Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 10:52

Partager cet article
Repost0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 11:29

LA JOURNEE CHAMPETRE DE VAUX LE PENIL

DU SAMEDI 23 JUIN 2012 

 

UNE FETE POPULAIRE INOUBLIABLE

 

-oOo- 

 

Pour tout le monde, pour tous ceux et celles qui de près ou de loin ont participé à ce formidable projet, c'est à la fois un "ouf" de soulagement, mais aussi une "pointe" de regret : c'est fini !

 

LA PREPARATION ..... tout le monde s'affaire, certains s'inquiètent, se concertent,  c'est le "branle-bas"

 

FETE-CHAMPETRE-0926.jpg  

L'entrée du site

 

Un grand coup de chapeau, dans le désordre car il n'est pas question de mettre tel ou telle en avant :

  • à toutes les associations participantes et leurs bénévoles dont beaucoup ont été "prodigieux", 
  • aux services municipaux, techniques et culture/animation, et leurs personnels dont certains sont devenus de "quasi bénévoles" puisqu'ils ont aussi oeuvré sans "pointer", 
  • au Comité de Fêtes et ses bénévoles qui, ont été le déclencheur de tout ..... un "pique-nique géant" évoqué, imaginé au départ par Virgil
  • aux dizaines et dizaines de petites mains responsables de l'incroyable décoration qui a tellement impressinné les visiteurs
  • aux dizaines et dizaines de gros bras, bénévoles ou non qui ont, monté, déplacé, démonté en un temps record toutes les infrastructures de la fête
  • à toutes ces têtes pensantes, ces esprits inventifs qui ont imaginé l'organisation, la cooordination, les activités proposées
  • à tous les artistes, en herbe ou chevronnés,qui donné "tout ce qu'ils avaient".
  • à ville de Vaux le Pénil, au Conseil Général, qui ont apporté leur soutien
  • au Comité de Jumelage et à Espagne Amie grâce à qui la fraternité franco espagnole a eu droit de cité. A la délégation de Navalcarnero 
  • à Michèle, Michel, Annick, Amalia, Julienne, Jean-François, Alain et Alain, Françoise, Annie, Danielle, ..... Vincent, François ,Paul et les autres ....
  • à la météo et, .... peu importe qui ou quoi la commande, .... nous a épargnés. Si la pluie avait été au rendez-vous, immnenses auraient été la déception, le chagrin, la frustration de tous ces gens.      

FETE-CHAMPETRE-0802-copie-1.jpg

      Michèle, Annick,   

                                               FETE-CHAMPETRE 0857

                                                   Claude, Jean-François

 FETE-CHAMPETRE-1027.jpg

                                                              Christian, Jean-François, Michèle, .... conciliabule 

 FETE-CHAMPETRE-0978.jpg

                                                                                                                                                      et le calme avant le rush ...

 

Quant aux visiteurs, nombreux, tellement nombreux qu'ils ont dépassé toutes le prévisions optimistes des organisateurs.

FETE-CHAMPETRE-0947-copie-1.jpg 

Les premiers arrivants sont accueillis avec le sourire par une équipe de bénévoles...

 

La preuve, combien ont-ils été à ne pas percevoir leurs "passeports d'entrée" ?

La décoration, entièrement fait main, a beaucoup impressionné !

 

Arc-bleu.jpg  Arc-rouge.jpg

Concentration .... en plein dans le mille

 

FETE-CHAMPETRE-1011.jpg             Sac-fille.jpg

Si, si, c'est zen ..........                              Hop hop hop .....

 

FETE-CHAMPETRE-0943.jpg  Maquillage-3.jpg

Maquillage, grimages et grimaces ....

 FETE-CHAMPETRE-0938.jpg

    et ................... peinturlure miniature

 

Petits et grands, tout le monde s'amusait, musait de droite et de gauche, se prenait au jeu.

