Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 14:58

  Affiche_CDAFAL-2.jpg

 

 

 

 

« En France, le chômage, la précarité, la pauvreté, se sont étendues ces dernières décennies. Ainsi 9 millions de personnes sont sous le seuil de pauvreté, 13% sont contraints de renoncer à se soigner.

Plus de 3,6millions de personnes sont mal logées ou vivent dans la rue. Sans compter les plus de 5 millions de locataires en situation de fragilité financière à court ou moyen terme. »

 

Les associations caritatives, reconnues d'utilité publique comme le Secours populaire, les Restos du cœur apportent un soutien immédiat indispensable aux familles en grande difficulté.

Beaucoup de personnes n'arrivent à survivre et à reprendre goût à l'existence que parce qu'elles rencontrent sur leur chemin les bénévoles de la solidarité.

On entend ça et là quelques commentaires ironiques sur ces bénévoles dits de la charité...

Ces remarques m'irritent au plus haut point...

Ces associations ne peuvent pas intervenir sur le terrain « politique » et participer aux manifestations publiques de rue mais beaucoup de leurs militants prolongent leur action caritative par un engagement social et cette action caritative est souvent indispensable.

Lors de la tenue des permanences surendettement sur Melun les militants des associations familiales se félicitent de pouvoir travailler en réseau avec le secours pop;

Il leur arrive d'orienter des hommes et des femmes désespérés, sans moyens de subsistance vers les permanences du Secours Populaire ce qui leur permet, de disposer, quasi immédiatement, d'une aide alimentaire ou financière.

 

Je salue ici l'action de ces bénévoles

 

Chaque association a son champ de compétences et participe, avec sa spécificité à la lutte contre la précarité et la pauvreté.

 

Les associations qui interviennent sur le terrain social sont nombreuses et diverses, certaines de préoccupent d'un champ spécifique et sont reconnus par la population comme des têtes de réseau dans leur domaine comme la Conférence Nationale du Logement ( la CNL) et Droit au Logement (le DAL) pour ce qui concerne la question locative et des sans abri, d'autres se préoccupent des questions de consommation ou de défense des chômeurs comme AC.

Le CNAFAL , association familiale, lui est sur plusieurs fronts : le logement, la lutte contre la précarité, pour la défense des services publics....

Toutes ces associations agissent de concert dans le cadre de coordinations comme la plate forme logement des mouvements sociaux ou la coordination nationale de défense des hôpitaux publics de proximité....

Ce sont des associations indépendantes du gouvernement,quel qu'il soit ,qui mènent des actions locales concrètes de proximité sans hésiter à prendre position et à descendre dans la rue quand il le faut.

Il y a encore beaucoup à faire pour non seulement être présent sur tout le territoire mais agir dans les quartiers urbains ou villages en difficultés sociales pour faire avec les gens un travail d'éducation populaire.

Ces associations n'apportent pas la « bonne parole » de l'extérieur mais essayent de rendre les familles en difficultés, acteurs du changement.

Les premières manifestations contre les expulsions locatives du 16 mars n'ont pas rassemblé les militants et sympathisants des grandes organisations mais des personnes actrices dans leur domaine et beaucoup de familles directement concernées.

Les manifestations prévues pour le 1er avril vont rassembler plus de monde car elles s'appuient sur des mobilisations locales qui ont pris appui sur les initiatives de mars.

 

L'action sociale  de terrain est nécessaire et indispensable.

Elle contribue à ouvrir des perspectives .

Il y a tant à faire, certes, mais il vaut mieux réfléchir et agir plutôt que de se lamenter de voir  le changement tarder.

LE CHANGEMENT PEUT NAITRE DE NOTRE RESOLUTION ET DE NOTRE MOBILISATION.

 

Jean-François Chalot

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans SOLIDARITE
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 13 Octobre 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 10 Novembre 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France