Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 12:49

 

SALON-LITTERAIRE--2012 4109

 

20 éditeurs  et plus de 30 écrivains vont être présents au salon littéraire de Vaux le Pénil, le cinquième du nom…..

Chacun a sa plume, son style. Les uns sont dans le polar, d’autres dans la BD, l’album pour enfants, le livre historique ou le roman.

Venez rencontrer des acteurs « amoureux du livre » et profiter de ce moment de convivialité très apprécié chaque année.

 

Antoine Blocier J'y serai... Lorsque je suis en Région parisienne au même moment, je ne raterai pour rien au monde ce moment de littérature tranquille et conviviale.

Voici les maisons d’éditions présentes au salon

 

Editions Henry

Scriptosum éditions

Les plumes d'ocris

Aux forges de vulcain

Sokrys éditions

Editions quart monde

Paul&Mike

Editons langlois

Les amis de dodova

Voyage au centre des livres

Globophile éditions

Editions du Jasmin

La Grappe revue...

GRR...Art éditions

Ebla éditions

Prim édit 

Buveur d'encre

Edition du bout de la rue

Petites pages (Bind)

 

Et maintenant les auteurs

 

 

Meunier Gisèle

 

Laffarge Marlène

 

Desmaison Florent

 

Gilbert Benoit

 

Charalambos Pétinos

 

Leconte Gisèle

 

Mankou Brice Arsène

 

Babin Nicole

 

Guérin Julien

 

Elyssea di Marco

 

Alexandre pascal

 

Henninger Bernard

 

Taillefer Richard

 

Ploceniak Claude

 

Alamarguy Guy

 

Blocier Antoine

 

Doszen Joss

 

Clavilier Pierre

 

Laurent Vyeix

 

Vesteralen Krystin

Déjeuner débat :

Durant le salon littéraire de Vaux Le Pénil

Dimanche 12 Octobre à 12h30

Au restaurant L’Artiste à la Ferme des Jeux à Vaux le Pénil

1914: Jaurès pouvait-il éviter la guerre ?

Avec Pierre CLAVILIER, historien, auteur du livre

Jaurès un éveilleur de conscience.

Organisé par Familles Laïques de VLP

et l’Association de la Ferme des Jeux

 

Jeudi soir ce sont plus de 60 personnes qui ont assisté à la Conférence co-organisé par le CNAFAL, le cercle CONDORCET et la LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT

 

20141009_205107.jpg

 

Jean Marie Bonnemayre le président du CNAFAL a montré que le combat de Jaurès et les positions qu’il a défendues sont d’une actualité brûlante.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 06:51

affiche-Salon.jpg

 

La cinquième édition du salon littéraire de Vaux le Pénil aura lieu le dimanche 12 octobre de 10 heures à 18 heures au petit manège de la Ferme des Jeux. Organisé par la Ville de Vaux le Pénil en partenariat avec l’Association de la Ferme des Jeux et Familles Laïques, le salon littéraire réunira des éditeurs indépendants et des auteurs de romans, d’essais, de nouvelles ou de poésie qui dédicaceront leurs ouvrages. La journée sera aussi marquée par la remise de prix aux lauréats des concours littéraire « le Tour des mots » et des « Petites pages » (littérature de jeunesse). Le salon est, cette année, placé sous les auspices de Jaurès. 100 ans après sa mort,  le tribun pacifiste sera à l’honneur avec un déjeuner-débat animé par l’historien Pierre Clavilier à 12h 30 puis une pièce de théâtre jouée à 15 h 30 au petit théâtre de la Ferme des jeux. Il faut réserver auprès du service cultuel de la ville pour le spectacle.

Pour le déjeuner-débat, contactez Familles Laïques

                                   

                                            Hommage à Raymond Gurême

nomades.jpg 

 

Raymond Gurême est l’un des rares survivants d’une page occultée de l’histoire de France : celle de l’internement de familles « nomades » de 1940 à 1946.

