Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 09:21
La double peine pour une surendettée !?

Quiconque peut se retrouver demain en situation de surendettement.

Il lui suffit de se retrouver au chômage, de connaître ou de ne plus pouvoir faire face à des dépenses contactées au moment où il avait un salaire correct, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Il existe un dispositif amélioré par les lois Lagarde puis Hamon qui permet à des personnes surendettées de déposer un dossier et d’obtenir un plan d’apurement de dettes, certaines étant effacées.

La personne ou les personnes sont inscrites sur le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) pour une période ne dépassant pas les 8 ans….

Cette ou ces personnes ne sont pas à l’index, on ne leur retire pas leur chéquier : elles doivent respecter le plan de surendettement proposé par la commission et validé par le juge, c’est-à-dire régler les échéances et ne pas contracter de nouveaux crédits.

Malheureusement, parfois, certains dérapages montrent que les droits sont précaires quand ceux qui doivent respecter la loi ne le font pas.

C’est le cas d’établissements bancaires qui croyant « bien faire » instaurent une double peine au surendetté.

Cette anecdote s’est déroulée aujourd’hui :

Une jeune femme dont le plan de surendettement a été validé se présente à la Banque de domiciliation du compte associatif, accompagnée par l’ancien président de l’association qu’elle a rejointe et qu’elle préside dorénavant : il s’agit d’effectuer le changement de signataire du compte.

Aidée par une association, cette jeune femme veut rendre la pareille à d’autres et s’engager.

Comme elle est active et motivée, le CA de l’association lui a demandé d’assurer la présidence.

A la Banque on lui demande ses revenus ( ?) et l’employé, ayant vu qu’elle est au FICP lui répond qu’elle ne pourra pas avoir la signature pour le chéquier…..

La tension est forte et le banquier dit qu’il se renseignera…..

A la fin de la journée, un coup de téléphone prévient l’association de tout est en règle et que Madame S ne sera pas interdite de fichier associatif !

Ouf !

Ainsi une personne en difficulté ne pourrait pas assurer pleinement une fonction associative !?

Elle serait frappée d’une double peine : le FICP personnel et une interdiction

On l’a échappé belle… Ou plutôt la Banque, qui aurait eu à subir une campagne d’information active !?

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 11 septembre 2020

 Vendredi 09 octobre 2020

 Vendredi 13 novembre 2020 

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France