Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 07:23

Congé maternel unique proposé par la secrétaire d’Etat, Marlène Schiappa : pour le CNAFAL une idée intéressante à suivre mais pas suffisante. Le CNAFAL est d’accord a priori sur le principe même si peu de détails ont filtré.

    Cependant, le CNAFAL a eu l’occasion de dire le 30 mars dernier qu’il était en phase depuis 30 ans avec l’aspiration des jeunes générations à savoir :

    La conciliation vie familiale/ vie professionnelle qui doit conduire à une exigence absolue d’égalité hommes/ femmes.

    En effet selon l’étude BVA-DRESS parue en mars 2017, il ressort que :

    –  les deux tiers des français estiment que les hommes doivent bénéficier d’aménagement du temps de travail, au même titre que les femmes. Massivement (92%), sont favorables à une meilleure allocation du congé parental, mieux rémunéré et indexé sur le salaire antérieur : la nouveauté, est que pour la première fois, chez les hommes (y compris cadres et professions libérales), le souhait majoritaire est d’allonger le congé paternité.

    – les choix de politique familiale souhaités, vont à l’encontre de l’idéologie familialiste.

    – 63% des français sont favorables à ce que soient accordées des allocations familiales dès le premier enfant ! 66% sont pour une égalité totale du montant du versement, quel que soit le rang de l’enfant ! (1er, 2ème, 3ème).

    – 49% des français estiment que ce sont les familles à revenus modestes, qui doivent être aidées prioritairement, en particulier les familles monoparentales.

    – un français sur deux est d’accord pour que les allocations familiales soient réservées aux familles, dont le revenu total mensuel est inférieur à 6000 €. Le CNAFAL a été favorable à l’abaissement du plafond du quotient familial : d’autres préféraient « hurler à la mort » de la politique familiale, parce que cela amputait  légèrement les revenus compris entre 70 000 et 100 000 € par an ! A méditer…

    Le CNAFAL a toujours prôné une égalité de traitement. C’est l’impôt sur le revenu qui doit égaliser les écarts.

    Dans le champ de la famille, le CNAFAL note favorablement que :

    –  64% des français sont en désaccord avec l’idée que le mariage est le cadre idéal pour vivre une relation de couple… la laïcisation dans les relations au sein de la famille, longue marche entamée depuis la Révolution Française, est désormais acquise…

    –  59% des français sont favorables à ce que les couples de femmes puissent recourir à la Procréation Médicalement Assistée (PMA), pour avoir un enfant.

    –  62% des français pensent que les couples homosexuels, peuvent assurer un rôle de parents, aussi bien que les couples hétéros !

    –  50% des français sont favorables à la GPA…

     
     

    Nicole Damon

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 07:00

     Ce bulletin hebdomadaire ne contient pas les positions du CNAFAL mais des points d'actualité(s) avec des textes pouvant vous être utiles... et il s'agit donc là d'informations brutes non commentées.

    Consommation et vie courante

     

    Locations :

    Suite aux modifications récentes (loi pour une République numérique et décret du 28 avril 2017), en matière de location de meublé de tourisme, l’INC détaille les nouvelles obligations d’enregistrement du loueur de meublé.

     Article

    Sur le même sujet :

     Communiqué de presse du ministère du logement

    Optique :

    Le législateur vient renforcer l’information des consommateurs lors de l’achat de verres correcteurs, de montures ou d’audioprothèse. Cette réglementation n’entrera toutefois en vigueur, qu’à compter du 1er janvier 2018.

     Explications suite aux arrêtés du 28 avril 2017 sur les produits d’optique et d’appareillage auditif

    Dispositif médical :

    Qu’est-ce qu’un dispositif médical ? Qui les contrôle ? Comment réagir en cas d’effet indésirable lors de son utilisation ? La DGCCRF vous délivre des informations à ce sujet.

     Fiche pratique sur les dispositifs médicaux

    Consomag :

    Retrouvez l’ensemble des émissions Consomag et notamment celles qui traite de surbooking et d’erreurs orthographiques sur les billets de transports aériens.

     Emissions

    Alimentation :

    Les nanomatériaux manufacturés, présents dans les denrées alimentaires, dont la teneur dépasse 10%, devront être indiqués sur les étiquetages. Ceci dans un but préventif, car ils sont potentiellement dangereux. Selon des études scientifiques, certains types de nanomatériaux favorisent des lésions cancéreuses.

     Obligations nées de l’arrêté du 5 mai 2017

     Arrêté du 5 mai 2017

    Laïcité

     

    Des petits films ont été créés conjointement entre l’Observatoire de la laïcité et la Commission nationale des droits de l’Homme pour faire découvrir ce qu’est la laïcité aux jeunes.

