dans le surendettement en les accueillant en toute confidentialité, en totale gratuité et sans porter de jugement sur leur situation.

 

Daniel BIJARDEL

Page à télécharger...cliquer ci-dessus sur pdf.2017

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 23:05

 

J’ai écrit ce texte en 2012, Jean est mort, Geneviève, Madeleine et Hélène continuent.

D’autres vieux militants poursuivent la voie tracée, fuyant les honneurs.

José, avait quelques années de moins mais, retraité depuis longtemps, malade il aurait pu abandonner et se reposer….Il ne le pouvait pas.

Il y a quelques semaines j’avais échangé quelques mots avec lui, il m’avait déclaré :

« je suis malade mais qu’importe, tant qu’on aura besoin de moi je serai là »

Chapeau José !

A la suite de ce texte vous trouverez des images que nous a adressées la CSF

 

Ils s'appellent Jean, Geneviève, Madeleine et Hélène

Ils ont tous dépassé largement les 75 ans et restent pourtant mobilisés pour agir...

Ce ne sont pas les honneurs qu'ils recherchent....

Ils veulent poursuivre leur chemin d'acteurs associatifs.

http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L300xH225/IMG_0180-02-cf5cc.jpg

Ils sont retraités depuis plusieurs années et toujours sur la brèche.

Pourquoi ne décrochent-ils pas ?

C'est une question que se posent de nombreuses personnes, y compris des responsables associatifs...

Je commence à avoir quelques éléments de réponses fiables.

Ce ne sont ni des carriéristes, ni des bureaucrates qui se battent pour rester aux commandes, mais pour la plupart, des militants qui veulent continuer à agir avec les autres dans la défense d'une cause.

Ils sont prêts à laisser leur place dans les instances décisionnelles, dès qu'un plus jeune se présente mais il n'est pas question pour eux d'abandonner l'action de terrain.

A Melun, j'en côtoie régulièrement dans les permanences surendettement et même sous la pluie ou en plein vent dans les cercles de silence... Certains ont plus de 70 ans et une vient de souffler ses 85 bougies.

Je tiens à leur tirer mon chapeau et à leur rendre hommage.

Au lieu de jouer aux cartes ou de passer leurs journées devant le poste de télévision, ils préfèrent rester des acteurs sociaux....

Certains parmi eux découvrent l'outil informatique et l'utilisent régulièrement avec dextérité.

Une anecdote m'a bien fait sourire :

Madeleine âgée de 84 ans, a voulu se mettre à l'informatique...

Les premières réactions de ses enfants ont été négatives : « Maman ! Tu n'y arriveras pas, le maniement du portable est trop compliqué » !

Aujourd'hui elle saisit directement, sur le vif les résumés d'intervention et manie le iphone comme un professionnel, aucune fonction ne lui échappe.

L'autre jour, un de ses petits enfants l'a interpellé ainsi : « Oh Mamie, montre moi ! »

C'est un texte que je n'aurais pas écrit il y a dix ans ou même vingt ans car comme d'autres je pensais qu'ils étaient comme ces sénateurs …. à rester pour les honneurs.

Non ! Ils sont bénévoles, ne se font même pas rembourser leurs frais et refusent d'abandonner le combat de leur vie pour le maintien et le renforcement du lien social.

Il est important que le fil ne se rompe pas, que les nouvelles générations se nourrissent des expériences des anciens et que ceux ci puissent continuer, s'ils le désirent, à agir.

 

Jean-François Chalot

Un quatrième âge militant !
Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 21:29
Notre ami José DUCHARNIAT n’est plus

Le grand José, par sa taille et aussi par sa dimension humaniste nous a quittés.

José était connu pour sa grande gentillesse et sa disponibilité.

Militant à la CSF de Melun et siégeant dans différentes instances de son mouvement, il était

aussi administrateur à l’UDAF.

Elu comme représentant de locataires à l’OPH 77, il était de bons conseils et, avec l’esprit unitaire qui était le sien, il a aidé la jeune représentante du DAL 77 à faire ses premiers pas dans ce conseil d’administration.

José a été dans le premier cercle des fondateurs d’INFO-DETTES, aux côtés de Jean Métreau, décédé il y a bientôt deux ans.

Malgré sa maladie il a continué à accompagner des familles en difficultés.

Pour moi et pour beaucoup de bénévoles, les Jean, José et Hélène qui vient de souffler ses 90 bougies ont été ou sont de grands militants.

José ! tu vas nous manquer énormément dans les permanences, à l’UDAF, pour la défense des locataires et dans les relations cordiales.

Nous poursuivrons ton combat progressiste contre les inégalités sociales et pour la défense de toutes les familles et notamment des plus vulnérables.

Jean-François Chalot

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France