Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 10:48
colloque combattre la pauvreté du 18 novembre : LE DEBAT COMMENCE

Courrier reçu avec l’autorisation de reproduire

N’hésitez pas à apporter vous aussi votre contribution au débat !

 

Bravo pour votre colloque et surtout pour son thème.
Si je ne peux pas venir car  je suis malade actuellement, je vous soutiens de tout coeur.

Je viens de veiller et d'accompagner dans ses derniers jours, mon beau-frère Monsieur Albert Schumacher, décédé le 2 octobre à 61 ans.
Il a travaillé toute sa vie ; jeune, il cumulait 2 emplois et il n'aura jamais pris un jour de retraite !
Il a eu une rupture d'anévrisme en sortant de son travail.
Il en est mort après des mois de souffrances et de paralysie.
Alors quand j'entends en ce moment des personnalités politiques se vanter de faire reculer l'âge du départ en retraite, je suis outrée !!

Sur un autre plan, je suis scandalisée par ce que j'ai appris il y a 2 ou 3 jours, par les médias.
Depuis 2 ans et pour la 3eme année, le budget national qui sera voté avant la fin de cette année,   soustrait des sommes d'un montant énorme à la ligne budgétaire destinée aux personnes handicapées.
Vous pouvez vérifier.
Ce transfert s'opère pour abonder la ligne budgétaire du RSA, qui ne couvre plus les besoins croissants.

Comment ose-t-on "déshabiller Paul pour couvrir Pierre " ?
Comment un gouvernement socialiste peut-il conduire une telle politique ? Prendre aux faibles pour donner aux pauvres ?

J'ai appris par des témoignages combien les "MDPH" dans plusieurs départements, annonçaient aux parents d'enfants handicapés, tout ce qu'ils étaient contraints de supprimer.

Il paraît que 20 départements se sont déclarés incapables de financer le RSA dès le 1er janvier 2017.
Ce n'est pas glorieux.
La France a de plus en plus de pauvres.

Ma fille aînée et mon gendre, primeurs-maraîchers, qui font 4 marchés alimentaires par semaine, dans le Puy-de-Dôme,  mesurent et constatent l'appauvrissement de leurs clients, le pouvoir d'achat en forte baisse depuis des années et cela s'amplifie.

Néanmoins, là, pour financer le RSA, il y aurait moyen de réduire d'autres lignes budgétaires que celle pour les personnes handicapées !

Voilà cher ami, le propos que j'apporte à votre réflexion de votre prochain colloque.

Puissent nos efforts et nos indignations conduire à une société plus juste et moins inégalitaire !

bon week-end à vous

Aujourd'hui, on doit lutter et se battre contre des inégalités croissantes.
Je ne renie pas l'effort et le mérite qui permettent à des personnes de sortir de la précarité et de leurs conditions de vie sociale.

Je trouve intolérable que ceux qui exercent le pouvoir et ont d'importantes responsabilités,  ne se préoccupent pas davantage de tous ceux dont le quotidien dépend de leurs décisions.

Dans de nombreux domaines, on appauvrit les plus pauvres.

Dans le domaine de la consommation : en 5 ans, une loi : celle qui permet de résilier son assurance à tous moments, une fois la 1ere année passée.
Très bien mais un peu seule, cette loi.

Les "class actions* ou actions de groupe existent en France depuis peu mais qui en fait la promotion, qui en parle ?
Or, cela aiderait beaucoup de consommateurs abusés, démunis face à des sociétés et des organismes de mauvaise foi.

Essayez de rompre un abonnement téléphonique, y compris lorsque votre parent ou votre conjoint est décédé. Longtemps le mort recevra des factures qu'on vous demandera de payer de gré ou de force !

DARTY télécom a cessé  de fonctionner au 1er juillet 2016, racheté par Bouygues télécom. Annonce faite par lettre simple 6 semaines plus tôt. Si vous ne souscriviez pas le nouvel abonnement à Bouygues télécom, l'ancien abonnement a continué à être prélevé (durant des mois) sans qu'aucun service de téléphonie et d'Internet ne soit désormais  fourni depuis le 3 juillet 2016.
Je plains les clients démunis intellectuellement face à ces grosses sociétés !

La loi sur le surendettement est ancienne.
Avec des taux d'intérêts à 0% (et même négatifs), il faudrait pouvoir renégocier les "prêts personnels" à la consommation à plus de 10% (12 et même encore 14% !).
Essayez ! C'est quasi-impossible !
On ne fait la publicité que de la renégociation des prêts immobiliers ; et tous les autres  ?

Par-dessus le marché, hier il a été annoncé que la BNP augmenterait ses frais bancaires, en 2017, parce qu'avec les taux bas, elle constate que sa marge bénéficiaire n'est plus aussi élevée.
Qui payera ces frais bancaires ? Tous ceux qui sont à découvert à la fin du mois ou dès le 15ème jour de suite,  puisque BNP exige que le compte bancaire redevienne avec un solde positif tous les 15 jours.
Le 17eme jour, automatiquement, est expédié une lettre de rappel, fortement taxée.

On peut continuer ainsi en détaillant le quotidien des personnes de condition financière modeste.

Le constat est fait qu'aujourd'hui, ils ne représentent pas les préoccupations de ceux qui exercent le pouvoir, ni de ceux qui se battent pour l'exercer à leur place.
Rien dans les programmes politiques actuels qui nous sont proposés ne prend en compte l'amélioration des conditions d'existence au quotidien des familles démunies et le plus souvent incapables de se défendre face à des sociétés de recouvrement, arrogantes, harcelantes, etc ...

Serait-ce parce que ce monde leur serait inconnu ?
Trop éloigné d'eux ? Trop ignoré par ceux chargés de rédiger et d'écrire les programmes ?

Certaines plaintes, certains bruits ne parviennent jamais à être entendus des palais nationaux ...

Il faut lutter et ne jamais renoncer à porter la voix de ceux qui n'en ont plus !

Marie-Thérèse  Phion

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 11 septembre 2020

 Vendredi 09 octobre 2020

 Vendredi 13 novembre 2020 

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France