FETE-CHAMPETRE-1015.jpg 

                                La chorale "Chanterelle" dans les travées

 

 FETE-CHAMPETRE-0996.jpg 

                                Un contrôle de police ??  non des enfants qui jouent

 

    FETE-CHAMPETRE-1085.jpg  FETE-CHAMPETRE-1089.jpg

Une jeune femme et sn compagnon, qui ont ému, fait trembler et rire un public conquis... 

 

Nino-23-juin-2012.jpg

Vraiment champêtre la fête ....

 

La bonne humeur règnait partout et a perduré jusqu'à l'allumage des feux de la Saint Jean. Même le match franco espagnol et son score final n'a pas entamé ce bon esprit. 

 

 FETE-CHAMPETRE-1057.jpg FETE-CHAMPETRE-1061.jpg 

L'apéro avec le premier édile au service ......

 

 FETE-CHAMPETRE-1076.jpg

     et le repas joyeux et convivial qui a suivi ...... 

alors que, derrière, "ils" bossent encore ...avant le réconfort, merci à eux

FETE-CHAMPETRE-1068.jpg FETE-CHAMPETRE-1071.jpg

FETE-CHAMPETRE-1073.jpg

 

Le public nombreux est resté tard le soir, ne demandant qu'une chose :

"vous refaites ça quand ?" 

 

Mesdames, messieurs, les enfants .... promis,

tout le monde va y réfléchir, et rien n'est exclu !

 

-oOo- 

 

Le stand de Familles Laïques dédié aux enfants surtout .... de 7 à 77 ans ! 

 

 FETE-CHAMPETRE-0865.jpg

Le stand en préparation .... 

 

La pêche à la ligne et les quilles de "Los Ninos" de Familles Laïques, a connu l'affluence. Merci aux bénévoles qui se sont relayés et ont eu plaisir à la faire.

 FETE-CHAMPETRE 0861 

Wouarf,wouarf ....... Gruuiiii.... c'est la fête 

   

   FETE-CHAMPETRE 1036 

    L'affluence des jours de concours .....

 "J'aime la pêche, oui c'est mon passe-temps préféré,

J'aime la pêche, ça me permet d'tout oublié, j'aime la pêêche

Ca me détend ça m'fait rêvé, j'aime la pêêêêcheeeee"

(Linda LEMAY "J'aime la pêche")

 

Quilles-3.jpg 

Juste pour le plaisir, rien à gagner !

 

Pour ceux et celles qui ont tenté de "cercler les quilles", sachez que le score de 9 (deux personnes) est resté très longtemps, puis en fin d'après midi, à quelques minutes d'intervalles, il est tombé. Tout d'abord un jeune ado qui a atteint 11 points, pour tout de suite après être détrôné par un 12 qui a totalement surpris ce "jeune papy, qui venait de taquiner son petit fils "tu t'y prends mal !"répondant à mon défi de faire mieux, il lance 3 anneaux "Hé, ce n'est pas aussi facile ! dit-il", il se concentre un peu et, en quatre coups à trois points remporte le challenge. 

Quilles-1.jpg  Quilles-2.jpg

Concentration ... et hop ... M..ince loupé.           A moi à présent : .... Ouiiiiii ...

 

Je ne connais pas ce monsieur, mais s'il ce message, qu'il sache qu'il est le tenant du titre. Rien que d'honorifique !

 

Patrice THEVENY

 

Merci à Chantal B, Jean-Noel R, (bénévoles pénivauxois), Pierre S (un visiteur) 

pour leurs photos ......    et la bienvenue aux autres...

Nous ne manquerons pas d'ajouter celles que vous nous enverrez,

 et surtout, laissez des commentaires

c'est simple et rapide suivez les instructions en cliquant dans la fenêtre de bas de page,

vore adresse mail n'apparaitra pas

Nous avons vraiment des artistes photograhes, Noël R , bénévole , a fait un superbe montage, à déguster

voici le lien

 

JOURNÉE CHAMPETRE

http://vaux.web.seniors.pagesperso-orange.fr/VAUXPHOTOS.htm

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 10:53

C'est le jour J   pour un après-midi et une soirée de festivités

 

AFFICHE-DEFINITIVE.jpg

Depuis plusieurs semaines maintenant de très nombreux bénévoles, plus d'une centaine appartenant à une trentaine d'associations, ainsi que les services municipaux et de leurs personnels, travaillent d'arrache-pied à ce projet fédérateur.

