Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 15:18

 

PREPARATION DU COLLOQUE PETITE ENFANCE DU 20 NOVEMBRE 2010

Point de réglementation sur l’accueil du jeune enfant.

( document réalisé par la CAF 77)

 

Plusieurs textes législatifs et réglementaires intéressant l’accueil du jeune enfant ont été publiés récemment au journal officiel :

 

la loi n° 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons d'assistants maternels et portant diverses dispositions relatives aux assistants maternels.

 

- Création des maisons d’assistants maternels

Ce texte autorise la création de "maisons d’assistants maternels" regroupant dans un seul local, hors du domicile, un maximum de 4 assistants maternels. Chacun des assistants peut prendre en charge un maximum de 4 enfants.

Chaque parent peut autoriser l’assistant maternel qui accueille son enfant à déléguer cet accueil à un ou plusieurs assistants maternels exerçant dans la même maison.

La délégation d’accueil nécessite un accord écrit de l’assistant à qui la garde est déléguée. Celui-ci ne pourra pas accueillir un nombre d’enfants supérieur à celui prévu par son agrément.

- Dispositions générales relatives aux assistants maternels

L’agrément initial de l’assistant maternel autorise l’accueil de deux enfants au minimum, sauf si les conditions d’accueil ne le permettent pas.

  • le décret n° 2010-613 du 7 juin 2010 relatif aux établissements et services d'accueil des enfants de moins de six ans

Présentation des principales mesures du décret.

  • les micro-crèches

Ces structures, après expérimentation, bénéficient du statut d’établissement d’accueil d’enfants de moins de 6 ans.

La capacité d’accueil simultané maximale est fixée à 10 enfants au lieu de 9.

Les micro-crèches sont dispensées de l’obligation de désigner un directeur mais sont tenues de nommer un référent technique chargé :

  • d’assurer le suivi technique de l’établissement ainsi que l’élaboration et le suivi de la mise en œuvre du projet d’accueil,

  • d’accompagner et de coordonner l’activité des personnes encadrant les enfants.

Toutefois, lorsque plusieurs micro-crèches sont gérées par une même personne et que la capacité totale de ces établissements est supérieure à 20 places, celle-ci est tenue de désigner un directeur.

  • Qualification des professionnels chargés de l’encadrement des enfants

Pour 40% au moins de l’effectif et non plus 50% au minimum, le personnel chargé de l’encadrement des enfants est constitué de puéricultrices diplômées d’Etat, d’éducateurs de jeunes enfants diplômés d’Etat, d’auxiliaires de puériculture diplômés, d’infirmiers diplômés d’Etat ou de psychomotriciens diplômés d’Etat.

  • Modulation du taux d’accueil en surnombre

Antérieurement au décret n° 2010-613 du 7 juin 2010, des enfants pouvaient être accueillis en surnombre certains jours de la semaine, dans la limite de 10 % de la capacité d'accueil autorisée pour l'établissement ou le service considéré et à condition que le taux d'occupation n’excédait pas 100 % en moyenne hebdomadaire.

Le décret du 7 juin autorise désormais, certains jours de la semaine, une capacité d'accueil excédentaire de :

  • 20% pour les établissements ou services de plus de 40 places,

  • 15% pour ceux de 21 à 40 places,

  • 10% pour les structures de moins de 21 places.

Toutefois, l’accueil en surnombre ne pourra être mis en œuvre que :

  • sous réserve du respect des règles relatives au taux d’encadrement des enfants par les professionnels,

  • et à condition que la santé, la sécurité et le bien-être des enfants soient assurés et que la moyenne hebdomadaire du taux d’occupation n’excède pas 100% de la capacité d’accueil de la structure.

  • Suppression de la possibilité de créer à titre expérimental des établissements d’accueil.

A partir du 1er janvier 2012, la création d’établissements d’accueil à titre expérimental ne sera plus possible.

  • le décret n° 2010-640 du 9 juin 2010 relatif au prêt à l’amélioration de l’habitat.

Un prêt à l'amélioration de l'habitat

peut être accordé  aux assistant(e)s maternel(le)s agréé(e)s.

Ce prêt est destiné à financer des travaux au domicile de l’assistant(e) maternel(le) afin d’améliorer l’accueil, la santé ou la sécurité des enfants accueillis ou de faciliter l’obtention, le renouvellement ou l’extension de l’agrément.

D’un montant de 10 000€ maximum, il est accordé sans intérêt dans la limite de 80% du coût total des travaux. Il est remboursable en 120 mensualités maximum.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 11 septembre 2020

 Vendredi 09 octobre 2020

 Vendredi 13 novembre 2020 

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France