Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 07:56

 

 

Hier, le tout petit pouvait avoir accès à l'école maternelle à trois ans, voire même à deux ans.

Aujourd'hui cette scolarisation est remise en cause par les politiques publiques, programmant la fermeture des classes de tout petits.

Les jardins d'éveil sont censés se substituer à l'école maternelle à deux ans puis à trois ans,

La CAF finançant l'expérimentation de ces nouvelles entités.

Ne s'agit-il pas là d'un miroir aux alouettes ? :

- dans la phase d'expérimentation, les collectivités territoriales volontaires vont disposer de subventions conséquentes;

- demain il leur faudra puiser dans leurs fonds propres ou demander aux parents de payer.

Le principe de l'accès pour tous les enfants à l'éducation donc à des savoirs, savoir être et savoir faire semble être remis en cause! ?

Pour les professionnels de l'enfance, il est nécessaire de construire une continuité éducative cohérente entre la famille, premier co-éducateur de l'enfant, les modes d'accueils collectifs de la petite enfance et l'école maternelle.

Chaque espace possède sa spécificité et c'est ensemble que les co-éducateurs de l'enfant permettent à l'enfant de se construire comme personne et comme être social.

Alors que deux millions d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté et que des millions de familles rencontrent des difficultés sociales et financières, il est indispensable que les pouvoirs publics se saisissent de la question de l'accueil éducatif du tout petit.

Le Conseil départemental des associations familiales laïques de Seine et Marne et Familles laïques de Vaux le Pénil organisent le samedi 20 novembre de 9H à 13heures un colloque qui se tient à Vaux le Pénil.

L'objet de cette rencontre est d'établir un état des lieux et de conduire un débat sur les enjeux sociaux éducatifs de l'accueil du tout petit .

L'Inspecteur d'Académie , la présidence du Conseil Général et le président de la CAF introduiront le colloque , le président du CNAFAL et le représentant de la FCPE nationale concluront.

Ce colloque est soutenu par les institutions et associations précédemment nommées et par la ville de Vaux le Pénil, les Francas, la FOCEL, l'UDAF 77 et la Fédération des Centres sociaux. ( se reporter au site   http://www.re3.freesurf.fr/petits20novh.pdf)

 

Pour tout renseignement et pour tout contact

familleslaiques.vlp@ orange.fr

Jean-François Chalot

09 75 38 81 13

06 03 55 91

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 11 septembre 2020

 Vendredi 09 octobre 2020

 Vendredi 13 novembre 2020 

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France