     Génération Laïcité

    Vie associative

     

    Les associations du Haut-Rhin, de la Moselle et du Bas-Rhin ne sont pas soumises aux mêmes obligations que celles du reste de l’hexagone. Leurs règles de constitution de fonctionnement et de dissolution sont définies dans le Code civil local.

     Code civil local art. 21 à 79

    Personnes âgées

     

    Certaines associations s’insurgent contre le nouveau Gouvernement qui ne compte ni ministère, ni secrétariat d’Etat chargés des personnes âgées.

     Les personnes âgées toujours oubliées de la politique – Sont-elles indignes de considération ?

     Les personnes âgées, grandes oubliées du Gouvernement ?

     12 millions de français sans ministre !

    Santé

     

    La Haute Autorité de Santé a mis en place des fiches pédagogiques afin de reconnaître les symptômes du burnout.

     Fiche mémo

     Rapport d’élaboration

    Droits des femmes

     

    Le collectif national pour les droits des femmes donne son avis suite à la mise en place du nouveau gouvernement.

     Nous n’aurons pas de Ministère des Droits des Femmes

    Handicap

     

    Les personnes sourdes, malentendantes ou sourdes/aveugles vont pouvoir accéder aisément aux services téléphoniques, grâce à un décret qui précise que les services de traduction ne devront pas être surtaxés.

     Décret n°2017-875 du 9 mai 2017 relatif à l’accès des personnes handicapées aux services téléphoniques

    Logement

     

    Dans son dernier numéro de son magazine « Habitat Actualité » l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL), donne son avis sur les compteurs Linky.

     Habitat Actualité n°156 – Mai 2017

    Cacher son âge, c’est supprimer ses souvenirs.

    Arletty (1898/1992)

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 07:09
    APPEL D’INFO-DETTES
    APPEL D’INFO-DETTES

     

     

    Madame, Monsieur,

    Vous pouvez vous rendre disponible quelques heures par mois.

    Vous pouvez vous déplacer dans le périmètre de Melun et ses environs

    Vous avez le goût de rendre service à des personnes ou des familles en difficultés.

    Vous n’êtes pas rebutés par les formalités administratives.

    Vous êtes prêt à recevoir une formation concernant la procédure de surendettement.

     

    Si vous remplissez la plupart de ces conditions, vous avez le profil d’un membre de l’association « INFO-DETTES » et vous êtes le / la bienvenu(e) pour renforcer l’équipe en place qui termine sa dixième année d’activité.

    Nous organisons une session de formation à la procédure de surendettement pendant la journée du jeudi 15 juin prochain. Nous échangerons nos expériences et nous accueillerons tous les nouveaux venus dans notre local situé au 5 square Blaise Pascal (77000 MELUN) de 9H00 à 16h00, avec un déjeuner pris ensemble pour matérialiser la convivialité de nos actions.

    Si vous êtes d’accord pour vous associer à notre aventure, nous serions heureux de vous compter parmi nous le 15 juin. Il ne vous reste plus qu'à contacter notre secrétariat qui se trouve au:

    04 place Beuve et Gantier

    77000 VAUX LE PENIL

    Tél : 09 75 38 81 13

    Courriel : info-dettes@orange.fr

    Dans l’attente du plaisir de vous rencontrer, l’équipe se joint à moi pour vous adresser nos vifs encouragements à nous rejoindre ainsi que nos meilleures salutations.

     

     

    Daniel BIJARDEL

    Coordinateur « INFO DETTES »

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:03
    Totalitarisme numérique

     

    Mon père devient dépendant.

    C’est normal, me direz-vous : il doit être vieux, à son âge, il a du mal à arquer, il n’est plus aussi vif, ce genre de choses. Sauf qu’il est encore très autonome : il s’occupe de ses problèmes domestiques tout seul depuis pratiquement ma naissance, il continue à aller tous les matins prendre son petit café sur le port, il va voir ses copains, il gère ses affaires, il se débrouille toujours très bien tout seul. Certes, les jours de tempête, il évite de sortir de chez lui, le vent peut être violent sur le front de mer et, comme il me le disait assez récemment, quand il y a beaucoup de vent, j’ai tendance à perdre l’équilibre… comme nous tous. Certes, il entend un peu moins bien, mais il garde bon pied bon œil, et jusqu’à présent, c’était nettement suffisant.

    Non, mon père va plutôt très bien pour ses 85 ans, c’est juste que l’emprise numérique sur notre société est en train de le marginaliser sans aucun ménagement.

