Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 07:20
Le mépris face à la désespérance

 

A chaque fois que je vais au tribunal d’instance pour accompagner une famille poursuivie par un bailleur, je suis impressionné par le climat qui y règne.

Il y a tous ces « justiciables », des « petites gens » calés dans leurs sièges attendant le couperet et ces avocats pour presque tous au service des bailleurs.

Très peu, trop peu de locataires menacés d’expulsion ont pris un avocat.

Ils pourraient demander l’aide juridictionnelle mais peu vont jusque- là.

Ils ont un logement, des dettes qui s’accumulent, une peur au ventre et beaucoup, découragés, répondent à la convocation sans même d’ailleurs préparer un dossier

Vendredi dernier, je suis allé à la demande d’une mère de famille.

Cette femme, mère de trois enfants, vivant avec son compagnon a quitté son logement avec sa famille, suite à l’ordonnance d’un juge.

Aujourd’hui, ayant déposé un dossier de surendettement recevable, elle était poursuivie par son ancien bailleur privé qui contestait l’effacement de dettes proposé par la commission de la Banque de France.

Normalement tout était « nickel » puisqu’elle avait quitté l’ancien logement avant même d’être expulsée et qu’elle avait trouvé un logement social dont elle et son compagnon réglaient les quittances régulièrement….

C’était un nouveau départ pour cette famille, les deux conjoints cherchant du travail pour enfin avoir une vue plus dégagée sur la vie.

Scandalisé, j’ai failli ouvrir ma bouche- ce qui m’est interdit comme membre du public- quand l’avocate de la partie adverse – osa dire que cette femme aurait fait un troisième enfant juste pour se tirer d’affaire.

Quelle honte ! oser porter un jugement de valeur sur le choix intime d’un couple.

Non, madame, ce n’est pas parce que cette famille est pauvre que le couple fait des gosses pour les allocations familiales !

Ce couple, madame l’avocate, élève avec amour et sérieux leurs enfants comme le font beaucoup d’autres malgré leur situation financière !

J’ai senti que le juge n’appréciait pas trop le commentaire « méprisant » de l’avocate.

Nous allons suivre l’affaire, attendre le jugement ….

De nombreuses familles en difficultés regardent avec inquiétude les jours défiler avant cette date fatidique de la reprise des expulsions locatives.

Cette famille a un toit et repart de bon pied mais combien d’autres n’osent même pas s’adresser à des associations pour obtenir des conseils et une aide ?

Les expulsions cela n’arrive pas qu’aux autres.

C’est cela la réalité : les locataires expulsés sont des victimes d’un accident de la vie ou de difficultés financières liées au chômage ou à une séparation….Ce ne sont pas des mauvais payeurs.

N’oublions pas qu’une expulsion coûte énormément à la famille, bien entendu et à la collectivité publique….beaucoup plus cher que les moyens qui pourraient être mis en place pour accompagner en amont les familles en difficulté.

Nous essayons modestement dans l’agglomération melunaise d’informer et d’aider les familles

En mettant en place une permanence et un téléphone.

Jean-François Chalot

 

 

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 23:58
Les handicapés oubliés des présidentielles
Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 23:18
Journée nationale du sommeil

 

 

Vous venez de terminer votre nuit commencée le 17 mars, journée mondiale du sommeil ou tôt le 18 pour celles et ceux qui pianotent.

Notre ami Nagy que beaucoup de lecteurs de ce blog connaissent bien nous offre un dessin sympa mais pas du tout innocent.

Ce dessin est riche….Le lit partagé avec les enfants, avec les animaux de compagnie et ce bout de chou qui lui est avec un mobile.

Voici une page intéressante de présentation de la journée d’hier

http://www.journee-mondiale.com/79/journee-nationale-du-sommeil.htm

3 contributions

La Journée Nationale du Sommeil permet, chaque année, d'attirer l'attention du grand public sur une occupation qui occupe quasiment un tiers de notre vie. Elle est habituellement célébrée le 3ème vendredi du mois de mars.

Métro, boulot, dodo

En 2017, nous célébrons la 17ème édition de cette journée et s'intéressera particulièrement aux tourbles du sommeil et leurs conséquences.

A l'occasion de la journée nationale du sommeil, des centres du sommeil -répartis sur la France entière- ouvrent leurs portes, avec la participation d'associations de malades et d'éducation pour la santé, pour accueillir, informer et sensibiliser le public sur les troubles du sommeil.