 

La convivialité, la bonne humeur qui règnent au sein des groupes de travail laissent augurer une super ambiance pour cette folle journée.

 

Dès vendredi matin, sur le terrain ce seront les premières installations, et toutes les finitions se feront à la denière minute samedi matin. Les petits et les gros bras seront de la partie car le travail est titanesque.

 

Tout le monde mise sur une météo complice afin de ne pas gâcher tant d'efforts !

Tout le monde espère que vous serez nombreux et nombreuses à venir ! 

 

Le programme, en direction de tous, sera riche et varié, et entièrement gratuit (*) : des stands classique de kermesse pour petits et grands, du chant choral aux démonstrations de danse en passant par de petites épreuves sportives, chacun pourra participer ou être simplement spectateur.

(*) sauf les consommations au stand du Comité des Fêtes

 

La Fête débutera dès 14h30 et se poursuivra jusqu'à tard dans la nuit !

Les plus assidus seront récompensés, alors restez le plus longtemps possible, participez un maximum.

En effet, votre "passeport" à faire "viser" auprès des quelques 27 stands et attractions, participera un tirage au sort, une fois validé et déposé dans l'urne prévue à cet effet. Il faudra cependant être présent lors de ce tirage, il sera alors 18h30 environ. En jeu :un gros lot surprise offert par .... (chutt c'est un secret) et un peu plus d'une centaine de ... (chutt là aussi ...) 

 

Après l'apéritif, pique-nique géant, suivi à 21h du spectacle "Fando comme Lis" (par Les Krilati) et à 22h00 d'un bal champêtre (orchestre "Les Ménilmutant").

A minuit, s'allumeront les feux de la Saint-Jean.

 

Pour sa part, Familles Laïques, dans le village "Los Ninos"(**) offrira aux plus petits un espace détente, où sous la surveillance des parents, au milieu de quelques maisonnettes et quelques véhicules, les attendront un jeu de quille (jeu d'adresse pour grands et petits, juste pour le plaisir de jouer),  et surtout quelque part, réservée aux plus petits, une mare aux canards où ils pourront "pêcher à la ligne" et repartir avec une surprise.

(**) Les enfants (en espagnol) en hommage à nos visiteurs de Navalcarnero

 

Réservez  votre journée !

Venez nombreux  et nombreuses ! 

En familles, entre amis, entre voisins !

Venez participer à cette grande première !

Venez faire la fête, tout simplement !

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 06:33

 

Un jour les cités

 

Avant hier, ces tours et ces barres représentaient un présent radieux ou moins sombre pour des centaines de milliers de familles qui pouvaient enfin disposer d'un appartement moderne...

Des urbanistes et des sociologues ont écrit des centaines et même des milliers de pages pour souligner les erreurs du passé et notamment cette idée de concentrer des gands immeubles à la périphérie des villes....

Oui mais voilà, en ces temps là il y avait le plein emploi ou presque, les solidarités structurées et un début de mixité sociale.

Aujourd'hui c'est le chômage massif et la ghettoïsation avec des jeunes sans repères et sans avenir.

Des auteurs comme Wilfried N'Sondé essayent de sortir des clichés et de décrire la réalité sociale et humaine....

Ils nous apportent quelques clés de compréhension....

 

 

« Fleur de Béton »

Roman de Wilfried N’Sondé

Editions Acte Sud

212 pages

Mai 2012

18 €

 

Une voix étroite

 

 

L’auteur décrit avec réalisme la vie humaine et sociale de ces jeunes et vieux qui vivent ou survivent dans les cités de nos villes. Il ne s’agit ni de se désoler, ni non plus de masquer la réalité…

Rosa, jeune adolescente est amoureuse. Elle rêve de devenir la promise de celui que tous les jeunes envient ….il est beau et danse merveilleusement sur des rythmes venus d’ailleurs.

