Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2019 3 20 /03 /mars /2019 07:00

Après le rapport moral .....voici le rapport d'activité 2018

N'hésitez pas à commenter, vous renseigner, ....préciser des choses

1 - ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE

Cette action se poursuit avec un panel de jeunes allant, comme l'année précédente du CP à la Terminale. La prédominance du collège par rapport au primaire s'accentue.

BILAN chiffré :

* 35 enfants bénéficient actuellement (ou à un "moment passé") de l'accompagnement scolaire.

* 13 Bénévoles réguliers (+ 7 remplaçants) assurent les différents créneaux horaires proposés à savoir:

-lundi, mardi et jeudi de 16H30 à 18H30

-mercredi de 13H30 à 16H30

* Ci-dessous, le tableau de répartition par classes et jours (y compris les "doublons" et les "abandons éventuels" en cours d'année scolaire.

 

Jour

Classe

lundi

mardi

mercredi

jeudi

Total

Jeunes

Adultes

Jeunes

Adultes

Jeunes

Adultes

Jeunes

Adultes

Jeunes

CP

1

 

 

 

 

 

1

 

2

 

 

17

CE 1

1

 

 

 

3

 

 

 

4

CE 2

1

 

 

 

1

 

1

 

3

CM 1

 

1

1

 

1

 

1

 

2

1CM 2

2

 

1

 

3

 

 

 

6

6e

5

3

2

5

2

5

3

3

12

 

20

5e

1

 

1

 

1

 

 

 

3

4e

 

 

2

 

1

 

 

 

3

3e

 

 

2

 

 

 

 

 

2

Sde

 

 

 

 

 

 

1

 

1

2

Bac Pro

 

 

 

 

1

 

 

 

1

Total

11

3

9

5

12

5

7

3

39

  • 39 élèves au total dont 17 élèves d’élémentaires, 20 collégiens et 2 lycéens

  • 15 Bénévoles réguliers, 7 Bénévoles remplaçants

 

Le bilan chiffré montre une augmentation du nombre d'enfants ainsi que celui de bénévoles.

Ainsi, le nombre total d'enfants augmente de 4 pour passer à 39, soit une augmentation d'environ 10%.

Pour les bénévoles, 15 bénévoles réguliers , soit 2 de plus que l'année précedente sont enregistrés. A ce nombre, s'ajoute toujours 7 bénévoles "remplaçants" qui , tout en étant disponibles, ne peuvent l'être de façon permanente, en raison notamment, de leurs occupations, tant privées que professionnelles.

L'objectif à court et moyen terme est maintenant de développer les activités venant en complément de l'aide aux devoirs proprement dite. Nous devons arriver ainsi, de façon régulière et systématique à , par exemple, scinder une séance en deux parties.

Dans la première, nous aurions l'aide aux devoirs proprement dite et dans la secconde, nous développerions des activités complémentaires comme

*échanges sur un thème précis (histoire, actualité, environnement...)

*activité pédagogique permettant d'ajouter une donnée ludique à la séance (Quiz sur une partie du programme...)

Ainsi, nous serons totalement en phase avec le CLAS ,qui, nous le répétons est:

Contrat Local d'Accompagnement à la Scolarité.

Il n'y a pas de problème notable concernant l'assiduité des enfants ou la discipline.

Nous remercions l'ensemble des bénévoles pour leur participation et le rôle apporté sur le plan éducatif des enfants.

Pietro SULLI

2 - PERMANENCES «INFO DETTES»

L'année 2018 s'est terminée avec une équipe de 17 bénévoles qui assurent les permanences dans les 9 lieux d'accueil où nous proposons, chaque mois, des rendez-vous sur une période de 12 jours .

La commission de surendettement de Seine et Marne a enregistré le dépôt de 2967 dossiers en 2018, par rapport aux 3312 dossiers déposés en 2017. Cette baisse de 10% est également observée au niveau de la région Ile de France ainsi qu'au niveau national.

les bénévoles de INFO DETTES ont aussi constaté une diminution du nombre de dossiers traités dans les permanences puisque nous avons aidé à monter 195 dossiers dans l'année. Mais nous passons toujours plus de temps pour préparer et expliquer aux intéressés les étapes de la procédure qui a encore évolué en 2018 , essentiellement au bénéfice des propriétaires de leur résidence principale en évitant au maximum de recourir à la vente du bien, quitte à prolonger la durée du plan de redressement de la situation.