L'Institut du Sommeil et de la Vigilance édite par ailleurs un Livre Blanc "Sommeil : un enjeu de santé publique", ouvrage destiné aux pouvoirs publics et aux acteurs économiques concernés par le sommeil, et un passeport pour le sommeil, nouvel outil pour optimiser sa propre "stratégie du mieux-dormir", destiné au grand public.

Les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité

Peu informés, beaucoup de ceux qui sont atteints de troubles du sommeil les considèrent comme une fatalité, une situation à laquelle il faut s'habituer. Plus de la moitié des personnes concernées n'ont jamais parlé de ce problème à un professionnel de santé. Cette journée est l'occasion d'informer le public : le médecin traitant reste le premier interlocuteur, pour le sommeil comme pour le reste de la santé.

Messieurs les anglais, dormez les premiers !

Au fait, nos amis anglo-saxons ont souvent un temps d'avance sur nous... ce sera encore le cas pour le sommeil car ils célèbrent leur World Sleep Day le 13 mars.

Un site à visiter : www.institut-sommeil-vigilance.org

 

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 23:38
LES AUTRES DEPARTS : FILM DOCUMENTAIRE SUIVI D’UN DEBAT  LUNDI 20 MARS A 19 HEURES A VAUX-LE-PENIL

 

 

Dans ce film que le CDAFAL 77 a cofinancé avec d’autres partenaires, Claude Saussereau, réalisateur sarthois, décrit un sujet grave, l’expulsion locative, à travers le regard d’une famille monoparentale composée d’une mère et de ses trois enfants. Tous ne connaissent pas la réalité de la situation et les autres tentent de les épargner. Le personnage central, l’aîné des enfants, passera à ce moment précis une étape vers l’âge adulte.

 

La projection du film ( durée 12 minutes) aura lieu LUNDI 20 MARS au cinéma de la Ferme des Jeux à Vaux-le-Pénil

A 19 Heures

Cette projection sera suivie d’un débat en présence du réalisateur qui nous fait le plaisir de son déplacement et avec la participation de Jean-Baptiste EYRAUD, porte- parole du DAL

LES AUTRES DEPARTS : FILM DOCUMENTAIRE SUIVI D’UN DEBAT  LUNDI 20 MARS A 19 HEURES A VAUX-LE-PENIL
Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 23:36
toutes et tous à Vaux-le Pénil le dimanche 19 mars 2017
toutes et tous à Vaux-le Pénil le dimanche 19 mars 2017
Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 07:00

 Ce bulletin hebdomadaire ne contient pas les positions du CNAFAL mais des points d'actualité(s) avec des textes pouvant vous être utiles... et il s'agit donc là d'informations brutes non commentées.

Consommation et vie courante

 

Prestations de services :

De nouvelles dispositions rentreront en vigueur début avril, concernant les informations sur le prix des prestations réalisées par les professionnels du dépannage, du bâtiment, de l’équipement de la maison. Le devis sera désormais obligatoire même lorsqu’il sera inférieur à 150€ TTC.

Application du nouvel Arrêté du 24 janvier 2017

Economie collaborative :

L’INC vous délivre des conseils dans le cas où vous avez vendu des objets par le biais d’internet. Que doit vous communiquer le site sur vos gains ?

Article

Immobilier :

Début avril 2017, de nouvelles règles protégeront le consommateur, en ce qui concerne les informations qui doivent lui être communiquées par les agences immobilières, que ce soit lors d’une vente ou lors d’une location.

Informations lors d’une vente ou d’une location

Energie

 

Le Médiateur National de l’Energie (MNE) fait un retour sur un sondage réalisé au mois de février 2017 qui traite de son service de médiation, alors que le MNE fête ses dix ans d’existence.

Communiqué de presse du MNE

Etudiants

 

Les étudiants auront jusqu’au 31 mai 2017 pour demander une bourse ou un logement en résidence universitaire par l’intermédiaire d’un dossier social étudiant (DES). Après voir vérifier vos droits au DES avec le simulateur, vous pourrez faire votre demande en ligne.

Le DES

Santé

 

La Ministre de la Santé annonce l’augmentation du minimum de perception des paquets de cigarettes.

Communiqué de presse

 Logement

 

Location :

Si vous êtes locataire, L’INC vous rappelle les règles en matière de dépôt de garantie. Ce dernier fait souvent l’objet de conflit entre locataire et bailleur.

Le dépôt en garantie en 10 questions

Droit Au Logement Opposable :

La Cour des comptes rend publiques ses recommandations de fin décembre 2016, suite à un référé adressé au Ministère du logement au sujet de la procédure DALO. Elle considère que « la situation appelle des mesures correctives afin de conserver au dispositif son caractère de recours ultime et d’en assurer l’effectivité pour les ménages les plus en difficulté ».