Après le rêve, c’est la réalité, moins idéale.

La cité des 6000 n’est plus ce quartier qui a fasciné autrefois les parents de Rose venus d’Italie. Lui avait un travail, il était reconnu et préparait pour sa femme et ses quatre enfants une existence pleine de perspectives…Ah quand ils revenaient au pays, ils étaient choyés, enviés, reconnus !

Aujourd’hui tout est terminé, Salvadore est chômeur, il n’est plus le pilier de la famille et n’apporte plus de soutien à sa femme.

Son fils aîné a été retrouvé mort derrière le parking, victime de dealers …

Rien ne va plus ici, dans cette famille où Rosa essaye d’éviter les coups donnés par son père et où la mère, autrefois adorée par son mari n’arrive même plus à empêcher le bras du mari de frapper un peu plus fort…

Un incident violent va accélérer le rythme de l’histoire et marquer les destinées de plusieurs jeunes et de Rosa :

Un retraité excédé par le bruit tire malencontreusement sur un groupe de jeunes, ce sont des cris, la panique qui entraîne le chaos :

«  L’amertume envahit les cœurs, la colère monte dans les halls d’immeubles et les avenues du quartier. La rage gronde, inquiétante, elle se cherche un rythme et trouve la folie destructrice, comme une envie d’exister et de tout changer. »

L’auteur arrive à nous captiver avec une narration vive et de nombreux rebondissements…C’est une fiction, certes mais aussi un coin de voile soulevé sur l’existence de ces familles laissées à l’abandon et de ces jeunes qui n’on plus d’espoir.

La Fleur de béton peut-elle éclore dans cet environnement…La voie est étroite et peu réussissent à s’en sortir sans dégâts….

 

Jean-François Chalot

 

 

 

 

VIE ASSOCIATIVE A VAUX LE PENIL

 

Le concert de la Chorale Chanterelle du samedi 16 juin 2012 à la ferme des jeux a été un succès.

 

 RENDEZ VOUS SAMEDI 23 JUIN A PARTIR DE 14H30 A LA BUISSONNIERE POUR LA GRANDE FETE CHAMPETRE

 

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 10:21

 L'Association : Familles Laïques de Vaux le Pénil et le CDAFAL 77 organisent avec la Ville de Vaux le Pénil et le soutien de la CAF de Seine et Marne, de l'UDAF et de la Fédération des Centres sociaux un colloque le samedi 24 novembre 2012.

Ce cinquième colloque se tiendra à la Maison des Associations de Vaux le Pénil et portera dur le thème :

« La santé au cœur du risque social pour les jeunes ».

Dans le cadre de la préparation de cette initiative, nous avons constitué un comité de pilotage qui se réunit chaque mois.

Voici un premier texte de réflexion qui fait part de l'expérience d'un partenaire dynamique « Réseau Ville Hôpital »

 

VIVE LE RESEAU VILLE HOPITAL !

 

« J'ai prévenu mon mari, s'il entre dans le secteur 2, je le quitte »

Voici ce que m'a déclaré la semaine dernière une militante associative familiale, médecin en retraite...

Au delà de la boutade, puisque son mari , militant lui même, exerçant dans le secteur 1 oublie assez souvent de se faire payer quand il se trouve devant une famille précaire

 

Les secteurs 1 et 2 ...C'est quoi ?

 

La base du remboursement de la Caisse d'assurance maladie est fixée dans le cadre du parcours de soin à 70% du tarif de base du secteur 1, donc 70% du prix de la consultation du généraliste , d'un montant actuel de 23 €  .

La complémentaire santé peut prendre le reste, 1 € restant à la charge du patient depuis l'instauration du forfait en 2004.