Pour intégrer les évolutions de cette procédure, deux sessions de formation et mise à niveau des connaissances ont été proposées aux bénévoles en février et octobre 2018.

La formation d'octobre a permis de transmettre les grandes lignes de la procédure à des responsables du CCAS de Faremoutiers qui réfléchissent à la possibilité de tenir une permanence dans leur périmètre géographique. Nous gardons le contact avec eux via l'UDAF 77.

C'est aussi l'UDAF 77 qui nous a sollicité en 2018 pour mettre en œuvre une action visant à développer une prévention des situations de surendettement, en amont, si possible, des dépôts de dossiers que nous accompagnons. Ce nouveau dispositif qui s'appellerait "info conseils budgétaires et dettes" au lieu de "Infodettes" va demander en 2019 des initiatives de la part de nos bénévoles ainsi qu' une force d'intervention supplémentaire pour mener de front les accueils "classiques" et l'information aux techniques de gestion budgétaire à dispenser aux particuliers que nous aurons pu cibler.

Daniel BIJARDEL

3 - ECOUTE DES FAMILLES

Destinée aux parents adhérents, cette action complémentaire de «l’accompagnement à la scolarité» s’est mise en place dès décembre 2006.

Le projet était d’apporter une écoute individuelle, attentive, sans jugement des familles. La méthode utilisée étant l’entretien individuel.

Peu de demandes, c'est un peu au hasard des rencontres que des échanges se font. Il est donc difficile de quantifier cette activité.

4 – COURS DE FRANCAIS (Alphabétisation- Français Langue d’Intégration)

Cours du lundi et du jeudi

8 bénévoles assurent les cours : 4 les lundis après-midi de 13h45 à 16h et 4 les jeudis après-midi (mêmes horaires).

L’objectif de ces cours est de donner à des apprenants adultes étrangers, les outils nécessaires pour comprendre notre langue et utiliser celle-ci pour se faire comprendre, et ainsi leur permettre de se débrouiller dans la vie quotidienne. L’oral est avant tout privilégié, toutefois les bénévoles les aident à la compréhension d’informations écrites et à la lecture.

Ces apprenants sont originaires, pour la plupart, du Continent africain, certains de l’Europe de l’Est et quelques uns du Moyen Orient. La majorité est en situation provisoire. Ils sont suivis par des organisations telles que la Croix Rouge, France Terre d’Asile, le CADA … qui les orientent vers notre association.

Le niveau des apprenants est très disparate, aussi après une évaluation de chacun, ils ont été répartis en 3 groupes :

  • Les grands débutants (ne connaissent pas la langue ou seulement quelques mots, élocution approximative, grandes difficultés pour la lecture et l’écriture et grandes difficultés de compréhension),

  • Les débutants (se débrouillent à l’oral mais ont des difficultés à l’écrit),

  • Les avancés (ils parlent, lisent et écrivent à peu près correctement le Français pour l’avoir appris dans leur pays d’origine. Ils ont toutefois besoin d’améliorer leur grammaire et leur orthographe, d’enrichir leur vocabulaire, il est nécessaire aussi de les aider dans la compréhension de textes).

Pour dispenser leurs cours, les bénévoles s’appuient essentiellement sur des ouvrages et supports de méthode rapide, spécialisés dans le français langue étrangère (FLE) destinés aux non-francophones.

Les apprenants disposent d’un grand cahier offert par notre association dans lequel ils peuvent écrire mais aussi coller toutes les feuilles de cours préparées par les bénévoles.

En 2018, il y a eu une trentaine d’inscriptions au cours de Français. Toutefois, à l’instar de l’année précédente, il est à noter qu’au fil des mois un important absentéisme s’est installé et qu’au mois de juin 2018 ils étaient à peine une dizaine. Les raisons restent inconnues : manque de motivation ? Déplacement dans une autre ville française ou un autre pays européen ? Renvoi dans leur pays d’origine ? Notre association déplore que les Organismes d’accueil ne la tiennent pas au courant.

A la rentrée de septembre 2018, nous n’avions que 5 inscrits, puis peu à peu nous avons enregistré des inscriptions supplémentaires jusqu’à atteindre à ce jour le nombre 30. Pendant le 1er trimestre, tous étaient volontaires et assidus. Mais depuis la rentrée de janvier, les effectifs sont à nouveau très fluctuants, certains sont partis, des nouveaux arrivent. Dans ces conditions, un travail suivi et continu est difficile.