La mise en œuvre du droit au logement opposable

Sans domiciles fixes :

Le Ministère du logement communique pour la première fois, sur l’évolution des places d’hébergement disponibles depuis 2013 à ce jour.

Données

Habitations à Loyer Modérés (HLM) :

Les personnes résidant en HLM et en situation de précarité, vont être mieux protégées. En effet la Cour des comptes propose notamment un abaissement des plafonds de ressources et de réserver les loyers les moins chers uniquement pour les locataires à très faibles ressources.

Le droit au maintien dans les lieux, un acquis de société civilisée

Politiques sociales

 

Un nouveau simulateur de droits et prestations sociales est en ligne. Il permet de s’informer rapidement (en moins de 7 minutes) sur les droits à 14 aides sociales.

Evaluez vos droits

Parité femmes/hommes

 

Un rapport remis au Premier Ministre, fait état de différences significatives entre les salaires des femmes et ceux des hommes travaillant dans la Fonction publique (19,2% dans le secteur public, 14,8% dans la Fonction publique d’Etat et 21,9% dans le secteur hospitalier).

Les inégalités de rémunération et de parcours professionnels entre femmes et hommes dans la Fonction publique

“Ce sont les questions qui sont le sel de la vie. Les réponses, il faut s'en garder : elles peuvent tuer.”

(Benoîte Groult 1920/2016) 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 07:35
Hôpital : la France va passer de 850 à 150 établissements

L'avenir des hôpitaux de proximité.....

Le regard de Nagy

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 23:10
PAS UNE ECLAICIE DANS UN CIEL SOMBRE  MAIS UNE DEMARCHE A DEVELOPPER

 

 

 

Le Parisien relate l’action menée par un SDF radié du RSA jeudi dernier devant le Conseil Départemental :

 

http://www.leparisien.fr/melun-77000/melun-prive-de-rsa-depuis-des-mois-il-voit-son-probleme-regle-en-une-heure-12-03-2017-6755373.php

 

Alors que ce graffeur s’apprêtait à mener une action dure, sa situation s’est réglée en moins d’une heure à la suite de l’intervention du directeur de cabinet du Conseil départemental…..

 

Les bénévoles qui agissent au quotidien en défense des familles précaires et en difficultés ne peuvent que se réjouir devant une issue positive si rapide.

 

Trop de personnes sont perdues devant la lourdeur des démarches administratives et baissent les bras.

Trop de personnes se retrouvent privées de leurs droits à cause d’un grain de sable dans les rouages :

Denis, ayant perdu sa carte d’identité a été rayé des allocataires du RSA parce qu’il n’avait pas signé une lettre qui ne lui était pas parvenue.

 

IL EST NECESSAIRE, INDISPENSABLE, MEME QUE LES ADMINISTRATIONS FACILITENT L’ACCES AUX DROITS.

 

Nous proposons qu’une rencontre ait lieu entre le Conseil Départemental, la CAF et les associations de solidarité afin de réfléchir ensemble à cette question….

Nos associations sont prêtes à continuer à assurer leur part de responsabilité mais il faut que nous puissions trouver très vite un relais de professionnels pour réduire les délais d’attente toujours trop longs…..

Les partenaires numériques que nous pouvons être, assurent :

  • un accès aux sites internet institutionnels (caf.fr, mon-enfant.fr),
  • un accompagnement dans l'utilisation des services en ligne (aide à la navigation sur le site, réalisation de téléprocédures et simulations...).

 

Quand nous nous trouvons en présence de situations qui nécessitent l’intervention d’un travailleur social, ce que nous ne sommes pas, il faut pouvoir obtenir très rapidement- pour les demandeurs-un rendez-vous des droits.

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 23:43

 

L’essor du numérique a profondément modifié le rapport au monde : internet, les réseaux sociaux sont omniprésents au bonheur du plus grand nombre ! Le 21ème siècle sera sans aucun doute le siècle des nouvelles technologies, qui se font le chantre de la liberté d’expression, du droit à l’information, de la liberté d’entreprise…

http://www.cnafal.org/wp-content/uploads/2017/03/cadenas-182x138.png

Au cœur de ces perspectives, le consommateur figure en bonne place puisque, comme le rappelait John Fitzgerald Kennedy : « les consommateurs sont le groupe le plus important qui touche et est touché par presque toutes les décisions publiques et privées d’ordre économique. Pourtant c’est le seul groupe dont les avis ne sont souvent pas entendus ».

