Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 05:00

Une rencontre inoubliable avec Nils Tavernier

 affiche de toutes nos forces

Une séance intergénérationnelle pour le film

« De toutes nos forces » de Nils Tavernier,

au Cinéma de La Ferme des Jeux de Vaux le Pénil, Mardi 6 mai à 14h.

detoutesnosforces 7854

Pour Nils Tavernier, c’est aussi dans les salles et avec le public qu’il mesure la portée de son film « De toutes nos forces ».

Il n’a donc pas hésité une seconde à accepter l’invitation de Jean-François Chalot du CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales Laïques) lorsqu’il lui propose de venir rencontrer le public de la Ferme des Jeux de Vaux le Pénil.

Une cerise sur le gâteau pour les spectateurs de pouvoir prolonger la séance en dialoguant avec le réalisateur lui-même.

Elèves du Lycée Simone Signoret de Vaux le Pénil, bénévoles des Familles Laïques, habitués de la séance du Cinémardi de la Ferme des Jeux : une salle pleine fascinée était au rendez-vous.

detoutesnosforces 7860

Face à eux, un homme d’une grande simplicité, généreux et disponible venu en moto de Paris rien que pour le plaisir de les rencontrer.

Nils parle avec émotion de sa rencontre avec Fabien Héraud, de la splendide volonté de ce jeune comédien qui au-delà de son handicap va exercer son travail d’acteur au même titre que Jacques Gamblin ou Alexandra Lamy.

Puis il explique comment le premier jour de tournage (le départ du triathlon), constituait pour le jeune comédien et tous les techniciens une épreuve hors norme qui était déterminante pour la suite du tournage. C’est ensuite au fur et à mesure de son travail que Fabien Héraud va prendre ses marques et offrir à son personnage, un charme, une énergie communicative qui traverse littéralement l’écran.

detoutesnosforces 7888

On oubliera pas de sitôt cette rencontre magique et éphémère avec Nils Tavernier qui a su entre deux averses glisser un rayon de soleil dans le cœur des spectateurs de la Ferme des Jeux.

Fabrice BAYNAUD

Responsable de la programmation cinéma "La Grange"

 

detoutesnosforces 7871

Une nouvelle fois un partenariat réussi et un grand merci à la ville de Vaux le Pénil et les équipes de la Ferme des Jeux qui pemettent ce genre d'opération.

Familles Laïques de Vaux le Pénil et de Seine et Marne (co-financement) ont eu le plaisir d'offrir à deux classes du lycée Simone SIGNORET cette belle séance cinématographique, ainsi qu'à d'autres catégories de public : des jeunes de l'accompagnement à la scolarité, des "apprenants" de la langue française, la maitrisant peu ou prou et bien sûr à ses bénévoles.

La présence de Nils TAVERNIER a failli au dernier moment ne pas avoir lieu. Comme pour le duo père/fils du film, nous avons dû jouer contre la montre, et c'est avec une grande sincérité et une profonde sympathie que nous pouvons dire merci à Nils TAVERNIER d'être venu à Vaux le Pénil dans de telles conditions et d'avoir été aussi disponible qu'il lui était possible.

A l'issue de la séance de 18h00 de ce même jour, une quarantaine de spectateurs ont échangé leurs impressions, comme le public précédent, pendant une vingtaine de minutes. Jean-François CHALOT et moi-même avons modestement tenté de rapporter les propos de Nils TAVERNIER.

Vos avez vu ce film ! Vous avez aimé ..... ou pas ...... laissez vos commentaires. Cliquez sur le lien juste en dessous. Parlez en autour de vous, il passe peut-être encore dans d'autres salles.

detoutesnosforces 7845

A bientôt pour une nouvelle opération cinéma. Nous avons d'ores et déjà un projet en tete.

Merci encore à Nils TAVERNIER,  à la société de production NORD-OUEST, au cinéma LA GRANGE, à toi aussi Fabrice car tu as largement contribué à ce succès.

Merci Chantal pour les photos, tu es en passe de devenir notre "reporter photo" attitrée

 

Patrice THEVENY,

Président de Familles Laïques Vaux le Pénil

Partager cet article
Repost0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 10:44

 

texte film

 

LE MARDI 6 MAI AU CINEMA DE LA FERME DES JEUX

A VAUX LE PENIL

A 14 H   ET A 18 HEURES

DEUX SEANCES

 

A l'origine ce film de Nils Tavernier devait s'appeler « Pour un fils »....Il va sortir sur nos écrans avec un nouveau titre « De toutes nos forces »....