    De la simplification administrative à la désintégration des services

    Soyons clairs : personne n’aime vraiment les démarches, la paperasse, les formulaires, les procédures et toutes ces petites contrariétés normées qui sont sécrétées par une société organique extrêmement structurée, hiérarchisée et régulée. En gros, on n’aime pas trop la loi de la jungle, mais on n’aime pas plus les contraintes qui permettent d’échapper à l’arbitraire et à la loi du plus fort.

    D’ailleurs, se moquer de l’administration française est resté longtemps un sport national

    Du coup, il a été assez facile de nous vendre l’efficience présupposée des entreprises privées plutôt que la lourdeur bureaucratique des services publics, avec l’idée qu’ensuite, ce serait plus rapide, plus efficace, moins cher et plus accessible. Puis, dans l’élan, de nous fourguer la dématérialisation des services, des démarches et même des relations comme simplificatrice de la vie quotidienne.

    En fait, ce n’est pas compliqué, la numérisation de notre société, c’est le nouvel eldorado, le saint Graal et le mini Mir réunis.

    Ce qui est grandement exagéré.

    Déjà, basculer en mode informatique des démarches qui sont sous-tendues par une complexité juridique et règlementaire croissante, ne change que le support et ne résout pas la question même de la complexité. Certes, cela rend service à ceux qui maîtrisent relativement bien et l’outil informatique et le langage administratif, mais pour tous les autres, je suis assez dubitative sur le gain réel de productivité.

    Mais le pire est à venir quand cette « simplification » de la démarche s’accompagne en réalité d’un objectif très concret de réduction des couts et donc des personnels chargés de gérer ses processus. Parce qu’aux deux bouts de la chaine numérique, il reste toujours des humains.
    Et que tous ces humains — tant s’en faut — ne sont pas des familiers voire même vaguement à l’aise avec la chose informatique ou la chose administrative.
    Et que du coup, au moindre petit grain de sable dans l’engrenage, c’est toute la machine qui se grippe, maintenant qu’elle n’est plus ointe du liant humain.

    L’Homo numericus ne peut que croiser les doigts pour que tout se passe selon le scénario de la machine, car ne pas entrer dans une seule de ses cases peut déclencher une catastrophe en chaine que nul Bruce Willis du numérique ne pourra plus juguler.

    Informatique partout, liberté nulle part

    Pour en revenir à mon père, il est juste un pur incompétent numérique. Il est arrivé à grand-peine à dompter l’interface du Cube de Canal+, il a fini par se résigner à utiliser une carte bancaire — lui qui a passé toute sa vie à compter l’argent en briques —, mais c’est bien là le maximum d’effort qu’il veut bien concéder à la machine.

    Et je le comprends. À son âge, il n’a plus rien à prouver et si ses capacités intellectuelles sont intactes, il n’a aucune culture numérique et le bond cognitif que cela représente est bien trop de fatigue pour un vieillard.

    Mais voilà, la société numérique est totalitaire et ne lui laisse aucun choix, aucun espace, aucune dérogation. L’important, vous l’aurez bien compris, n’est pas tant de nous faciliter la vie, que d’économiser à tout prix sur la masse salariale, dégraisser tout, tout le temps et n’importe comment, comme si Skynet avait déjà pris le pouvoir.

    En gros, la digitalisation de la vie quotidienne ne serait pas quelque chose de grave si elle n’était pas imposée à tous, au mépris le plus absolu de ceux qui n’ont pas accès à cette technologie, que ce soit par manque de moyens ou d’envies. C’est ainsi qu’est pourtant créée une nouvelle catégorie de sous-citoyens :

    Les exclus numériques

    Ça a commencé à la Poste, quand mon père n’a plus pu acheter de timbres : La dame au guichet m’a dit qu’elle ne pouvait plus m’en vendre, qu’il fallait aller à l’automate. Là, il y avait un jeune qui montrait comment ça marchait, je n’ai rien compris. Puis le jeune n’a plus été là. J’ai dû essayer tout seul, mais tu comprends, le temps que je lise tout, l’écran s’est effacé. Et même s’il n’y a personne qui attend au guichet, on refuse de m’en vendre normalement.

    Je me demande si les cons qui ont pensé cette nouvelle procédure avaient assez de neurones pour imaginer la frustration et la détresse de ceux qui, soudainement, sont interdits d’accès à quelque chose dont ils ont besoin et dont ils savent qu’on pourrait assez facilement les satisfaire, comme avant.

