Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 08:58

CONGE.png

 

 

Un salarié, quel que soit son sexe peut prendre un congé parental d’éducation

« Pendant le congé, le salarié n'est pas rémunéré par son employeur pour la période non travaillée, sauf si des dispositions conventionnelles ou collectives le prévoient.

En revanche, il peut percevoir de la part de la Caf , sous conditions, les allocations suivantes :

l'allocation de base de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje),

et, soit le complément de libre choix d'activité (CLCA), soit le complément optionnel de libre choix d'activité (Colca) (s'il choisit cette formule et qu'il a au moins 3 enfants).

La plupart du temps ce congé est pris par la mère et non par le père. »

La loi votée  le 23 juillet a prévu que les parents qui ont droit à six mois de congé pourront obtenir six mois de plus si c’est le second parent qui en est le bénéficiaire.

Cette décision peut être saluée car il s’agit de maintenir l’acquis des six mois  et d’inciter les pères qui prennent peu ce congé à le demander

 Cette  loi  prévoit que la durée maximale du congé soit toujours de trois ans à partir de deux enfants à condition que six mois soient pris par le second parent.

Il y a là une remise en cause d’un acquis. La loi ne donne pas un droit supplémentaire soumis à condition mais en retire un.

Le gouvernement envisagerait pour réaliser des économies budgétaires, à la sécurité sociale et à sa branche familles de raccourcir ce congé parental à 18 mois.

Des économies de 300 à 400 millions pourraient être ainsi réalisées.

D’après le Parisien, le gouvernement serait prêt à couper la « poire en deux » « en accordant un an et demi de congé à chacun des parents »

C’est une régression sociale, une remise en cause programmée d’un acquis.

Des parents ne pourront pas pour des raisons personnelles, de choix ou professionnelles partager ce congé en deux.

La loi doit- elle décider pour eux ?

Poser la question c’est y répondre : NON

Le libre choix doit rester aux parents donc ce projet de régression doit être abandonné pour en revenir à la situation antérieure.


 

Jean-François Chalot et Patrice Théveny

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 13 Octobre 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 10 Novembre 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France