Les bénévoles espèrent qu’à la rentrée des vacances d’hiver le nombre d’apprenants se stabilisera. Ils souhaiteraient aussi que l’association des Familles Laïques puisse avoir de meilleurs contacts avec les organisations qui nous envoient ces personnes.

Cours du mardi Soir

Les séances se déroulent de 18h30 à 20h (hors périodes de vacances scolaires)

Elles ont été animées par trois bénévoles qui interviennent auprès de dix apprenants, maximum.

Dans ce groupe, nous accueillons des personnes adultes, non primo-arrivants, exerçant pour la plupart une activité professionnelle.

Dans la mesure des places disponibles, les inscriptions en cours d’année sont les bienvenues, d’autant plus que la fréquentation diminue traditionnellement au fil de l’année.

De la même façon, nous acceptons l’inscription d’apprenants anciens (plus de deux ans) qui sont demandeurs de perfectionnement ou approfondissement de la langue française. Leur expérience et leur contribution sont bénéfiques, elles tissent un lien apprécié des nouveaux arrivants.

En début de séance et avant répartition en petits groupes, nous avons maintenu une séquence d’un quart d’heure environ, réunissant tous les apprenants et bénévoles. Elle nous permet d’aborder les questions d’actualité, de donner des informations générales, répondre à des questions de vie quotidienne…et de faire plus ample connaissance.

Avant les vacances de Noël, nous organisons chaque année un goûter auquel bénévoles et apprenants apportent leur contribution. Les échanges culturels et culinaires sont particulièrement riches et conviviaux.

L'équipe de bénévoles

6 – ECRIVAINS PUBLICS

L'activité ne connaît aucun changement particulier par rapport à l'an dernier.

Elle s'effectue toujours sur RdV : Carine ou Cindy m'appellent et je propose un créneau en général dans les trois jours, plutôt le soir après mon travail, parfois le samedi ou le dimanche.

Certaines personnes, à qui j'ai donné un jour mon numéro personnel par commodité, me contactent directement. Mais c'est bien sûr une minorité.

Pour la plupart, ce sont des personnes qui ont ponctuellement un courrier à faire, mais il y a également des habitués.

Dans tous les cas, ces courriers sont "urgents". Ils s'adressent essentiellement à des administrations (CAF, TGI par exemple) et sont le fruit de situations extrêmement compliquées. Il m'arrive souvent de finaliser les courriers très longs une fois chez moi, et de les envoyer ensuite par mail au secrétariat de Familles Laïques qui imprime.

Je vois pratiquement autant d'hommes que de femmes, autant d'allophones que de Français. Ces personnes ont toutes plus de la trentaine : pas de "jeunes".

La rédaction est plutôt rapide, c'est l'expression de la personne qui est longue, car celle-ci ne donne pratiquement jamais d'emblée les éléments utiles - n'en percevant pas l'importance. De ce fait, la durée du RdV est rarement courte ; il faut plutôt compter entre une heure et demie et deux heures.

C'est une activité régulière dans sa globalité, puisque cette année encore elle totalise entre 35 et 40 heures.

L'imprimante et la photocopieuse sont indispensables.

Véronique OZWARECK

7– TRANSPORTS SOLIDAIRES

Il est utile de rappeler qu'il s'agit d'un service para-municipal mis en place et couvert par une convention.

La ville prend en charge le véhicule, des bénévoles divers le conduise, Familles Laïques fait l'inter face et gère le service.

Pour l’année 2018,

326 personnes ont fait une demande de transport,

279 demandes ont pu être satisfaites.

47 demandes ont été annulées :

21 par manque de bénévoles

26 par rétractation du demandeur.

La progression des demandes de transport depuis 4 ans se confirme en 2018.

Il est à noter aussi que sur 2018, l'activité a été interrompue pendant 4 semaines au mois d’août. En effet, en raison d'un manque de personnel, et en raison de la charge de travail importante que cela génère, le secrétariat du CCAS n'a pu assurer la relève de nos secrétaires traditionnellement en congé à ce moment là.

Tous les utilisateurs ont bien entendu été avertis et ces derniers ont très bien compris la situation et pris d'autres dispositions.