Si le médecin de famille a choisi, lui, le secteur 2 « conventionné à honoraires libres », le remboursement étant plafonné, le patient devra payer de sa poche, avec ou sans mutuelle au moins 5 € ou plus ( la consultation étant de 28 € ou plus)

 

Les médecins du secteur 2 ne sont pas tous des vils profiteurs !

 

Avec les difficultés rencontrées par certains médecins, le nombre de praticiens qui choisissent le secteur 2 augmente, ce qui pénalise les patients à milieu modeste qui hésitent à venir consulter.

Tous les médecins ne sont pas des requins qui cherchent à gagner plus, certains rencontrent des difficultés : location du cabinet, équipement,

secrétariat, ce qui les pousse malheureusement à choisir le secteur 2....

Ne faudrait-il pas aider les médecins qui en ont besoin et faire disparaître le secteur 2 ?

 

Une « espèce » ignorée : les médecins militants !

 

Des médecins ont décidé de s'engager dans le Réseau Ville Hôpital afin d'aider et de soigner les précaires.

En Seine et Marne, une vingtaine de médecins bénévoles se mobilisent.

« Le RVH assure une consultation gratuite tous les jeudis de 17h30 à 19h30. Elle s’adresse à une population sans couverture sociale afin de soigner et de faciliter l’accès aux droits (Sécurité sociale, CMU, AME).

Cette permanence fonctionne avec un médecin, une infirmière et une assistante sociale, et permet d’obtenir des traitements appropriés. (examens complémentaires, médicaments etc..) »

 

Consultation Précarité 01 64 71 63 37

7 place praslin

77000 Melun

 

C'est une action de solidarité qui permet à la fois d'assurer des soins à des personnes sans couverture sociale et à la fois d'assurer un accompagnement informatif et éducatif permettant aux demandeurs d'obtenir enfin une couverture santé.

 

Jean-François Chalot et Patrice Théveny

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 08:21

Beaucoup de jeunes, de précaires, de chômeurs et de personnes en difficulté ne se soignent pas ou plus, faute de moyens. Il faut enrayer cette situation et faire vivre le droit à la santé.

Pour mener ce combat social et humain, il est nécessaire de redonner au service public toute sa place et les finances lui permettant de se développer.

C'est une première bataille à mener, parallèlement à une autre, complémentaire, indispensable qui consiste à conduire une campagne éducative sur la santé.

Il existe en France, à côté des hôpitaux et des cabinets médicaux, un mode d'organisation des soins original.

Dans le droit fil de la tradition des dispensaires et de la médecine sociale, se sont constitués des centres de santé.

Là, des médecins généralistes, des spécialistes, des dentistes, des infirmiers, des kinésithérapeutes et des assistants sociaux sont à l' écoute des patients...

Ces centres de santé, lieux de proximité où se soignent toutes celles et tous ceux qui le veulent ont besoin d'être soutenus très fortement.

 

L'appel de l'Union Syndicale des médecins de santé fixe les enjeux de cette bataille pour des soins accessibles de qualité pour tous :

« Les médecins salariés de centres de santé ont écrit à Marisol Touraine afin d'être reçus, au même titre que les libéraux et les hospitaliers.

 

1) Les médecins salariés de centres de santé appellent à un renouveau de l’offre de soins de premier recours, à une « révolution complète », pour reprendre l’expression de Robert Debré dans son célèbre discours de Rennes en 1973.

 

Les médecins de centres de santé demandent à la Ministre la création d’une offre de soins répondant aux caractéristiques suivantes :

- être une offre de premier recours,

- répondre à des besoins de proximité locale,

- respecter des tarifs remboursables,

- intégrer les soins, la prévention et la santé publique,

- disposer d’une gouvernance claire, dont le pivot est la médecine générale,

- être articulée avec l’hôpital public,

- disposer d’un cadre juridique adapté,

- proposer aux professionnels de santé un statut sécurisant permettant la mobilité et les évolutions professionnelles dans des budgets maîtrisés,

- être financée de manière pérenne sur la base de missions négociées,

- pratiquer une médecine indépendante des intérêts économiques périphériques.