    Il y a 15 jours, sa ligne fixe a cessé de fonctionner. Contacter Orange pour obtenir un dépannage s’avère à présent être pire qu’un parcours du combattant y compris pour les gens très à l’aise avec le numérique comme moi. Pas de numéro direct, pas d’accès au SAV, des formulaires automatisés partout qui ne répondent à rien, ne renseignent en rien, des robots téléphoniques qui renvoient pendant des heures à d’autres robots téléphoniques… pour rien. Tout cela transpire la très mauvaise volonté et un réel désir de ne pas prendre en charge les problèmes. Cela m’a fait très rapidement pensé à La Maison qui rend fou.

    https://youtu.be/c45FtDhdDoY

    Toute cette technologie pour se retrouver exactement au même point qu’avant…

    Mon père de 85 ans n’a toujours pas le téléphone et il n’y a pas l’ombre d’une solution en vue.

    Je lui ai parlé de la possibilité de lui prendre un mobile chez Free. Bien sûr, pour s’abonner, il me faudrait faire les démarches en ligne, à sa place, sur mon compte, mais bon il lui suffirait de me faire un virement tous les mois pour l’abonnement et il n’aurait pas à s’en occuper.

    • C’est que tu vois, ma fille, je ne peux plus faire de virement.
    • Comment ça, je ne comprends pas ?
    • Depuis quelques temps, à la banque, les gens au guichet n’ont plus le droit d’exécuter de virements à ma place. Il faut que j’aille à l’automate dans le hall. Donc je fais des chèques…

    D’ici deux ans, mon père devra déclarer ses impôts en ligne et ça l’angoisse déjà.

    Je ne sais pas pour vous, mais franchement, je lui trouve une sale gueule au progrès, maintenant qu’il est en marche… inexorable et indifférent.

    MONOLECTE

    Avec l’autorisation de l’auteure

    Article original ici

    https://blog.monolecte.fr/2017/05/21/totalitarisme-numerique/

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 12:04
     

    Plaidoirie pour le verbe

     Il était une fois un pays étrange qui avait une vénération pour les mots, l’art oratoire, les poètes et les raconteurs d’histoire. Celui qui disposait de ce qu’on nomme, éloquence, était à peu près assuré de briller dans cette société où chacun aimait à écouter l’autre, fermer les yeux et se laisser bercer par la parole et les récits. Tout était prétexte à discussions enflammées, à palabres interminables ou bien à débats véhéments.

    La grande particularité des habitants de cette contrée résidait dans leur capacité à écouter celui qui prenait la parole, à goûter ses phrases, à faire en sorte de s’imprégner de sa pensée. Ailleurs, les beaux parleurs ont la fâcheuse habitude de ne se soucier que de ce qu’ils disent, sans jamais accorder la plus petite importance à ce que profèrent les autres. Ici, il en allait tout autrement : les vrais tribuns, les orateurs de classe étaient tout autant des auditeurs attentifs et concentrés qu’ils aimaient à être des locuteurs enthousiastes et convaincants. Nous sommes bien loin de ce qui se passe dans notre étrange pays si bavard.

    Parler et écouter ; il n’y avait aucune distinction entre ces deux versants d’une même activité, d’un art que l’éducation, tout autant que la tradition, avait élevé au rang de culture majeure de cette nation. L’écrit était subalterne : il permettait simplement de coucher sur le papier les beaux récits, ceux qui étaient nés dans l’enthousiasme d’une improvisation sublime. Tous les écrits trop travaillés, à la forme trop complexe, nés dans ce qu’on nomme, le style, ne trouvaient pas grâce à leurs oreilles. La langue devait être mélodieuse, mystérieuse ou drôle, coulant parfois comme une rivière tumultueuse, avant de prendre le temps de paresser un peu plus loin.

    Le beau parleur était, avant tout, un bon parleur : celui qui est capable de moduler son discours, d’alterner les envolées lyriques et les temps de grande sensibilité, les éclats et les passages susurrés. La voix , en effet , doit être un instrument qui caresse, qui réveille, qui calme, qui surprend, qui entraîne,ou bien effraie l’auditoire. Elle gronde ou bien tonne, elle s’enroule dans les sentiments ou bien vrille les tripes ; elle donne la chair de poule avant que d’inonder de tendresse.

    Pour devenir orateur, il fallait un long apprentissage, un délicat travail de forme, tout autant que de fond. Des concours d’éloquence, des joutes ou des querelles verbales pour les bretteurs, des exercices de virtuosité étaient le parcours obligé de celui qui voulait briller dans cette nation. Mais chacun savait, par-dessus tout, que seule une langue bien pendue, un discours peaufiné et enthousiaste pouvait vous tirer d’affaire si le hasard de l’existence vous conduisait à devoir jouer votre vie au bout d’un discours.

    Dans ce pays, celui qui commettait un forfait devait se défendre seul. Les bavards patentés, les avocats aux effets de manche et à la sincérité douteuse étaient inconnus. Ici, c’est l’accusé qui plaidait en sa faveur. Un long discours, une plaidoirie, qui prenait la forme choisie par le mis en accusation, constituait le seul élément de décision.