Le choix est judicieux...C'est toute l'histoire ramassée en une expression.

Oui, ils ont des forces, les enfants différents, celui qui est le héros et ses amis, eux aussi handicapés, mais aussi le père qui pourtant au début préférait la fuite en avant.

Tout est travaillé finement dans ce film : la fiction qui s'appuie sur une histoire réelle, les images des visages et des paysages, le son et les trois acteurs principaux qui habitent tous avec force et conviction leur personnage.

Une des personnes qui a visionné le film a laissé un témoignage : « Je vais voir les films de détente ...mais vraiment j'ai aimé, les larmes me sont venues par trois fois, quel film ! C'est inoubliable !

Au début, dans ce village de Haute Savoie, cette famille composée de quatre personnes dont trois vivant dans le même foyer ne respire pas le bonheur : la mère dont le rôle est joué par Alexandra Lamy est « étouffante », le père -interprété par Jacques Gamblin - est absent et accablé.

Le seul, au début qui possède une force extraordinaire, c'est Julien - joué magnifiquement par Fabien Héraud- qui,handicapé vit en fauteuil roulant ….

Cette puissance, cette soif de faire et de se surpasser va devenir collective...

Il va jusqu'au bout Julien, jusqu'à participer avec son père au triathlon « Ironman » de Nice...

C'est beau, émouvant et plein de leçons de vie.

Vivement le 6 mai 2014, la projection à Vaux le Pénil et le débat avec Nils Tavernier qui nous fait l’honneur et le plaisir de venir sur place pour rencontrer les spectateurs .

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 07:15

 

Vous trouverez ci-dessous la présentation des séances de projection du film "De toutes nos forces".

Nous avons le plaisir de vousinformer que le réalisateur Nils Tavernier sera présent pour la séance de 14 heures

au cinéma de la Ferme des Jeux de Vaux le Pénil, il pourra échanger avec les spectateurs.

Merci à lui, merci à APC et à l'équipe du film

rencontre_tavernier--1-.jpg


 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 12:17

 

 

DETOUTESNOS-FORCES-copie-2.jpg

LE FILM « DE TOUTES NOS FORCES » DE NILS TAVERNIER

 A VAUX LE PENIL

AU CINEMA DE LA FERME DES JEUX

ET NOTAMMENT

LE MARDI 6 MAI  2014

A 14 heures

Et à 18 heures

A titre d’exemples de témoignages reçus lors de nos avant-premières, je vous invite à retrouver certains   en cliquant sur ce le lien vers l’article en ligne sur europe1.fr.  : http://www.europe1.fr/Cinema/De-toutes-nos-forces-handicapes-ils-ont-ete-bouleverses-1924655/

Le CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales Laïques) soutient ce film et plusieurs bénévoles de Familles Laïques de Vaux le Pénil ont donné leurs avis après une projection « partenaires »

Ils ont été unanimes à considérer ce film comme une œuvre splendide et  émouvante  

Le CDAFAL 77 (Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques) et Familles Laïques invitent deux classes du Collège et deux classes du Lycée à la projection du 6 mai à 14 heures.

Cette séance  inter-génération est ouverte à tous comme celle de 18 heures.

L’une et l’autre seront suivies d’un débat

 

Ne manquez pas ce film !

grille_film.jpg

texte_film.jpg

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 07:12

Actualité Avril 2014.

 

 arton41686

L’actualité ne montre guère d’évolution dans la manière dont sont traités ceux que l’on appelle « Les Sans Papiers ». Une information sur France Inter disait qu’en 2013  il y aurait eu 12.000 régularisations, que les situations familiales auraient été prises en compte, notamment celle des enfants scolarisés et qu’il n’y aurait eu « que » 27.000 reconduites à la frontière… Serait-ce la fin de la « politique du chiffre » ? Qu’en est-il aujourd’hui ?

 

Un Pakistanais, en France depuis 12 ans, père d’un bébé de 3 mois et d’une petite fille de 21 mois, mis en rétention au Mesnil-Amelot, devait être expulsé le 16 avril, obligé de laisser la charge de ses enfants à la maman sans ressource. Il a finalement été libéré mais assigné à résidence avec le risque d’être expulsé à tout moment et séparé de sa famille.