D’origine manouche, Raymond Gurême, longtemps nomade est sédentarisé à Saint Germain les Arpajon dans l’Essonne.

Il habite à proximité du camp où il fut interné avec sa famille.

Il a écrit un livre publié en 2011 et intitulé : « interdit aux nomades » !

Si vous ne l’avez pas encore lu, vous pouvez prendre connaissance du texte que nous avons écrit sur le blog ( à la suite de cet article) pour relater l’agression physique dont il a été la victime chez lui dans sa caravane.

Ces violences à son égard sont d’autant plus intolérables que les auteurs sont des policiers et que la victime est âgée de 89 ans

 

Nous dénonçons cette agression et demandons qu’une enquête judiciaire soit diligentée et que les coupables soient poursuivis.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 06:03

Affiche-Le-dernier-soir-de-Jaures.jpg

 

 

 

La Compagnie du Géant noir et Manivelle Production présentent :

avec le soutien de la ville de Vaux-le-Pénil et de l’association CDAFAL 77 Familles laïques

 

Le dernier soir de Jaurès – lecture

 

Mardi 7 octobre, 19h00, Petit théâtre de la Ferme des Jeux, Vaux-le-Pénil

(générale, seulement sur invitation)

 

 jeudi 9 octobre, 10h30, lycée Simone Signoret

et dimanche 12 octobre, 15h30 ,

Petit théâtre de la Ferme des Jeux


Jean Jaurès, le Grand Jaurès, tel qu’en lui-même… Penché à la tribune de l’Assemblée Nationale, défendant avec passion la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.  Apostrophant Aristide Briand pour sa politique antisyndicale : « Pas vous ou pas ça ! » Fondateur de l’Humanité, artisan de l’unification socialiste, dreyfusard intransigeant, écoutons-le : « Dreyfus n’est plus ni un officier ni un bourgeois : il est dépouillé, par l’excès même du malheur, de tout caractère de classe; il n’est plus que l’humanité elle-même, au plus haut degré de misère et de désespoir qu’on puisse imaginer ».

Comme au soir du 30 juillet 1914, quelques jours avant la déclaration de guerre et à la veille de l’assassinat du député de Carmaux, Thierry Bilisko, accompagné de Laure Le Monnier au violoncelle, fait la lecture, en forme de bilan, des principaux discours de Jaurès, les plus essentiels, ceux que l’on retiendra de lui, notamment ses combats pour la justice et la paix. Avant qu’un vilain coup de feu n’éclate…

Avec Thierry Bilisko et Laure Le Monnier

Textes de Jean Jaurès

Collaboration historique : Marie-France Montel

Mise en espace : Jean-Christophe Pagès

 

Attention ! Nombre de places limité.

Merci de bien vouloir confirmer votre participation à : compagniedugeantnoir@gmail.com

 

(en indiquant le nombre de places svp)

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 09:13

LA  LIGUE DES DROITS DE  L'HOMME

SECTION DE MELUN

ET LE CERCLE ARTHUR CHAUSSY

 logo-LDH

VOUS  INVITENT À LA CONFÉRENCE DÉBAT

Le 25 septembre 2014, à 20h30,

 

Espace Saint -Jean, place Saint-Jean, 77000 Melun

 

 

LA PRISON ET SES ALTERNATIVES

ENJEUX ET PERSPECTIVES

DE LA RÉFORME « TAUBIRA »

 images

Animée par François Korber,

délégué général de 1'association « Robin des lois),

téléchargement 

François Korber défend, inlassablement, la cause des personnes détenues et leurfamille.

Il les accompagne de ses conseils juridiques et combat pour les droits  del'Homme en prison

(accès réel au droit  de vote,  à la télévision, à Internet, à la réinsertion par letravail...)

 

PRÉSENTATION DU FILM « Le DÉMÉNAGEMENT» DE

CATHERINE RECHARD

Ce film donne la parole, à visage découvert, aux personnes incarcérées

à l'occasion du transfert d'un établissement pénitentiaire ancien,

géré par l'administration, vers un établissement moderne, en gestion  mixte

avec des sociétés privées.