    Nul examen des faits, ni évocation des pièces à conviction ; seul le récit pouvait exonérer celui qui avait fauté. C’était devant un auditoire attentif que l’accusé prenait la parole pour inventer un conte, créer une épopée, fabriquer une aventure qui touche et émeuve, trouble et distraie. Mais gare à celui qui reprenait un récit déjà connu, empruntait une histoire issue de la grande tradition. Il fallait inventer, oser la nouveauté ou bien se reconnaître coupable.

    Plus la faute était grave, plus l’enjeu du discours était capital. Certains jouaient leur tête sur ce qui était devenu le spectacle le plus prisé du pays. Qu’importe les fautes imputées, l’horreur du crime commis ! la langue pouvait laver l’horreur et le sang. Un beau récit, et le criminel qui réussissait à captiver son auditoire, à lui donner plaisir et émotion, était élargi sur le champ, sous les applaudissements de la foule.

    Bien sûr, cette manière de rendre la justice peut laisser sans voix les hommes et les femmes de notre période si formelle. Pourtant, qu’est-ce qui permet de gagner un procès de nos jours, si ce n’est l’art oratoire et la science de la procédure dont se sont emparés les professionnels de la parole sans sincérité ? Ainsi, raconter de belles sornettes n’était pas une hérésie. Aujourd’hui, ce sont bien des plaidoiries sans couleur ni saveur qui font pencher le fléau de la balance.

    J’aime assez cette idée que la seule défense qui vaille appartienne à l’accusé lui-même. Il y a bien plus de sincérité dans la création d’un conte que dans un discours politique. De cette évidence, il conviendrait de retourner à cette pratique d’un autre temps et de cesser de payer fort cher des gens qui ne parlent jamais par le cœur.

    Oralement vôtre.

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 09:52

     Ce bulletin hebdomadaire ne contient pas les positions du CNAFAL mais des points d'actualité(s) avec des textes pouvant vous être utiles... et il s'agit donc là d'informations brutes non commentées.

    Consommation et vie courante

     

    Sécurité des produits :

    La DGCCRF s’est intéressée à la sécurité des produits d’hygiène féminine. Il est à noter qu’il n’existe pas de règlementation ou de normes fixant la teneur maximale pour les substances chimiques dans les produits d’hygiène féminine. La DGCCRF a décidé de saisir l’ANSES sur l’évaluation des risques encourus par les femmes. Le risque de générer un Syndrome du Choc Toxique (ou SCT), lié à l’utilisation des produits, est par contre bien indiqué dans les notices et l’emballage des produits.

     Sécurité des produits d’hygiène féminine

    Protection des données :

    Suite à des manquements à la loi (usage des données à des fins publicitaires), malgré une mise en demeure de la CNIL fin janvier 2016, Facebook est sanctionné par la CNIL à hauteur de 150 000€.

     Explications

    Carte d’identité :

    Il est possible de refuser la numérisation de ses empreintes digitales lors d’une demande de carte d’identité. Il faut le signaler dans un formulaire joint à la demande (dispositions en vigueur depuis le 11 mai 2017).

     Décret n° 2017-910 du 9 mai 2017

    Pacs :

    A partir du 1er novembre 2017, ce sont les mairies qui accueilleront les personnes désirant se pacser et non plus les tribunaux.

     Décret n° 2017-889 du 6 mai 2017

    Logement

     

    Prévention suite aux procédures d’expulsion :

    Afin d’inciter le locataire à assister à l’audience statuant sur son expulsion, l’huissier devra désormais remettre, en même temps que l’assignation, un document expliquant au locataire l’importance de se présenter devant le Tribunal.

     Décret du 9 mai 2017

    Laïcité

     

    L’Observatoire de la Laïcité interpelle les étudiants et les professeurs des Ecoles Supérieures du Professorat et de l’Education (ESPE) sur l’importance du respect des principes de la laïcité.

     Circulaire du 25 avril 2017

     Enfance et famille

     

    Les professionnels de la protection maternelle et infantile peuvent s’appuyer sur un guide établi par le ministère des Familles, pour régler leurs diverses problématiques, comme l’accueil en cas de surnombre des enfants ou bien les réglementations liées aux jeux et aménagements spécifiques.

     Guide ministériel - Les établissements d’accueil du jeune enfant

    Mal logement

     

    Travailleurs sociaux :

    La fondation Abbé Pierre propose un document pédagogique aux travailleurs sociaux œuvrant contre le mal logement. Ils peuvent y trouver des informations concernant les procédures en matière d’habitat indigne, les actions à mener contre les propriétaires qui ne respectent pas la législation, etc.