 

Les centres de santé constituent à ce jour l’expérience concrète la plus féconde en la matière.

 

2) Les médecins de centres de santé demandent des mesures conservatoires d'urgence permettant d’assurer la survie de plusieurs centres de santé menacés de mort imminente, comme en région PACA »

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 14:30

 

 

Libérons le livre de la tutelle des grandes maisons d'éditions et des média qui font la pluie et le beau temps.

L'élection présidentielle passée, des dizaines de milliers d'exemplaires de ces articles rallongés écrits par des ministres, des ministrables sont aujourd'hui au pilon. Ils ont fait leur temps.

Souvent écrits sur commande par des journalistes ou des « écrivains fantômes » et signés par une personne célèbre, ils étaient sur le devant de la scène....

Lecteur boulimique, j'ai lu plusieurs de ces ouvrages en me promettant de ne plus en toucher un seul.

Pendant ce temps là, des écrivains, des vrais, ignorés, méconnus essayent désespérément de percer...

C'est dur et très dur dans cet univers où le fric est roi et où la diffusion de masse des ouvrages est contrôlée par une petite minorité.

Si Jack Lang a réussi sous Mitterrand à sauver nombre de petites librairies en limitant à 5% les réductions pouvant être pratiquées, il reste encore beaucoup à faire pour libérer le livre...

Est-il normal qu'une œuvre de qualité, composée de peu de paginations soit vendue 16, 95 € comme ce livre : « Magré tout »?

L'auteur, peu connu a t-il le choix s'il passe par une « petite » maison d'édition?

Qui osera lire un tel ouvrage pour un prix si élevé?

Voici là un auteur cadenassé et un lecteur qui aura peu de chance de voir ce livre pourtant de valeur dans une librairie.

Il faut dans le domaine de l'édition, que le livre soit libéré et que l'auteur puisse être aidé et que le produit de son travail puisse être accessible....

Les salons littéraires comme celui de Vaux le Pénil qui se tient le 14 octobre permettent d'ouvrir un espace aux écrivains et aux petites maisons d'édition...Que ces salons se multiplient sur tout le territoire national !

Notre blog, indépendant fait connaître de nouveaux talents présentés par des rédacteurs....

C'est ainsi qu'aujourd'hui je tiens à vous faire part de cette recension ( mot que je connais depuis peu, d'ailleurs!)

 

 

« Malgré tout »

roman de Claude Colson

éditions Kirographaires

95 pages

janvier 2012

16,95 €

 

 

 

un roman court et un petit bijou

 

C'est un livre étonnant...A lire la quatrième couverture, le lecteur s'attend à une histoire d'amour un peu banale, écrite à la va vite. Mais très vite, dès les toutes premières pages, le lecteur se reprend : la rencontre entre cette femme et cet homme est une découverte pour l'un comme pour l'autre.

L'auteur possède une plume fine et alerte et maîtrise totalement le français, ce qui ne gâche pas l'ouvrage, bien évidemment.

Sexagénaire et veuf, Michel ne cherche ni conquête, ni aventure jusqu'au jour où il rencontre Charline, de dix ans sa cadette..

L'attirance réciproque est immédiate mais rien n'est facile ni pour l'un, ni surtout pour l'autre qui vit en couple.

Chacun est le produit de sa propre histoire, de sa filiation, de ses rencontres et aussi de ses déconvenues et la renaissance amoureuse n'est pas un long fleuve tranquille.

Sans rien dévoiler du destin original de Charline et de cet amour fort naissant, « on » peut dire que ce livre aborde des questions d'actualité et s'éloigne des sentiers battus du paraître et du conformisme.;

Il n'est pas toujours facile d'être accepté (e), même dans cette France post soixante huitarde.

Certaines personnes jugeaient comme des perversions, les relations hors mariage et comme l'écrit avec justesse l'auteur : « Les gens critiquaient du bout des lèvres la vie sexuelle d'autrui, et ce d'autant plus qu'ils vivaient eux-mêmes dans le plus total refoulement »...Le trait est dur mais malheureusement réaliste!