 

Une famille (une femme et 2 enfants de 4 et 13 ans) a été placée au Centre de Rétention administrative de Metz le dimanche 9 avril. Faisant l’objet d’une Obligation de Quitter le Territoire Français, la famille a été expulsée vers l’Arménie. La France, certes, suit les recommandations de l’Union Européenne, en particulier la Communication du 28 mars 2014 sur le « renforcement de l’efficacité de la politique d’expulsion ».

 

L’enfermement dans les CRA ne tient pas toujours compte des personnes malades et ayant un suivi médical. Les conditions sont celles d’une privation de liberté dont la durée est variable (parfois plus de 40 jours) alors que les personnes détenues n’ont commis aucune infraction à la Loi. La mise en rétention obéit parfois à des motifs difficiles à comprendre. La CIMADE, habilitée à rencontrer les personnes détenues témoigne de difficultés croissantes dans sa mission et précise : « aucun gouvernement n’avait enfermé ni expulsé autant d’étrangers malades et les drames humains se succèdent ».

 

Un peu d’humanité nous permettra peut-être de dire un jour « les bienfaits de l’immigration pour la France, « la fierté de vivre dans un pays riche de populations d’origines et de cultures différentes », et que « l’égalité politique pour tous est un des fondements de la République française ».

 

                              Le CERCLE DE SILENCE de Melun.

 S’y retrouvent, à titre personnel, des membres de diverses organisations : Réseau d’éducation sans frontière, Action des chrétiens contre la torture, Amnesty international, Ligue des droits de l’homme, Familles Laïques de Vaux le Pénil, CDAFAL77, MRAP, CCFD, Entraide protestante, Secours catholique, Cimade, Partenia 77… et aussi des hommes et de femmes n’appartenant à aucune organisation

  Si vous êtes sensibles à ces situations,

 Venez nous rejoindre, même quelques minutes Chaque dernier mardi du mois, de 18h00 à 19h00, Place Saint Jean à Melun.

Pour plus d’informations : Dominique Thibaud – 34 rue A.Sommier – 77000 – MAINCY.dominique.thibaud2@wanadoo.fr

                        Prochain cercle de silence le Mardi 27 Mai à 18h00

 

 

 

Nous dénonçons les interpellations au faciès ; les humiliations liées aux contrôles ; les mises en rétention administratives des hommes et des femmes étrangers sans papiers.

Nous dénonçons le climat de suspicion et les obstacles mis à l’exercice du droit d’asile pour des personnes menacées dans leur vie dans leur pays d’origine.

 

Nous refusons que soient appliquées en notre nom des décisions politiques qui broient des familles, des couples et des individus.

 

Nous voulons que la France reste un pays d’accueil, enrichi par des personnes venues du monde entier et qui circulent.

 

Avec ou sans papiers, l’étranger est une personne.

La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte.

Notre silence le crie

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 13:31

  La Seine et Marne compte 17 Espaces de Vie Sociale répartie sur tout le territoire, bientôt 18. Leur vocation est d'offrir à la population des services et/ou des loisirs.

 Ces structures associatives sont financées par la Caisse d'Allocations Familiales de Seine et Marne, et cette dernière organise chaque année une rencontre afin de permettre des échanges et de faire profiter aux uns et aux autres des expériences vécues.

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014-20140411_104911.jpg

  Cette année, le 11 avril, l'association "MILLENIUM" de Saint-Mard qui a donc reçu les délégations des différents EVS autour d'un thème : "Communiquer aujourd'hui"

  Après les interventions de Daniel DOMETZ, Maire de St-Mard, de Noel BARBIER, Président de la CAF 77, de Stéphane LAGRANGE, Président de "Millénium", nous sommes entré dans le vif du sujet.

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014 20140411 104919

   Ce fut ensuite au tour des responsables d'EVS de présenter leurs actions. Entre les  secteurs ruraux, urbains ou péri-urbains un dénominateur commum : créer du lien social. Les besoins sont différents et chacun essaie d'y répondre au mieux.

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014 20140411 114152

  La matinée fut consacrée, autour de 3 tables rondes, à disserter sur l'utilisation du numérique dans le cadre de la mise en place des actions, de la communication entre les différentes structures, avec ses intérêts et ses inconvénients. La question de la "fracture" numérique a auss été abordée : en effets, tous les secteurs géographiques ne bénéficient pas de la même "couverture".  