Cette forte progression fait apparaître clairement le besoin de transport personnalisé pour les seniors de la commune.

Ce service en développement souffre du manque de bénévoles puisque 6.5% des demandes de transport n’ont pu être honorées par manque de chauffeur.

Seulement une personne s’est autorisée à demander un transport pour une activité de loisirs.

Par contre, les demandes pour un transport vers le marché de Melun ou un supermarché sont en nette augmentation (7 en 2017, 38 en 2018)

Certains bénévoles, toujours répertoriés mais ne se manifestant plus, ni ne répondant à nos sollicitations sur leur souhait de rester bénévole, il a été procédé à un écrêtage afin d'avoir un état conforme à la réalité terrain.

Le travail du secrétariat est en grande partie consacré à ce service solidaire. Estimé à minima à deux heures au quotidien (entre la gestion des appels, des mails et en cas de souci, les contacts téléphoniques aussi bien avec les « conducteurs » que les « demandeurs »)

En cas d’impasse, il arrive à Cindy de prendre le volant du véhicule mis à disposition par la ville.

En effet, le nombre de bénévoles étant en diminution, la charge est parfois trop lourde pour certains et l'activité repose souvent sur les mêmes épaules.

Nécessité de communiquer afin de recruter de nouvelles personnes.

Parfois certains, par commodité sans doute, utilisent leurs propres véhicules. Ceci est à éviter au maximum, voire à proscrire, pour de simples questions de responsabilité en matière d'assurance.

Patrice THEVENY (merci à Joëlle DEVE pour la synthèse et l'analyse)

8 – REPAS SOLIDAIRES

Durant l’année 2018 nous avons tout lieu de nous féliciter de l’essor des REPAS SOLIDAIRES dont le concept a enfin pris tout son sens.

Rappelons le concept :

À l’aide de denrées (produits frais ou congelés transformés et cuisinés sur place) acquis à prix réduits essentiellement auprès de la Croix-Rouge, de l’Association « Le Sentier », le complément dans des supermarchés style « Le Marché de Marguerite », l’équipe de bénévoles de Familles Laïques s’active 2 jours durant, voir davantage pour certains à préparer un repas copieux et de qualité digne d’un bon restaurant.

Nous accueillons un mercredi sur 2 environ 30 personnes sur inscription préalable (la salle ne peut pas en contenir davantage). Le prix minimum est de 1€, mais ceux qui peuvent donner plus nous permettent de faire perdurer notre action. L’idée est de permettre des échanges de qualité entre des personnes de différentes classes sociales, personnes de conditions modestes, 10 places sont réservées aux SDF du Sentier, dont on salue au passage leur gentillesse et leur courtoisie, c’est un vrai plaisir de les recevoir, des personnes seules, des familles avec enfants de conditions modestes ou non, des personnes âgées, des bénévoles de Familles Laïques ou d’autres associations et toutes autres personnes qui souhaitent participer à nos repas. Chacun paye en fonction de ses moyens…..

Le principe est maintenant intégré. Les craintes que nous avions l’an dernier de ne pouvoir continuer nos repas sont envolées… nous nous suffisons à nous-mêmes. Certains repas ont même été bénéficiaires.

La raison….

- Grâce à notre communication essentiellement le bouche à oreille d’ailleurs, nous recevons davantage de personnes qui participent aux repas pour le plaisir de partager et qui peuvent payer davantage ; La qualité de nos repas n’y est pas pour rien…. Mais il faut peut-être encore améliorer cette communication afin d’éviter les inscriptions de dernière minute, et nous faire connaître mieux encore ;

- Nous avons établi un solide contact, très agréable (grâce d’ailleurs à notre activité Infodettes), avec la Croix-Rouge chez qui nous allons nous servir directement, ce qui facilite notre choix et nous permet d’éviter d’acheter dans le commerce).

- Nous nous devons de remercier les bénévoles qui préparent ces repas avec tout leur coeur. C’est une équipe efficace et très soudée qui s’active avec joie et enthousiasme malgré la fatigue. Ils méritent d’être nommés : Autour de Marie-Noëlle (ou de moi si c’est moi qui parle), Françoise, Delphine, Patrice, Bénilde et Caroline et quelques autres bénévoles occasionnels. Un grand bravo à tous..

