Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 09:25
 « La liberté commence quand l’ignorance termine », la liberté en faveur du consommateur ?

Edito – de l'info-conso du CNAFAL numéro à nous demander

Il n’est pas rare que, lors de l’une de nos permanences, un consommateur souhaite revenir sur son achat en magasin au seul motif de son insatisfaction. Il est vrai que les consommateurs bénéficient de règles particulièrement protectrices qui compensent leur « faiblesse » face aux professionnels, leur donnant par exemple la possibilité de se rétracter dans certaines circonstances (achats à distance, démarchage etc.). C’est pourquoi les consommateurs sont parfois considérés comme des enfants, qui seraient bien incapables de mesurer la portée de leur engagement.

Pourtant, l’ère numérique plaide pour le consommateur émancipé et aguerri, capable de « jongler » avec les informations en faveur de l’achat idéal. Jamais l’information n’a circulé aussi vite, ce qui contribue à une responsabilisation accrue des consommateurs. Ainsi, en 2014, quelle n’a pas été l’émotion suscitée lorsqu’un journal révéla la distribution, par le groupe Carrefour, de crevettes provenant d’une entreprise thaïlandaise, dont les travailleurs étaient réduits à l’esclavage. Ce type d’affaires contribue à éveiller la conscience des consommateurs qui s’intéressent désormais à la dimension environnementale et sociale dans laquelle est fabriqué le bien. Beaucoup d’initiatives, du « Made In France » jusqu’aux circuits courts, sont l’expression d’un rejet d’une économie anonyme et mondialisée. Le « Made In France » reflète l’idée de défendre notre économie et notre modèle social en consommant un produit issu du territoire. Les circuits courts comme les AMAP1 contribuent à rapprocher le consommateur du producteur, alors que ce dernier est souvent pressurisé par un système économique dominé par la grande distribution. Le consommateur est en quête d’authenticité et de qualité, face à la difficulté croissante de connaître l’origine des produits.

En matière de consommation, la question du pouvoir d’achat est prégnante, c’est probablement la première d’entre toutes. Peut-on raisonnablement attendre qu’un consommateur issu d’une classe défavorisée fasse les mêmes choix qu’un consommateur d’une classe moyenne ? La réponse, évidente, est non. Les produits sous signe de qualité (BIO) ou autres Labels (Commerce équitable) sont plus onéreux que les autres et les circuits courts ne sont pas présents partout et nécessitent parfois un investissement qu’il est difficile de fournir.

De plus, la population demeure inégale face à l’information, c’est ce que démontre une étude du Centre d’Analyse Stratégique de 2011, qui atteste d’une triple fracture numérique d’ordre générationnel, social et culturel. Par exemple, 18% des plus de 65 ans disposent d’internet, quand seulement un tiers seulement des personnes à faible revenu disposent d’un ordinateur à domicile, contre 91 % des revenus les plus élevés.

On mesure, dans ces conditions, la relativité de certaines idées reçues. On mesure aussi le rôle primordial des associations de consommateurs qui, dans leur diversité, sont capables de toucher des publics très différents dans le cadre d’actions éducatives et curatives. En tant qu’association d’éducation populaire, le CNAFAL peut prétendre à jouer les premiers rôles.

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

boursot françoise 16/10/2016 13:00

bonjour, une AMAP existe à vaux le pénil le jeudi soir à partir de 18h30 à la ferme des jeux sur le marché

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 13 Octobre 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 10 Novembre 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France