 

Présentation de l'état des prisons aujourd'hui

et des alternatives à l'incarcération.

 

ENTRÉE LIBRE

 

 

 LIGUE: DROITS DE L'HOMME

Ligue.sectionmelun@gmail.corn

 

CERCLE ARTHUR CHAUSSY

Cercle.arthurchaussy@laposte.net

http://www.arthur-chaussy.fr

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 08:00

imagblogvlp.jpgDéjeuner débat :

Durant le salon littéraire de Vaux Le Pénil

Dimanche 12 Octobre à 12h30

Au restaurant L’Artiste à la Ferme des Jeux à Vaux le Pénil

1914: Jaurès pouvait-il éviter la guerre ?

Avec Pierre CLAVILIER, historien, auteur du livre

 

Jaurès un éveilleur de conscience.

Organisé par Familles Laïques de VLP

et l’Association de la Ferme des Jeux

 

 

Inscrivez-vous !

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 07:10

AU FORUM DES ASSOCIATIONS

à la Buissonnière à Vaux le Pénil à partir de 10 heures

 

Les bénévoles  de  Familles Laïques de Vaux le Pénil donnent rendez- vous à toutes celles et à tous ceux qui sont intéressées  par les actions proposées. Certaines activités débuteront dès le mois de septembre, d'autres en octobre comme l'accompagnement à la scolarité.

Venez vous renseigner et rencontrer moult autres associations et bénévoles.

  • Action de solidarité :
  •   lutte contre le surendettement, accompagnement de familles en recherche de logement

Affiche surrendetement RVB

  • Accompagnement à la scolarité
  • A partir du lundi 29 septembre   

Affiche A4-Bleu

  • Cours de français langue étrangère
  • A partir du 22 septembre   

P3180008

  • Ecrivain public
  • Atelier cuisine

forumasso2014-20140208_122457.jpg

  • Initiation et perfectionnement informatique

 

informatique3

  • Petites réparations d’objets

20140521 101432

  • Et séance de relaxation du vendredi midi
  •    

Toutes ces activités assurées par des bénévoles sont gratuites.

Seule est demandée une cotisation familiale de 12 €  qui donne accès à chaque membre de la famille aux différents ateliers et permet de participer à la vie de l’association 

Comme chaque année de nouvelles activités proposées par des bénévoles ou des personnes sont ouvertes.

En 2014, c’est l’écoute-médiation  et une permanence consommation

Ecoute-Mediation

Nous proposons d'accompagner toute personne :

- souffrant d'addictions diverses (alcool,tabac,jeux, nourriture...),

- subissant des violences conjugales,

- en état de déprime chronique,

- ayant des difficultés à s'engager (éducation, travail, famille...)

- ayant du mal à prendre des décisions au quotidien (enfant, couple...)

 

Nous privilégions l'écoute, la discussion et l'échange, qu'ils soient

individuels, en couple ou en groupe.

Nous sommes un couple et nous avons suivi une formation en PNL Humaniste

reconnue par la Fédération Française de Psychothérapie.

 

Permanence Conso

 

Vous êtes particulier et vous avez un litige commercial, nous pouvons voir comment régler le problème soit par la médiation soit devant les tribunaux et même vous représenter pour les cas les plus compliqués.

 

Profitez de l'occasion pour renouveler votre adhésion

si vous êtes déjà des nôtres.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 13:31

  La Seine et Marne compte 17 Espaces de Vie Sociale répartie sur tout le territoire, bientôt 18. Leur vocation est d'offrir à la population des services et/ou des loisirs.

 Ces structures associatives sont financées par la Caisse d'Allocations Familiales de Seine et Marne, et cette dernière organise chaque année une rencontre afin de permettre des échanges et de faire profiter aux uns et aux autres des expériences vécues.