     Habitat indigne – Guide de l’accompagnant

    Avis du CESE :

    Le rapport 2017 de la Fondation Abbé Pierre sur l’état du mal logement en France, estime à 4 millions le nombre de personnes mallogées. Cet avis du CESE tente de répondre à la question : comment mieux répondre aux besoins en logements dans les territoires ?

     Avis du CESE

    Discriminations

     

    Ce nouveau guide du Défenseur des droits met en lumière les spécificités des discriminations subies par les personnes LGBT sur leur lieu de travail et propose des solutions concrètes pour les identifier et les prévenir.

     Agir contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre dans l’emploi

    Handicap

     

    Autisme :

    Un quatrième « plan autisme » va voir le jour sous la houlette du nouveau gouvernement qui devra travailler, entre autres, pour améliorer le soutien aux familles.

     Evaluation du 3ème plan autisme dans la perspective de l’élaboration d’un 4ème plan

    Départs à la retraite :

    Les personnes en situation de handicap, ne pouvant pas justifier certaines périodes, peuvent prendre une retraite anticipée, mais sous certaines conditions. Ils devront s’adresser à une commission dont la composition est essentiellement médicale.

     Décret n° 2017-999 du 10 mai 2017 relatif aux droits à retraite des personnes handicapées

    Insertion professionnelle :

    Le Club « Handicap & Compétences » a élaboré un guide pour inciter les entreprises à recruter des personnes handicapées, leur rappelant les lois, les diverses modalités à suivre.

     Entreprise, Handi CAP ou pas CAP ? - Fiche d’autodiagnostic

    Santé

     

    Souffrance psychique :

    Les consultations chez les psychologues vont être prises en charge à 100% pour les jeunes de 11 à 21 ans souffrant psychiquement. Une expérimentation est lancée en ce sens dans certains départements.

     Arrêté du 5 mai 2017 fixant la liste des territoires retenus pour les expérimentations visant à organiser la prise en charge de la souffrance psychique des jeunes

    Accès aux soins :

    Les personnes placées sous main de justice c’est-à-dire détenues, en aménagement de peine ou suivies au titre d’une mesure de milieu ouvert ou bien les mineurs suivis par la protection judiciaire de la jeunesse, vont pouvoir accéder plus facilement aux soins. Un nouveau projet a été établi en ce sens par le gouvernement en place, en avril 2017.

     Stratégie santé des personnes placées sous main de justice

    Déserts médicaux :

    La DRESS publie un dossier sur la détermination et la définition des déserts médicaux.

     Déserts médicaux : comment les définir ? Comment les mesurer ?

    Fin de vie :

    La revue des droits de l’Homme a produit un dossier thématique sur l’encadrement juridique de la fin de vie en France et en Allemagne

     Dossier

    Droit du travail

     

    De nouvelles dispositions viennent modifier certaines règles procédurales applicables devant les juridictions prud’homales.

     Décret n° 2017-1008 du 10 mai 2017

    Immigration

     

    Pour l’octroi de la PUMA, de l’assurance veuvage, de l’ASPA, de l’ASI, de la CMU-C, de l’ACS ainsi que pour le maintien des droits aux prestations en espèces des assurances maladie-maternité et invalidité-décès, les étrangers titulaires d’un titre mentionné dans l’arrêté ci-dessous, sont considérés en situation régulière.

     Arrêté du 10-05-2017 NOR : AFSS1713741A

    “La puissance ne consiste pas à frapper fort ou souvent, mais à frapper juste.”

    (Honoré de Balzac 1799/1850)

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 07:18
    1er vide grenier Gaulois!

    Nos amis du 115 du Particulier qui mènent des actions de solidarité en direction des personnes précaires et en difficultés de toutes origines proposent ici un vide grenier à thème

     

     

    A l’image des irréductibles gaulois, le Village du 115 Du Particulier fait de la « résistance » sociale pour survivre tout en gardant cet humour nécessaire à la bonne humeur.
    Ce n’est pas parce que l’on vit dans l’exclusion et dans une vie « d’équilibriste » que la convivialité doit disparaître du quotidien des laissés pour compte…
    C’est pourquoi Mécanix (Olivier), Jurassix (Stéphane), Distributix (Patrick) et les autres vous accueilleront le dimanche 21 mai 2017 pour leur premier Vide Grenier Gaulois !
    La cervoise coulera à flots pour l’occasion, la saucisse crépitera sur la braise, le barde DJix nous saoulera avec ses flonflons…
    Totomix fabriquera sur place son fameux boudin !
    Franck Herpin, notre maître coutelier exposera ses meilleurs lames…
    Thomas Léaud notre « photographix » couvrira nos murs avec ses plus beaux clichés !
    Jeux gaulois !
    Les emplacements sont gratuits !
    Vide Grenier ouvert aux particuliers et aux associations.
    Début des hostilités au chant du coq : 6 heures !
    Sourire exigé !
    Pour tout renseignement : 06 67 12 61 81

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 21:50
    QUELLE AMBITION POUR LA JEUNESSE ?