Parlons chiffres :

- En 2018 environ 120 personnes ont participé au moins une fois ;

- 18 repas différents ont été confectionnés dont le dernier avant les vacances d’été organisé sous forme de barbecue autour du local du Comité des Fêtes qui a réuni 59 convives plus les bénévoles.

- 549 convives au total ont participé à ces repas.

NOEL PARTAGÉ :

Pour la 3ème année consécutive en collaboration avec le COMITE DES FETES, le SECOURS POPULAIRE , nous avons organisé notre « NOEL PARTAGÉ » auquel ont participé environ 150 personnes + les bénévoles. Des 3 manifestations c’est certainement la plus réussie….

Nous avions opté pour un buffet varié, qui nous a ainsi permis d’utiliser plus facilement les dons des commerçants. Les buffets étaient impressionnants, mais tous les participants ravis sont également repartis avec un sac ou une boîte contenant des restes.

Comme pour les repas solidaires, la Croix-Rouge et l’Association le Sentier nous ont fourni à prix réduits une partie des denrées et les commerçants pour la plupart Pénivauxois ont été particulièrement généreux. (tous ont participé en fonction de leur moyen, qu’il s’agisse des boulangers, des restaurants, des petits commerces de Vaux le Pénil, des grandes surfaces, et Métro et Promocash, nous nous devons de tous les remercier).

Grâce à cette générosité, largement déficitaire tant pour Familles Laïques que pour le CDF les années antérieures, cette manifestation s’est révélée bénéficiaire cette année. Ce qui nous a permis de faire face à l’achat indispensable d’un nouveau four…..

On se doit de remercier chaleureusement les personnes qui se sont impliquées pour solliciter les commerçants, c’est une tâche fastidieuse et difficile car il faut se déplacer de nombreuses fois. (Annie M, Bénilde, Laurent V, Jacques, Marie-Noëlle, Patrice).

Remercions ici aussi l’équipe de cuisine de Familles Laïques et du CDF (pratiquement les mêmes personnes), qui ont préparé ce grand buffet, plus économique certes, mais quel travail !!!!!…..

Le Père Noël est ensuite arrivé portant les cadeaux offerts par le Secours Populaire et FL pour les places de cinéma.

Enfin et surtout, nous avons eu la chance de collaborer avec les Enfants Protégés qui nous ont offert un merveilleux spectacle, qui a remporté l’agrément de tous…..c’était un vrai plaisir de les avoir……

Marie-Noëlle DECLERCQ

9 – ATELIERS INFORMATIQUES

QUESTION : Serait-il possible de modifier l’organisation des bilans : Passer du Bilan Annuel (Janvier-Décembre) à un bilan Temps scolaire (Septembre-Juillet) - puisque nous calquons notre organisation sur le timing scolaire…les effectifs changent entre juin et septembre, les animateurs également…

Dans l’état actuel on est obligé de faire 2 bilans partiels (Janvier-Juin et septembre -décembre)

ATELIERS : LUNDI MATIN : 9h - 12h Beuve et Gantier

MERCREDI MATIN : 9h - 12h ARCATURE

INSCRITS : - Janvier 2018 : 18

- Septembre 2018 : 18 (?)

ANIMATEURS : - Janvier 2018 : 4

- Septembre 2018 : 6

(Jean-Louis MILHAU - Cécile GERARDIN et Jean Louis DIAIS – Jacky GUEU– Philippe CLOTEAUX – Noel ROYON)

Activité du Lundi très soutenue : Beaucoup de monde, Bonne ambiance…2 Salles occupées par des portables et ou des tablettes, voire des téléphones…

ATELIER À L’ARCATURE : Proposée de 9h à 12h…Peu ou pas de Pub…pas d’accompagnement visible de la part de l’arcature ? Difficulté à comprendre le fonctionnement de l’ARCATURE…

Septembre 2018 : Rentrée scolaire. Nouvelles recrues…retour de Jacky GUEU et arrivée de Philippe CLOTEAUX…ON SE RETROUVE PRESQU’EN SURNOMBRE DU COTÉ DES ANIMATEURS…ON OCCUPE 3 SALLES…Cécile propose de venir le Mardi PM pour les Tablettes pour alléger la salle des tablettes…

À l’ARCATURE…RIEN DE NOUVEAU…il faut manifestement revoir le projet…

Noël ROYON

10 – ATELIER RELAXATION

Tous les vendredis, de 12h30 à 14h, Maryse anime un groupe d’une douzaine de personnes, salle Freteau de Pény aux communs du château.