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014-20140411_104911.jpg

  Cette année, le 11 avril, l'association "MILLENIUM" de Saint-Mard qui a donc reçu les délégations des différents EVS autour d'un thème : "Communiquer aujourd'hui"

  Après les interventions de Daniel DOMETZ, Maire de St-Mard, de Noel BARBIER, Président de la CAF 77, de Stéphane LAGRANGE, Président de "Millénium", nous sommes entré dans le vif du sujet.

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014 20140411 104919

   Ce fut ensuite au tour des responsables d'EVS de présenter leurs actions. Entre les  secteurs ruraux, urbains ou péri-urbains un dénominateur commum : créer du lien social. Les besoins sont différents et chacun essaie d'y répondre au mieux.

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014 20140411 114152

  La matinée fut consacrée, autour de 3 tables rondes, à disserter sur l'utilisation du numérique dans le cadre de la mise en place des actions, de la communication entre les différentes structures, avec ses intérêts et ses inconvénients. La question de la "fracture" numérique a auss été abordée : en effets, tous les secteurs géographiques ne bénéficient pas de la même "couverture".  

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014 20140411 114202

  Après agréable moment de convivialité, l'apès-midi ce fut la présentation

-  d'un outil de communication "Le Mur" créé par MILLENIUM regroupant l'ensemble des EVS 77  

- du site de la CAF 77 qui pourra être utilisé par les structures et permettrent aux usagers, en s'adressant à leur permanence, de se renseigner voire de gérer leur situation

- de "Quelle communication pour quel évènement ?", par le service Communication de la CAF 77

JOURNEE--EVS-77---11-avril-2014 20140411 142548

Nous étions 3 de Vaux le Pénil a participer à cette journée. Pour deux d'entre nous le plaisir de revoir des connaissances et d'échanger était là, et pour le troisième, ce fut une découverte et un regain d'intèrêt.

"Familles Laïques de Vaux le Pénil" a proposé sa candidature pour 2015, et remercie la CAF de Seine et Marne pour son soutien, l'association MILLENIUM et la ville de SAINT MARD pour son chaleureux accueil.

Patrice THEVENY 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 07:56

 

Le thème est déjà trouvé.

Il répond à nos préoccupations, à celles de nos bénévoles et à celles de nombreuses familles.

Voici l'affiche réalisée par Olivier Scapin et reprise d'ailleurs comme première page par la revue "Familles Laïques " du CNAFAL

Affiche-solidarite-u.jpg

Lire la présentation synthétique de notre avant projet

Construire et faire vivre le réseau local de solidarité

Proposition

Face à l’accroissement des situations de précarité économique et d’isolement social, la mobilisation des acteurs de proximité de la solidarité publique et associative est une réponse certes incontournable mais pas suffisante.

En effet si la proximité permet d’agir au plus près de la réalité des personnes dans leur environnement de vie, elle doit pouvoir s’appuyer sur une connaissance précise des moyens et des compétences mobilisables sur un territoire et surtout sur leur coordination.

Or trop souvent on ne peut que constater des phénomènes de surinvestissement de certaines situations personnelles et/ou familiales alors que d’autres situations, parfois moins visibles, sont délaissées.

La multiplicité des interventions non coordonnées sur un territoire tend à morceler l’accompagnement des personnes au risque rendre cet accompagnement incohérent. De plus elle représente un surcoût humain, matériel et financier.

L’objectif de ce colloque sera de mobiliser les différents acteurs de solidarité de la CAMVS pour jeter les bases d’un réseau local de solidarité à partir de trois notions simples déjà expérimentées sur d’autres territoires :

Se connaître : qui fait quoi ?

Se reconnaître : quelles complémentarités ?

Agir ensemble : quelle coordination ?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 09:22

Extraits de l’intervention (verbatim) de Pierre Herrero, maire de Vaux le Pénil…

 

« … Je suis cette année encore heureux de vous retrouver. Il faut dans un monde gagné par la recherche perpétuelle de la vitesse savoir prendre parfois le temps réfléchir collectivement. Je salue donc votre initiative.