Ah! j'oubliais : ne pensez pas lire ce roman par petits bouts, il n'y a pas de suspense proprement dit mais un fil invisible vous empêche de le refermer avant que l'histoire soit terminée.

Goûter ce petit bijou.

 

Jean-François Chalot

Partager cet article
Repost0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 10:20

    Ce samedi matin, 2 juin, les rues de Vaux le Pénil ont été quelque peu encombrées par une troupe "joyeusement en colère" qui manifestait contre les cinq fermetures de classes annoncées pour la rentrée prochaine.

 

Composée majoritairement de parents d'élève, celle-ci comptaient aussi des élus, des représentants d'associations et aussi de simples citoyens soucieux du maintien d'un service public de l'éducation de qualité.

 

Ce sont donc environ 250 personnes qui ont défilé sur un parcours reliant les trois groupes scolaires qui seront impactés par ces décisions adminitratives, reposant sur un baisse d'effectif réelle, certes, mais cependant tout à fait contestables si l'on tient compte des futures logements qui seront livrés dans quelques mois et apporteront leur contingent d'élèves.

 

Les associations de parents d'élèves et les élus seront reçus à l'Inspection Académique dans les jours qui viennent, et forts du succès de cette semaine d'actions et porteurs des nombreuses signatures pétitionnaires, ils ne manqueront pas de développer tous les arguments afin de convaincre les autorités académiques de revenir sur leur décision.

 

  IMGP1664.JPG IMGP1667.JPG

 

Merci à tous ceux et celles qui se sont mobilisés et le feront encore.

Merci aussi à ceux et celles qui prendront le train en marche car nul doute que l'issue favorable ne sera pour demain et qu'il faut rester mobilisé.

 

Patrice THEVENY

Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 07:03
Comme vous le savez sans doute, à la rentrée prochaine, Vaux le Pénil risque de connaitre 5 fermetures de classe en primaire, dont des postes d'enseignants spécialisés (RASED).
Voir nos autres articles à ce sujet.
 
OCCUPATION SYMBOLIQUE DES ECOLES
ce mardi 29 mai avec parents, élus ...
avant la "grand rendez-vous de samedi"
  
Je ne développerai pas ici les arguments mis en avant par les parents d'élèves contre ces décisions académiques, mais les raisons pour lesquelles notre association familiale soutient cette vague de protestation et s'associe au mouvement.
 
IMPACT BUDGETAIRE, FAMILIAL, PROFESSIONNEL
    Les fermetures de classes en maternelle réduiront ipso facto les capacités d'accueil dans les écoles et entraineront la "non scolarisation" des enfants dont l'anniversaire se situe entre la rentrée et le 31 décembre de l'année civile.
    Pour certaines familles cela se traduira par une année de crèche ou de nourrice supplémentaire ou la prolongation d'un congé parental avec ce que cela implique. A l'heure où tant de familles "rament" pour boucler les fins de mois, notre association ne peut rester silencieuse.
    Dans le même temps, cela ne libèrera pas places pour des bébés en liste d'attente car chacun sait aussi combien il est difficile de trouver des places en crèche ou des nounous disponibles.
 
IMPACT SUR REUSSITE SCOLAIRE
^   Si Vaux le Pénil n'est pas classé ZEP, il n'en demeure pas moins que des enfants connaissent des difficultés d'appentissage ou ne peuvent être aidés efficacement à la maison.
    C'est ce que nous constatons dans le cadre de l'accompagnement scolaire que nous menons de puis 7 ans.
    L'augmentation des effecifs en classe diminuera encore les possiblités de prise en charge particulière de ces élèves, et plus encore si les RASED disparaissent.
 
Ce samedi 2 juin,
marchons tous contre les fermetues de classe
Tous concernés, parents, futurs parents, grand-parents.
 