    LE CNAFAL EST MEMBRE DU CNAJEP

     

    Communiqué de presse, 19 mai 2017

     

     

    Au lendemain de l’annonce de la composition du nouveau gouvernement, nous nous étonnons que la Jeunesse n’ait pas été évoquée. Pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, il n’y a pas à ce jour d’interlocuteur identifié au sein du gouvernement français.

    Pourtant, dans une lettre ouverte à la jeunesse publiée dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, le candidat Emmanuel Macron avait tenu, à montrer son engagement pour la jeunesse et sa volonté de donner aux jeunes les moyens de leur émancipation une fois élu. Nous nous interrogeons donc sur la mise en œuvre de cette ambition dans un gouvernement où la jeunesse n’apparait nulle part.

    La prise en compte de la spécificité des situations des jeunes dans l’ensemble des grandes politiques publiques n’est pas une réalité concrète dans notre pays, et la jeunesse ne peut être noyée au milieu d’un ensemble de préoccupations.

    Rappelons que 1,7 million de jeunes Français.e.s de 15 à 29 ans ne sont ni en emploi, ni en formation, ni scolarisé.e.s, que la part des 18-29 ans vivant sous le seuil de pauvreté est nettement plus élevée que parmi les autres tranches d’âge et que la France se situe dans la moyenne haute des pays européens en termes de taux de chômage chez les jeunes.

    La plateforme « Pour un Big bang des politiques jeunesse » rassemble des associations, fédérations et mutuelles, mouvements de jeunesse et d’éducation populaire, organisations de jeunes et d’éducation populaire, organisations syndicales, structures d’insertion, d’hébergement d’accueil ou de santé, qui accueillent, accompagnent et travaillent auprès de millions de jeunes chaque année.

    Ce collectif tient à rappeler qu’il est nécessaire d’avoir une politique publique cohérente et ambitieuse pour que CHAQUE JEUNE TROUVE SA PLACE DANS LA SOCIÉTÉ.

    Nous interpellons donc le nouveau Président de la République et son gouvernement pour qu’ils donnent une place explicite aux politiques de jeunesse dans le nouveau projet de société qu’ils souhaitent bâtir pour les Françaises et les Français.

     

    A l’initiative de :

    Association Nationale des Conseils d'enfants et de jeunes (ANACEJ), ATD Quart monde, Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire (CNAJEP), Confédération des Maisons des Jeunes et de la Culture de France (CMJCF), Fédération des acteurs de la solidarité, Forum Français de la Jeunesse (FFJ), Fondation Apprentis d’Auteuil, Union Nationale pour l’Habitat des Jeunes (UNHAJ), Union nationale de l'information jeunesse (UNIJ)

     

    --

    Cnajep - 12, rue Tolain -75020 Paris

    Tél : 01 40 21 14 24 – Fax : 01 40 21 07 06

    alexandra.thieyre@cnajep.asso.fr

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 07:12
    EMPLOYEUR INDELICAT

     

    Nos associations familiales laïques sont de plus en plus sollicitées.

    Elles assurent des permanences « consommation » chaque semaine et notamment à Melun le mardi après-midi.

     

    Une assistante maternelle n’est pas payée par son employeur durant deux mois…..

    Tout était pourtant en règle : un contrat de travail signé…..

    L’assistante maternelle a proposé un échelonnement de la dette mais rien n’y a fait.

    Quant à la lettre recommandée adressée à l’employeur, elle n’a pas été retirée à la poste.

    Il s’agit là d’une double arnaque puisque la CAF a réglé son dû et que cette somme est restée dans la poche de l’employeur.

    Informée, notre association familiale laïque accompagne cette femme quelque peu désemparée et l’oriente vers les prud’hommes donc vers un défenseur qui pourra intervenir.

    L’employeur ou plutôt l’employeuse a déclaré à l’assistante maternelle, qu’elle était une élève-avocat ! ?

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article
    16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 07:50

    Ce bulletin hebdomadaire ne contient pas les positions du CNAFAL mais des points d'actualité(s) avec des textes pouvant vous être utiles... et il s'agit donc là d'informations brutes non commentées.

    Consommation et vie courante

     

    Transports :

    Si vous prévoyez de voyager en avion prochainement, le Centre Européen de la Consommation a réactualisé sa brochure sur le droit des passagers aériens.

     Passagers aériens, voyagez malin !