Le numérique est donc le moyen pour que le consommateur puisse s’exprimer : blog, avis, droit de réponse, etc. C’est indéniable ; cependant plusieurs constats doivent nuancer cet enthousiasme. ü Le consommateur n’est pas toujours ce consommateur, éclairé, habile, au fait des nouvelles technologies. Au contraire, il est parfois isolé, conditionné et peine à faire usage de sa raison et de son libre arbitre. Internet ne risque-t-il pas, dans ces conditions, de se retourner contre son utilisateur ?

Les libertés portent aussi en elles les germes de leur abus comme l’illustrent les abus de la liberté d’expression réprimés dans le cadre du régime libéral de la loi du 29 juillet 1881. Si cette loi est, sans aucun doute, la meilleure manière de concilier la liberté d’expression et la protection de l’intégrité morale des personnes, les procédures sont-elles suffisantes lorsqu’on connaît les difficultés rencontrées par les tribunaux ? ü Les données personnelles comme le nom, le prénom, l’adresse, sont une véritable marchandise exploitée par les professionnels. Peu de consommateurs le savent et communiquent parfois leurs données personnelles sans connaître la réalité des enjeux et sans connaître leurs droits. En contrepartie, la protection de ces données est-elle suffisante ?

Ces aspects sont rappelés par l’étude annuelle du Conseil d’Etat sur le numérique et les fondamentaux de 2014 : si le numérique renforce la capacité des individus à jouir de certains droits, comme la liberté d’expression ou la liberté d’entreprendre, il en fragilise d’autres comme le droit à la vie privée, la sûreté et le droit à la sécurité.

Focalisé sur le consommateur, nous nous concentrerons, à l’aune de la réglementation récente, sur la question majeure relative aux données personnelles. A lire donc dans le dossier central de cette revue (….).

Hugo Cadet

Juriste CNAFAL

 

 

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 00:21
Ils vont jusqu'au bout....

Ils militent depuis très longtemps, certains ont commencé à le faire dès leur entrée dans l’âge adulte, d’autres ont attendu la retraite pour s’engager et ils ne s’arrêtent pas…..

Qu’est ce qui fait avancer ces vieux militants qui continuent à se mobiliser ?

L’envie de ne rien lâcher, d’être utile jusqu’au dernier moment.

Ce ne sont pas les honneurs qu’ils recherchent…..

Ce ne sont pas des sénateurs mais des acteurs désintéressés.

L’un d’entre eux José DUCHARNIAT de la Confédération Syndicale des Familles vient de mourir subitement.

Souffrant, malade, il continuait à défendre les locataires de l’OPH 77.

Lorsque j’ai appris la nouvelle j’ai cherché son nom sur google et j’ai trouvé très très peu de choses.

Il détenait des responsabilités associatives, qu’il assurait totalement bénévolement mais jamais il ne s’est mis en avant, d’une manière ou de l’autre…..

Chapeau l’artiste.

Ils sont plusieurs comme cela, des militants d’info-dettes ce collectif inter-associatif qui tient des permanences pour aider les familles à remplir des dossiers de surendettement.

Hélène, 90 ans continue à traverser à pied la ville pour recevoir des familles.

Nous lui avons bien dit qu’elle pouvait se reposer et laisser la place à d’autres , elle n’a pas répondu, se contentant de revenir.

Elle a abandonné il y a quelques années le Conseil d’administration de l’UDAF, cet abandon s’est effectué sans regret…..Par contre il lui faut toujours aider les autres.

Des observateurs plus ou moins avisés dénoncent le fonctionnement de certaines associations….

Ils n’ont pas tort de dénoncer des dérives de toutes sortes et même parfois mais c’est rare, des enrichissements personnels.

Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

De très nombreux bénévoles, actifs ou retraités sont là toujours à la disposition des autres, sans compter ni leurs heures, ni leur argent.

Ils sont nombreux, très nombreux à ne jamais se faire rembourser leurs frais de transport.

Qu’est ce qui fournit cette énergie, cette envie de poursuivre ?

Le plaisir de faire, leur propre plaisir aussi car je vous l’assure :

Quand on arrive à éviter une expulsion ou à permettre à une famille de retrouver le sourire et un avenir plus ouvert, nous sommes, nous, les bénévoles, très heureux.

Ne souriez pas en croisant ces vieux qui continuent à être des acteurs associatifs…..Ils méritent le simple respect.

Jean-François Chalot

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France