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014 20140411 114202

  Après agréable moment de convivialité, l'apès-midi ce fut la présentation

-  d'un outil de communication "Le Mur" créé par MILLENIUM regroupant l'ensemble des EVS 77  

- du site de la CAF 77 qui pourra être utilisé par les structures et permettrent aux usagers, en s'adressant à leur permanence, de se renseigner voire de gérer leur situation

- de "Quelle communication pour quel évènement ?", par le service Communication de la CAF 77

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014 20140411 142548

Nous étions 3 de Vaux le Pénil a participer à cette journée. Pour deux d'entre nous le plaisir de revoir des connaissances et d'échanger était là, et pour le troisième, ce fut une découverte et un regain d'intèrêt.

"Familles Laïques de Vaux le Pénil" a proposé sa candidature pour 2015, et remercie la CAF de Seine et Marne pour son soutien, l'association MILLENIUM et la ville de SAINT MARD pour son chaleureux accueil.

Patrice THEVENY 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 08:19

 

PAUVRETE-copie-1.jpg

Les familles en difficultés sont de plus en plus nombreuses à ne plus pouvoir joindre les deux bouts, c’est-à-dire à faire face aux dépenses incompressibles.

Les associations familiales et de solidarité qui organisent des permanences sociales n’en peuvent plus. Les demandes d’accompagnement se multiplient alors que les moyens d’interventions s’amenuisent.

Les budgets sociaux de conseils généraux sont en baisse et des communes –pas toutes heureusement- vont revoir dans le mauvais sens leurs dotations…

Quel mauvais signe donné à toute une population déjà inquiète et même désespérée !

LES DEMUNIS NE DOIVENT PAS ETRE SACRIFIES !

L’impensable devenue réalité : les démunis vont devenir les payeurs de la note salée de l’austérité !

Les mesures d’économies du Gouvernement sont aujourd’hui connues.

Le pacte dit de responsabilité prévoit des économies drastiques prises en priorité au détriment des plus pauvres, des laissés pour compte.

Ce sont 11 milliards d’économies sur les prestations sociales dans ce pays où plus de 8 millions 500 000 personnes survivent sous le seuil de pauvreté.

La parole donnée en 2013 au moment de l’adoption du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale est bafouée.

Alors que ce plan prévoyait une revalorisation de 10% du RSA d’ici 2017, ce RSA comme les autres prestations sociales est gelé jusqu’en octobre 2015.

Cette mesure inique va pénaliser plus de deux millions de personnes qui touchent moins de 500 € par mois (pour une personne seule).

L’autre mesure qui consiste à ne plus augmenter les APL va toucher plus des millions de foyers qui en plus de ce gel vont supporter des augmentations de charges liées entre autres aux hausses du prix de l’énergie.

 

Le CDFAFAL 77( Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques de Seine et Marne) soutient l’appel des associations de solidarité dans leur demande aux parlementaires de REJETER LES MESURES D’ECONOMIES QUI FRAPPENT LES PLUS DEMUNIS .

Partager cet article
Repost0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:45

la-rue.jpg

 

«  La Rue était mon lit »

Livre témoignage de Michel Baldy

Avec Frédéric Veille

Le retour à la vie de l’ancien SDF des Champs- Elysées

Editions City

Mars 2014

235 pages

 

                                               Changer le regard


Il suffit d’un accident de parcours pour qu’un homme devienne SDF .

C’est ce qui s’est passé pour Michel Baldy qui, après une rupture définitive avec sa femme décide de rompre les amarres.

Il part avec son sac à dos .

Il y rencontre Paris, la solitude, l’errance, la recherche d’un abri, le froid, la peur et la faim.

Michel n’a pas tout perdu, il lui reste ses deux chiennes qui l’accompagnent et lui donnent l’envie de se battre.

Ceux et celles qui jugent, du haut de leurs certitudes, ces femmes et ces hommes tombés « si bas » devraient réfléchir et chercher à comprendre comment un être humain peut se retrouver du jour au lendemain dans la rue.

L’acteur de ce livre, co-auteur montre comment est cette vie, rude, difficile, injuste qui mène souvent, trop souvent à une mort prématurée.

Le SDF est seul ou presque car il doit affronter le danger, les regards hostiles, la violence des jaloux qui n’ayant rien sont prêts à arracher le petit rien du voisin de galère.

Parfois il rencontre une bonne âme et souvent il montre et il démontre l’humanité et l’utilité sociale  de ces êtres humains.