    Assurance emprunteur :

    Le document d’information à destination des futurs emprunteurs, qui présentent un risque aggravé du fait de leur état de santé ou de leur handicap, vient d’être établi. Le principe du droit à l’oubli y est expliqué.

     Arrêté du 10 mai 2017

    Environnement

     

    Les automobilistes, les conducteurs de deux-roues parisiens n’ayant pas apposé, sur leurs pare-brises, la vignette « Crit ‘Air » seront sanctionnés, à compter du 1er juillet prochain, d’une amende de 68€. Pour les cars et les poids lourds ce sera 135€.

     Décret n°2017-782 du 5 mai 2017

    Logement

     

    Un nouveau bail réservé aux organismes fonciers solidaires, nommé le bail réel solidaire, est destiné à favoriser le logement des ménages aux revenus modestes. Il dissocie la propriété du bâti de celle du foncier. Un décret d’application du 10 mai 2017, vient modifier le Code de la construction et de l’habitation et définir les modalités d’application de ce nouveau bail.

     Décret n° 2017-1038 du 10 mai 2017 relatif au bail réel solidaire

    Homophobie

     

    L’homophobie ne régresse pas, bien au contraire, puisque SOS Homophobie note une augmentation de 19,5% des témoignages en ce sens dans son rapport annuel.

     Rapport annuel SOS Homophobie 2017

     Analyses de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

     

    Retraite :

    Les principaux régimes de retraite obligatoires et facultatifs, ainsi que l’invalidité sont traités dans ce dossier. Il contient 34 fiches thématiques, dont l’une concerne le profil des allocataires.

     Les retraités et les retraites

    Aide et action sociales:

    Cet ouvrage analyse, en grande partie, les caractéristiques des bénéficiaires de l’aide sociale et la répartition des dépenses associées.

     L’aide et l’action sociales en France

    Personnes âgées :

    Ce document est consacré aux durées de séjour dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD). Ces centres sont souvent la dernière demeure des résidents.

     Les durées de séjour en EHPAD

    Précarité :

    Ce rapport fait le point sur le nombre de bénéficiaires des minima sociaux.

     En 2015, le nombre d’allocataires des minima sociaux toujours en hausse mais de façon plus modérée

    Santé :

    Professionnels :

    La DREES a donné sa vision sur les profils des médecins d’ici 2040. La profession sera largement féminisée et plus jeune.

     Les médecins d’ici à 2040

    Analyse démographique :

    Le point est fait sur l’état de santé des Français qui s’avère meilleur que dans les autres pays dits « riches ».

     L’état de santé de la population en France – Rapport 2017

    Santé

     

    Dans le cadre de la loi du 26 janvier de modernisation de notre système de santé, deux textes sont parus au Journal officiel, rendant obligatoire la mention « retouchées » pour les photographies à usage commercial, quand celles-ci sont modifiées par un logiciel de traitement d’image. Ceci pour lutter contre l’anorexie.

     Décret n° 2017-738 du 4 mai 2017

     Arrêté du 4 mai 2017 relatif au certificat médical permettant l'exercice de l'activité de mannequin

    Prestations sociales

     

    Compensation du handicap :

    Les personnes atteintes d’un handicap psychique, mental ou cognitif vont pouvoir bénéficier de la prestation de compensation du handicap, plus aisément, grâce à un décret qui modifie les critères à prendre en compte.

     Décret n° 2017-708 du 2 mai 2017

    Assurance chômage :

    A partir du 1er novembre 2017, les conditions d’accès à l’assurance chômage vont changer, notamment en ce qui concerne les seniors.

     Arrêté du 4 mai 2017 portant agrément de la convention du 14 avril 2017 relative à l'assurance chômage

    Pensions de retraite :

    Les personnes ayant cotisé à plusieurs caisses de retraites (dites « polypensionnées ») toucheront une pension unique à partir du 1er juillet 2017.

     Décret n° 2017-735 du 3 mai 2017

     Décret n° 2017-737 du 3 mai 2017

    “Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l'or et l'argent.” (Bob Marley 1945/1981)

    Repost 0
    Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    commenter cet article

    • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
    • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
    • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

    AGENDA

     

     

      -oOo-

     

    PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

      à VAUX LE PENIL

     

    Vendredi 13 Octobre 2017

     

        Affiche surrendetement RVB    

     

    Prochaines permanences "Info dettes"

    à Vaux le Pénil

     

     

    Vendredi 10 Novembre 2017 

     

     

     

     

     

    Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

     Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

    Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

    Qui sommes nous ?

    Association fondée sur le principe de la laïcité,

    intervenant dans tous les domaines

     où l'intérêt des familles est concerné.

         logo rose afl

    Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

     

    Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France