Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:45

la-rue.jpg

 

«  La Rue était mon lit »

Livre témoignage de Michel Baldy

Avec Frédéric Veille

Le retour à la vie de l’ancien SDF des Champs- Elysées

Editions City

Mars 2014

235 pages

 

                                               Changer le regard


Il suffit d’un accident de parcours pour qu’un homme devienne SDF .

C’est ce qui s’est passé pour Michel Baldy qui, après une rupture définitive avec sa femme décide de rompre les amarres.

Il part avec son sac à dos .

Il y rencontre Paris, la solitude, l’errance, la recherche d’un abri, le froid, la peur et la faim.

Michel n’a pas tout perdu, il lui reste ses deux chiennes qui l’accompagnent et lui donnent l’envie de se battre.

Ceux et celles qui jugent, du haut de leurs certitudes, ces femmes et ces hommes tombés « si bas » devraient réfléchir et chercher à comprendre comment un être humain peut se retrouver du jour au lendemain dans la rue.

L’acteur de ce livre, co-auteur montre comment est cette vie, rude, difficile, injuste qui mène souvent, trop souvent à une mort prématurée.

Le SDF est seul ou presque car il doit affronter le danger, les regards hostiles, la violence des jaloux qui n’ayant rien sont prêts à arracher le petit rien du voisin de galère.

Parfois il rencontre une bonne âme et souvent il montre et il démontre l’humanité et l’utilité sociale  de ces êtres humains.

Chaque homme, chaque femme est unique et irremplaçable.

Michel se rappelle avec émotion, maintenant qu’il s’en est sorti, des prénoms de ces soleils, car ils existent, qui lui ont réchauffer le cœur.

Il possédait, il possède une force exceptionnelle qui explique pourquoi il finit par trouver une nouvelle voie, moins noire :

« La manche, le froid, le sentiment de ne plus être vivant, l’alcool, la rue vous annihilent de tout. Mais jamais, jamais je n’ai perdu espoir, jamais je n’ai succombé à la tentation de tomber définitivement, de ne plus espérer. Ce fut le cas de tous mes compagnons d’infortune qui ont disparu ou qui disparaissent peu à peu. Chacun le sait, et pas besoin de vous expliquer qu’on ne vit pas vieux dans la rue. »

Lisez ce livre vrai et humain qui devrait aider à changer le regard que beaucoup portent aux SDF .

 

Jean-François Chalot

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans LECTURE
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France