 

Fils d’immigré, je veux d’abord me souvenir de mon feu père qui avait mieux que quiconque compris l’importance de maîtriser la langue. Combien de fois ne l’ai je accompagné pour régler un problème administratif ou faire un achat ? Il souffrait en silence de ne pas toujours être entendu et compris.

 

Oui, la question est et reste d’actualité car la maîtrise de la langue reste un facteur d’intégration et du vivre ensemble.

 

Il y a un drôle de paradoxe à notre République : on mobilise des moyens conséquents à l’enseignement français à l’étranger (400 millions d’euros), mais peu à l’enseignement de notre langue au profit de ceux qui ne la maîtrisent pas en métropole. Surtout, la question de l’accessibilité à la langue ne fait pas l’objet d’un débat et d’une politique publique à la hauteur des enjeux.

 

Enfant de la méritocratie républicaine, je soutiens l’idée de soutenir l’enseignement du français. L’intégration repose sur des droits et des devoirs. La République doit aussi créer les conditions d’accéder à la fois à la langue et aux valeurs qu’elle sous tend.

 

Les communes doivent s’interroger sur leur implication en la matière. Elle passe par des choses concrètes : des lieux, des locaux, la mobilisation de bénévoles. Il faut aller plus loin. S’engager.

Nous avons un devoir collectif pour que cette question s’accompagne de moyens probants… ».

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 19:07
colloque – Accès aux droits – la langue francaise facteur d’integration

DSC_0806--3-.jpg

Jean-Marie BONNEMAYRE : MEMBRE du Haut Conseil de la Famille, PRESIDENT DU CNAFAL

Le CNAFAL est membre fondateur de l’association pour le droit d’accès à la langue du pays d’accueil et membre fondateur de la coordination pour le droit de vivre en famille. De même, il a ouvert, il y a 20 ans, un bureau d’accès aux droits pour les familles migrantes.

La famille est un gage de bonne intégration dans le pays d’accueil. Les premiers hommes ont été nomades pendant des centaines de milliers d’années. La durée de l’immigration a été permanente. Nous avons tous des origines indo européennes.

La sédentarisation de l’homme ne se fait qu’à partir du moment où il invente  l’élevage, l’agriculture.

On voit bien que le moment où il se « pose » est tout à fait récent. Les premières villes sont fondées dans les vallées des grands fleuves, il y a 8000 -10 000 ans, Tigre, Euphrate, Indus, Gange. La sédentarisation amène l’accumulation des provisions, donc de richesses, de capital donc de convoitises et les premières guerres avec « enjeu  territorial ». Des empires émergent et disparaissent puis les Monarchies.

La césure c’est la déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui repose d’une toute autre manière la question de la citoyenneté et des origines : tu es citoyen français si tu croies aux valeurs de la République.

Lors de la Convention, 17 députés étrangers ont participé à la constitution des lois de la République.

A la fin du XIXème siècle, la France est en situation d’effondrement démographique. Elle « importe » de la main d’œuvre de l’ensemble des pays européens : Belges, Italiens, Allemands

 

Les apports migratoires :

Les français sont épuisés par la première guerre mondiale tous les hommes de 18 à 30 ans sont au Front ... A partir de là, il y a un besoin de main d’œuvre. Il y a un apport massif des étrangers, en particulier des italiens qui subissent la famine. La Belgique représente 40 à 50% de la population immigrée dans certaines villes du Nord de la France.

 

La 1ère guerre mondiale est une 1ère étape. La France et l’Angleterre, deux grands empires mondiaux, font appel à toutes les ressources de leur empire colonial.

700 000 Africains viennent se battre dans les tranchées françaises sans compter les portugais et les italiens.

 

Les hommes étant au front il fallait trouver de la main d’œuvre. 300 000 Indochinois prêtent main forte dans les arsenaux. Mais aussi des Algériens, des Marocains …

 

Entre les deux guerres le flux migratoire continue.