Chaque homme, chaque femme est unique et irremplaçable.

Michel se rappelle avec émotion, maintenant qu’il s’en est sorti, des prénoms de ces soleils, car ils existent, qui lui ont réchauffer le cœur.

Il possédait, il possède une force exceptionnelle qui explique pourquoi il finit par trouver une nouvelle voie, moins noire :

« La manche, le froid, le sentiment de ne plus être vivant, l’alcool, la rue vous annihilent de tout. Mais jamais, jamais je n’ai perdu espoir, jamais je n’ai succombé à la tentation de tomber définitivement, de ne plus espérer. Ce fut le cas de tous mes compagnons d’infortune qui ont disparu ou qui disparaissent peu à peu. Chacun le sait, et pas besoin de vous expliquer qu’on ne vit pas vieux dans la rue. »

Lisez ce livre vrai et humain qui devrait aider à changer le regard que beaucoup portent aux SDF .

 

Jean-François Chalot

Partager cet article
Repost0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 12:14

EN PLUS DES DEPASSEMENTS D'NONORAIRES....IL Y A DES ATTITUDES INQUALIFIABLES.....

soins.jpg

 

DES MEDECINS QUI REFUSENT DE SOIGNER DES PAUVRES : IMPENSABLE !

Il y en a de plus égaux que d’autres et certains qui ne sont pas égaux du tout : les pauvres.

La sécurité sociale a été conçue pour que chacun reçoive en fonction de ses besoins et paye en fonction de ses moyens.

Ce beau principe a du mal à être mis en pratique et depuis des années les gouvernements successifs, de droite et de gauche ont détricoté ce dispositif : la franchise hospitalière et médicale, les dépassements d’honoraires, les fermetures de services en milieu hospitalier avec l’obligation pour celui qui veut être soigné de « cracher dans le bassinet » de la clinique privée et de ses tarifs…..

Certains ne se soignent plus.

Le dernier rapport du Défenseur des droits, Dominique Baudis qui vient de décéder à la suite d’un cancer est édifiant….Il fait froid dans le dos.

Ce rapport de 47 pages montre comment de nombreux personnels de la santé réussissent à refuser de soigner des pauvres et des précaires, bénéficiant de la CMU (couverture maladie universelle complémentaire)

Ces médecins ont pourtant de respecter le serment d’Hippocrate !

Lettrasso établit une synthèse de ce rapport :

« Le Défenseur des droits souligne que ces refus de soins constituent un phénomène persistant et largement démontré par toutes les enquêtes. 

Dans la pratique, ces refus prennent des formes diverses : 
- fixation tardive d’un rendez-vous, 
- refus d’élaborer un devis, 
- non-respect des tarifs opposables, 
- refus de dispense d’avance des frais, 
- comportement discriminatoire à l’égard du patient,
soins de mauvaise qualité
- etc ».

Sur l’agglomération melunaise, les associations familiales laïques peuvent témoigner avec de nombreuses familles que ce rapport reflète la vérité….

Les « CMU » n’obtiennent pas de rendez- vous dans de très nombreux cabinets et certains osent même répondre qu’ils n’ont pas de places disponibles….réponse donnée quand le patient demande à la secrétaire si le médecin prend des CMU ….

Certains médecins prennent les précaires mais réduisent la durée de l’examen médical…..

Le Défenseur des droits propose dans son rapport des propositions qu’il classe en cinq axes :

« - simplifier le droit (ouvrir systématiquement les droits à la CMU-C aux bénéficiaires du RSA), 
- promouvoir les droits (campagnes d’information, formation des professionnels de santé), 
- susciter l’engagement des acteurs, 
- mieux prévenir et détecter les refus de soin (faire des agences régionales de santé le guichet unique pour les plaintes liées aux refus de soins), 
- renforcer les droits des victimes de refus de soin. »

Les refus de soins opposés aux bénéficiaires de la CMU-C, de l'ACS et de l'AME : rapport remis au Premier ministre

(1) Serment d'Hippocrate : Lire celui de l'hôpital de la Timone à Marseille. Il est simple et précis.

Le rapport sera-t-il lu par les autorités et surtout suivi d’effets ?

On en doute…..

Il nous faudra nous mobiliser pour la défense des droits aux soins de qualité, accessibles à tous !

Jean-François Chalot

 

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 07:34
Partager cet article
Repost0

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 09 avril 2021

 Vendredi 14 mai 2021

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France