Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 22:37
UNE JUSTICE PARFOIS DESESPERANTE

Une jeune femme qui élève seule ses deux enfants s’est rendue à une permanence

assurée par une association de solidarité.

Ayant déposé un dossier de surendettement, elle a été convoquée au tribunal à la demande de son bailleur qui contestait le plan proposé par la commission de surendettement de la Banque de France.

Généralement, tout se passe pour le mieux, le Juge prenant en compte la difficulté de la famille efface certaines dettes quand la personne est incapable de faire face ou même met en place un PRP (Plan de rétablissement personnel).

Il faut bien entendu que la personne ou la famille concernée soit de bonne foi.

Ce qui a désespéré la mère de famille c’est que le juge, spécialisé dans le surendettement lui a dit qu’il parlerait de sa situation au juge des enfants pour un placement éventuel.

Les bras nous en sont tombés !

Cette dame connaît des difficultés financières, liées à son chômage et aussi au retard du versement par le père de la pension alimentaire ; elle est donc inquiète et en souffrance… et tout d’un coup un juge lui met sur la tête une épée de Damoclès.

C’est encore une fois, la double peine qui menace une mère :

  • La première étant la pauvreté ;
  • La deuxième étant le placement des enfants.

Encore une fois, il faut dire et répéter qu’un placement d’enfants ne doit se décider que s’il existe de la maltraitance, ce qui n’est pas le cas ici.

Cette femme qui élève seule ses enfants rencontre des difficultés -les deux enfants souffrent d’une pathologie de carence respiratoire, comme leur mère- il est nécessaire qu’elle soit aidée et accompagnée.

C’est la fonction dévolue au travailleur social.

Nous espérons que le juge des enfants ne sera pas saisi et s’il l’est, l’association de solidarité avec l’aide d’une association de défense des droits de l’enfant demandera à être reçue et entendue au cours de l’audience.

Que la justice fasse son travail et rien que son travail et que l’on arrête de faire la chasse aux pauvres !

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 11 septembre 2020

 Vendredi 09 octobre 2020

 Vendredi 13 novembre 2020 

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France