Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 15:42

Les collectivités locales face à « la bombe à retardement » des P.P.P !

A l’aube des élections municipales, les familles doivent s’interroger sur les risques encourus en matière d’endettement par les collectivités ayant fait appel  au P.P.P (commande publique) pour construire ou exploiter des infrastructures.

max-partenariat-public-prive-L-4PqQly-copie-1.jpegEn effet, durant  le quinquennat de l’ancien Président de la République, de nombreuses personnalités de gauche avaient pris position contre ces types de contrats, aux motifs que ces dispositifs étaient trop onéreux et trop favorables aux entreprises du bâtiment et de travaux publics. Depuis, il semblerait que la position de la gauche au pouvoir, préfère freiner mais pas abandonner !

Les critiques pleuvent : la Cour des comptes, dans son rapport de février 2014, critique fermement  les faiblesses des PPP du plan hôpital 2007 et pour cause, l’hôpital « centre hospitalier sud francilien » a été mis en faillite. L’inspection des finances constate de graves défaillances dans l’utilisation des PPP. Certains élus font ce choix pour s’affranchir des contraintes budgétaires et prennent donc des risques en investissant au-delà de ce que les ressources leur permettent.

Si ce système est en apparence vertueux, il  dissimule deux bombes à retardement.

  •   Tout d’abord les loyers versés au privé reviennent au final à payer deux à trois fois plus cher le coût de l’équipement : de plus, les entreprises privées empruntent à des taux plus élevés que les organismes publics ou les collectivités, ils  sont répercutés sur le coût global et les  intérêts sont de plus soumis à la TVA.
  •   Autre problème, autre surprise : des clauses peuvent contraindre notamment la collectivité à reverser au privé un complément en cas de besoin (voir l’exemple du centre hospitalier sud francilien).
  •   Un mieux dans la transparence financière : depuis le 1er janvier 2011, la dette des PPP est assimilée à un endettement.

Pour le CNAFAL, les PPP risquent  à long terme de conduire à « des opérations financières toxiques » au  détriment des collectivités et des générations futures.

Pour le CNAFAL, il est important à l’avenir d’avoir une position claire sur les PPP. Ce type de montage qui permet de ne pas s’endetter au début du projet mais de repousser les dépenses à plus tard,  c’est beaucoup de risques !

C’est donc tout le contraire d’une gestion rigoureuse des finances publiques, mais surtout une bonne affaire pour les partenaires privés.

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans SERVICE PUBLIC
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France