Son but est d'apprendre à se libérer de la souffrance, du stress quasi permanent auquel nous sommes soumis et qui conduit au mal-être, à l'épuisement, puis à la maladie.

Il comprend deux parties : la 1ère théorique, la 2de pratique.

La théorie nous fait comprendre le fonctionnement de notre corps, dirigé sans notre accord conscient, par nos émotions et nos pensées.

- Devenir le maître de ces dernières et non plus leur esclave,

- Savoir qui nous sommes en vérité, au-delà de notre personnalité,

- Savoir aller au-delà de nos croyances, des enseignements reçus, des a priori, des jugements, des peurs,

tel sont les buts de cet enseignement.

La pratique nous met en relation avec les énergies de l'air, de la terre, de l'eau et du feu pour alimenter et rééquilibrer nos centres énergétiques, supports de notre corps physique.

Cette année, nous avons fait appel plus particulièrement aux vibrations des plantes qui guérissent du Docteur Bach.

Ces séances sont particulièrement appréciées par tous.

11– ATELIER COUTURE

Il fonctionne tous les Jeudis soir, et compte 4 participants au total.

Afin de  permettre un accès plus facile aux personnes qui viennent avec leur machines à coudre, l'activité se déroule  à la salle des Chemin verts.

Compte Rendu rapide de l'activité de couture année 2017-2018

La progression des cours a été la suivante :

Premières nécessitées dans la couture comme par ex :

- Ourlets, rideaux, petites retouches, finitions des habits etc.

- Utilisation de la machine

–    - Exercice de couture sur échantillon afin d'apprendre à piquer droit, à faire des courbes, des cercles, des angles droits.

–    - La jupe droite. Pour cela nous avons appris:

–    - à prendre nos propres mesures, à faire un patron sur papier,

–    -  positionner les différentes pièces de patron sur le tissu et découper.

–    - assemblage des différentes pièces, montage de la fermeture à glissière, montage des pinces, réalisation de l'ourlet.

Nous avons ouvert un atelier créatif pour créer des "Jolies choses" afin d'apporter notre soutien à Familles Laïques.

Nous collectons toute sorte de matériels comme par ex: 

Jeans / vieux linge, fils, aiguilles, pots, verre etc.

12 - LA COMMUNICATION

Le blog, très réactif permet aux adhérents de suivre l'activité de leur association et au public extérieur de s'informer.

Il est aussi connu de l’extérieur. Que l’on soit à Marseille ou dans le Nord, il suffit d’appeler familles laïques sur un moteur de recherche et on tombe tout de suite sur notre blog.

Depuis le mois de septembre 2018, bénévolement, Célia DRI anime le blog, conjointement avec les précédents animateurs du site.

Lorsque les informations mises en lignes concernent directement une activité de Familles Laïques Vaux le Pénil, un mail est envoyé à tous les adhérents avec le lien qui permet d'y accéder.

Lorsque cela concerne un sujet d'ordre général sociétal, nous misons sur les « partages » des abonnés à la newsletter.

Une page Facebook est également sur la toile. La gestion de celle-ci est un peu plus aléatoire et nous y retrouvons parfois des informations sans rapport avec nos activités.

Quelques « censures » ont été nécessaires, en particuliers lorsque certaines interventions ou informations frisaient un quelconque prosélytisme religieux ou politique.

13 - LE COLLOQUE ANNUEL

UN COLLOQUE POUR RENFORCER LA PREVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

Vendredi 16 novembre 2018

Plus de 100 personnes ont participé à ce colloque tenu à Vaux-le-Pénil le 16 novembre 2018 ,100 personnes sans compter les membres de Ligue d'improvisation de Seine et Marne qui ont offert un moment de détente et d'humour fort apprécié.

Les « institutionnels » ont introduit le colloque et nous les en remercions, qu'il s'agisse de la Députée, de la Conseillère Générale, de Madame Llech, Maire- Adjointe des solidarités à Vaux-le-Pénil ou la technicienne de la CAF venue nous expliquer les missions et actions de la CAF dans le domaine du logement.