 

Lors de la seconde guerre mondiale, nouvel apport  d’immigrés. Place forte de la Résistance, le Midi, de nombreux républicains espagnols ont repris du service dans le maquis. Citons le groupe de résistants MOI (Main d’œuvre immigrée) animé par Manouchian …

 

L’intégration ca marche.

La question récurrente est celle de l’intégration républicaine et de la laïcité.

L’idée de partager la langue française est importante pour le Général de Gaulle qui souhaitait lutter contre l’américanisation d’où la francophonie. En 2050, 1 milliard de locuteurs français grâce à l’Afrique Noire.

Il est important que par de là la langue se transmette autre chose. La langue c’est autre chose que de la communication. C’est des sentiments, des émotions, une conception du monde, une manière d’être au monde. Emile Benveniste, le grand linguiste disait : « C’est notre seconde peau : A la fois protection et respiration donc échange avec le monde extérieur».

L’Etat met très peu de moyen en place pour permettre d’organiser des cours sur la culture française et le droit de la famille, l’organisation de la République.

D’autres pays n’ont pas la même attitude :

Le Portugal met tout sur l’intégration : droit à l’apprentissage de la langue et de la culture portugaise sans limite d’âge et de durée.

La problématique de l’immigration ne s’arrêtera jamais, il faut s’y préparer, particulièrement en Europe avec le vieillissement de la population.

 

Guylain CHEVRIER : Président CDAFAL 94

Pour l’accès à la naturalisation, il est nécessaire d’avoir acquis la langue et les valeurs de la République. La langue permet l’accès à des responsabilités, à un intérêt collectif.

A travers nos institutions, la langue est un facteur d’unicité. La République est indivisible, les lois sont les mêmes pour tous.

La Sécurité Sociale est valable pour tous. Tout le monde en bénéficie.

Par delà des droits politiques, on a aussi une citoyenneté civique :

Dans la convention internationale des droits de l’enfant de 1989, l’article 30 prévoit un accès à la langue. Il rappelle qu’il n’y a pas de droit communautaire. Le Conseil d’Etat rappelle à propos de la charte régionale que l’unicité de la nation justifie la place de la langue française.

A souligner que la France est le pays qui connait le plus grand nombre de couples mixtes.

 

LES DEBATS

Françoise CARDAIRE – Association Espoir CFDJ

L’association Espoir est active dans les domaines de l’action éducative pour les jeunes mineurs et majeurs, la protection de l’enfance et de l’adolescence.

Ce service a été mis en place en 2000. Cette association est dédiée aux jeunes en danger et aux familles en grandes difficultés.

Il faut savoir d’où viennent ces jeunes ? Pourquoi certains ne parlent pas du tout la langue et comment faire pour les intégrer ?

Nous intervenons à la demande des magistrats, de la protection judiciaire. C’est tout un travail d’investigation qui se fait. : 34 nationalités différentes sur ces populations.

Les difficultés rencontrées : la scolarisation

ð Il est difficile d’extraire les enfants des camps dans lesquels ils vivent pour les scolariser.

ð Les conditions précaires

Tous ces phénomènes n’aident pas à la scolarisation. Des bénévoles sont demandés pour apprendre le français à l’intérieur même de ces camps.

Des ateliers extérieurs ont été mis en place mais leur fréquentation n’est pas régulière. Certains adultes voudraient  apprendre le français.

Délégué auprès du procureur, un travail est fait avec les demandeurs d’asile en particulier les Tchéchènes.

Les demandeurs d’asile déboutés restent 2 ans sur le territoire.

Pour les enfants : comment arriver à coordonner les services qui travaillent pour l’intégration. Les enfants sont souvent absents à l’école, par conséquent ils ne comprennent pas les consignes, ne maîtrisant pas la langue.

Il est proposé des cours d’alphabétisation à la carte par petits groupes. Pour les adolescents il serait utile d’avoir des ordinateurs pour pouvoir travailler le français

Pour les plus jeunes qui arrivent en primaire l’apprentissage de la langue va très vite.

 

 

Partager cet article
Repost0

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 09 avril 2021

 Vendredi 14 mai 2021

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France