Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 08:39

allocs.jpg

 

 

Après l’annonce faite d’une réduction importante effective de la durée du congé parental et l’escroquerie qui consiste pour le gouvernement à dire qu’il s’agit de favoriser l’égalité entre les hommes et les femmes, voici un train de nouvelles mesures de régression sociale.

A partir du deuxième enfant, la prime de naissance qui s’élevait à 923 euros va être divisée par trois.

Pour beaucoup de familles de milieux modestes, cette somme allouée représentait une aide substantielle.

D’un côté le pacte de responsabilité allège les cotisations sociales des entreprises sans contre- partie  quant à l’emploi et de l’autre les plus humbles sont ceux qui sont sacrifiés.

Le complément de mode de garde versé aux parents qui emploient une nourrice à domicile ou une assistante maternelle va être réduit pour les familles les plus aisées.

Quelles sont donc ces familles ? A partir de quel niveau est-on aisé ?

Encore une fois, le gouvernement qui a réduit le budget d’action sociale de la CNAF, remettant en cause la  convention d’objectifs qui liait celle-ci à l’Etat modifie et dénature, brutalement, sans évaluation ni concertation, un dispositif conventionnel.

Pour compléter le tableau bien noir pour les familles, la majoration d’allocations familiales versée pour un enfant atteignant 14 ans est supprimée….Il faudra attendre que cet enfant atteigne les 16 ans.

Mais jusqu’où iront-ils ?

Le gouvernement veut aller vite, très vite.

Comme l’écrit l’UNAF dans un communiqué publié ce jour :

«  la loi s’applique à partir du 1er octobre : imaginez la situation des parents qui attendent un enfant et qui ne savent toujours rien des modalités exactes de ce dispositif, ni quelle sera la durée d’obligation de partage. Accueillir des enfants, c’est se projeter sur 20 ans, aujourd’hui, elles ne peuvent même pas se projeter à 2 jours ! »

 

C’est une remise en cause d’une politique familiale et sociale au nom de l’austérité.

C’est inacceptable !

 

Jean-François Chalot et Patrice Théveny

Partager cet article

Repost0

commentaires

Métreau Jean 01/10/2014 11:54

A la lecture du message de Madame la Présidente et de ton article passé sur le site de l'AFP (Vaux-le-PENIL) , je tiens à te dire que je suis à 100% de ton avis

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 11 septembre 2020

 Vendredi 09 octobre 2020

 Vendredi 13 novembre 2020 

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France