Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 11:19

!cid 76FD66C015764F6392CA194A9EC1A8A3@nomeb85c523610 

Expression d'une "colère"

suite à la tenue d'une permanence "consommation"

 

Honte aux affameurs !

 

 

Quand le client d'un grand magasin ayant souscrit un crédit à la consommation ne règle pas sa dette, le vendeur n'y va par quatre chemins, il confie le dossier à une entreprise de contentieux.

Pourquoi une entreprise séparée ?

Le crédit, comme la livraison, le service après-vente des réparations et pièces détachées, c'est le côté moins qualifié et moins plaisant de la vente, toujours signe que quelque chose ne va pas, il est donc externalisé, confié à des entreprises extérieures.

Non seulement pour cette raison « psychologique », mais surtout économique : pour diminuer le nombre de travailleurs titulaires du magasin lui-même, diluer les responsabilités en cas de dysfonctionnement, de plaintes des clients pour qu'ils se perdent dans les différents interlocuteurs, et y renoncent.

C'est ainsi que de nombreuses entreprises font leur beurre : elles prennent une large commission et mettent tous les moyens en œuvre pour que la dette soit recouvrée..

Si je ne porte pas dans mon cœur ces maisons de recouvrement qui vivent sur la misère des gens, je reconnais qu'il est parfois possible d'obtenir un échelonnement de dettes et de sauver la mise de certaines familles angoissées face au « commandement » de payer.

On arrive quelquefois à régler à l'amiable des cas difficiles. Quelquefois seulement ...

Exemple récent : un allocataire du RSA, dans un état de santé précaire, venu nous demander de l'aide, doit 2000 € à un de ces magasins, qui a confié l'affaire à une boîte de contentieux. Celle-ci l'a insulté au téléphone. J'ai décroché l'appareil pour en avoir le coeur net : mon interlocuteur « m'a jeté » sans même daigner écouter mes propositions....

L'huissier est diligenté et aucune négociation n'est possible. Comment le mandataire d'un créancier peut-il pousser la stupidité à ce point : refuser un paiement (échelonné) dans l'espoir de saisir … quoi ? Il n'y a aucun bien saisissable !

Nous n'en resterons pas là, bien évidemment et cette personne peut compter sur notre soutien, notre vigilance et notre action.

 

La réforme du crédit à la consommation, dite loi Lagarde, présentée à la presse agrémentée de petits dessins plaisants va apparemment dans le bon sens mais fort timidement.

Les banques et tous les prêteurs ont maintenant un certain nombre d'obligations légales et les consommateurs sont mieux protégés mais le fichier positif n'est pas créé et les crédits revolving ne sont pas interdits, mais comme ils finissent par avoir mauvaise presse grâce à l'action des associations de consommateurs, ils s'appellent maintenant crédits renouvelables.

Et voici comment ça se passe :

leurs taux d'intérêt, au lieu d'être libellés en taux annuel comme c'est l'usage (légal), sont libellés en taux journalier, nombre très faible qui fait illusion, exemple 0,049 %, ce qui, converti en taux annuel, donne 20%, taux usuraire ! Comme le malheureux client est noyé sous un bavardage enjôleur et des images bariolées et aguichantes (et souvent hélas ne sait pas faire les calculs d'intérêts), il fait confiance au vendeur (qui est bien sympathique ... pas comme l'employé de l'entreprise de contentieux).

Il est aussi bien dommage et le mot est faible qu'aucune protection des familles ne soit prévue face aux margoulins qui menacent et affament les « mauvais » payeurs.

Sans doute au nom de la « concurrence libre et non faussée » ?

 

Jean-François Chalot et Isabelle Voltaire

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CONSOMMATION ECONOMIE
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France