Les interventions diverses ponctuées par des débats dans la salle ont permis de présenter l'existant en termes de prévention et de pointer les nombreuses insuffisances :

  • de nombreux dispositifs encore peu connus avec des acronymes un peu compliqués ;
  • une information en amont pas assez connue de nombreuses familles en difficultés ;
  • des décalages entre les annonces et la réalité ….
  • La présence et la participation de responsables institutionnels, de bénévoles et de personnes ayant connu une expulsion ou des menaces d'expulsion ont donné aux débats une certaine teneur.
  • Un des débats a porté sur la CCAPEX
  • La CCAPEX est la commission spécialisée de coordination des actions de prévention des expulsions locatives .
  • Beaucoup de personnes menacées directement d'expulsions locatives ne passent pas par la CCAPEX, une représentante d'un bailleur public de Meaux s'est étonné de ne pas avoir de relation avec la CCAPEX , ce qui d'ailleurs s'est conclu par l'expulsion d'un monsieur hémiplégique dans cette ville sans que la commission n'ait été saisie.
  • La présence et l'intervention d'une des coprésidentes de la CCAPEX ont été appréciées, d'autant plus qu'elle a écouté et répondu aux différentes interpellations.
  • Un dialogue constructif s'en est suivi.
  • Un autre débat a souligné l'importance de renforcer, voire de créer un vrai partenariat entre :
  • les associations, celles composées de bénévoles présents pour accompagner les familles ;
  • et les professionnels et décideurs.
    Nous faisons nôtre la proposition émise par un responsable de la direction des solidarités du Département d'organiser une rencontre entre ce service, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et nos associations.
    Nous souhaitons aussi qu'une information adaptée soit mise en place afin que les familles puissent connaître les lieux où elles peuvent obtenir de l'aide .
    Et comme l'a souligné la présidente de l'UDAF 77, la prévention, bien en amont passe par une formation adaptée en direction des familles sur la gestion et le suivi budgétaire.
    Voici là beaucoup de pain sur la planche mais, ensemble, tout est possible pour que le zéro expulsion soit un jour une réalité !
    Le zéro expulsion est peut être un objectif utopique mais ce qui n'est pas utopique, c'est que plus aucune expulsion indigne n'ait lieu !
    Jean-François CHALOT

 

14 – SÉJOUR VACANCES FAMILLES

DATE du 07/07/18 au 14/07/2018

LIEU en Vendée au Camping « La Jolletiere à Merven »t 85200

12 familles ont participé plus le chauffeur

dont 8 familles monoparentales

ce qui représente

54 personnes dont:

  • 11 Ados

  • 17 Enfants

  • 4 enfants de moins de 3 ans

elles ont logé dans

2 Chalets

11 Mobil Home

1 charrette ( Chauffeur)

le camping dispose d'une piscine, d'un trampoline, d'une aire de jeux, d'un bar

il a organisé deux animations très fréquentées

une soirée blind-test, une soirée karaoké

et trois repas à thème: paëlla, hamburger, moules frites très peu fréquentés)

3 sorties ont été organisées

  • 2 sorties à la journée lundi et jeudi à l'île de Ré et à la Rochelle avec pique-nique fourni par les familles

  • 1 sortie en demi-journée mardi à la Faulte sur Mer

2 sorties en bases de loisirs

  • une sortie mercredi à la base de loisirs voisine au bord du lac de Mervent

avec une séance de canoë-kayak très fréquentée payée par les familles,

  • une sortie à la base de loisirs de Chassenon entrée et activités payée par les familles

Les 3 séances de courses sont prises sur les trajets retour

2 réunions générales ont été organisées

une à l'arrivée avec présentation des lieux et réglement de vie

une la veille du départ avec repas en commun et bilan du séjour

sans compter les points d'organisation quotidiens

Michèle STRIVAY

15 - LES PARTENARIATS

Sur l'année 2018, nos partenariats avec d'autres associations, en dehors du « Noël Partagé » n'ont pas été financiers compte tenu de notre volonté de faire des économies afin de pouvoir boucler notre budget.

Par contre notre secrétariat a pris en charge les réservations et encaissements de quelques manifestations du Comité des Fêtes pour lesquelles nous avons aussi assuré une communication.

Merci à tous les contributeurs de ce présent rapport d'activité

Proposé et voté de l'Assemblée Générale en date du 12 mars 2019.

Patrice THEVENY

Président de Familles Laïques de Vaux le Pénil

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 11 septembre 2020

 Vendredi 09 octobre 2020

 Vendredi 13 novembre 2020 

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France