RENDEZ-VOUS A 9H30 
Devant la maison des Associations
Place des Fêtes à Vaux le Pénil
(prévoir 1h30 à 2 heures)
 
Patrice THEVENY
Président de Familles Laïques Vaux le Pénil
Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 12:29

   Dans toute la France des Cercles de silence sont organiés

 

A MELUN AUSSI DEPUIS 4 ANS

 Espérons que nous serons nombreux pour marquer le 4e ANNIVERSAIRE du Cercle de Silence de Melun.C'est, en effet, en Mai 2008 que Georges Rimbaut lançait le 1er cercle de silence sur la place Saint Jean! Merci à toi, Georges. L'actualité de cette semaine(rafle sur un chantier à Aubervilliers...) nous invite à rester vigilants et montre que notre cercle de silence a toujours, hélas! sa raison d'être. 

 

Actualité du mois de Mai 2012

 

Contre l'enfermement: une grève de la faim au centre de rétention du Mesnil-Amelot.

 

Gervais, Rody : deux pères d'enfants français, enfermés à la prison pour étrangers du Mesnil Amelot, sont en grève de la faim pour protester contre une expulsion. Ils vivent en France depuis plus de 10 ans, n'ont plus d'attaches dans leurs pays d’origine. Chacun d'entre eux a entrepris des démarches de régularisation, encore en cours. Ils demandent que leur situation soit réexaminée et leurs droits rétablis.

- Gervais, camerounais de 30 ans, orphelin depuis l'âge de six ans. Son frère aîné est de nationalité française et sa sœur titulaire d'une carte de résident de 10 ans. Il est père de deux petites filles françaises de 7 et 5 ans, très attachées à leur père, affectées psychologiquement par cette éventuelle expulsion

- Rody Sula, Congolais, en France depuis 1990. Toute sa famille vit en France, il est père de 6 enfants français.

 

- Séparer les enfants de leurs pères est révoltant sur le plan humain mais c’est aussi une violation des traités internationaux dont la France est signataire.

Vivre en famille, scolariser les enfants sont des droits fondamentaux qui doivent être respectés, c’est pourquoi nous demandons que cessent de telles expulsions

 

Scolarisation bien tardive d'enfants étrangers.

Le cercle de silence a participé à un rassemblement devant l’école primaire de RUBELLES, le 3 Mai pour réclamer l’application de la loi, c'est-à-dire l’inscription de 18 enfants de familles en demande d’asile. Cette inscription était refusée par le Maire faisant fi de la légalité, en toute discrimination Ces familles résident en hébergement d’urgence depuis le mois de septembre.2011. Lundi 14 mai, 15 enfants ont pu commencer leur année scolaire.

Ces familles ne sont pas responsables du long délai pour statuer sur leur demande d'asile. Comment leur reprocher de ne pas s'intégrer et refuser à leurs enfants d'aller à l'école?

 

Malaise à la Cour Nationale du droit d’asile

Depuis le 14 Mai, les avocats spécialisés mènent une grève des audiences pour dénoncer une « politique du chiffre » conduisant à juger « de plus en plus d’affaires en un minimum de temps » et entraînant une dégradation du traitement des dossiers des réfugiés et des droits de la défense »

Nous soutenons la demande d’ouverture de discussions pour que cessent ces mauvaises pratiques.

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Le CERCLE DE SILENCE de Melun.

S’y retrouvent à titre personnel des membres de diverses organisations : Réseau d’éducation sans frontière, Action des chrétiens contre la torture, Ligue des droits de l’homme, Familles Laïques, MRAP, CCFD, Entraide protestante, Cimade, Partenia 77, ou n’appartenant à aucune organisation.

Si vous êtes sensibles à ces situations ,

Venez nous rejoindre

Chaque dernier mardi du mois, de 18h00 à 19h00,

Place Saint Jean à Melun

Partager cet article
Repost0

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PÉNIL

 

 Vendredi 12 novembre 2021

 Vendredi 10 decembre 2021

sur rendez-vous au 

09 75 38 81 13 

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry, Moissy Cramayel.....

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France