Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 11:58

Le premier ministre avait annoncé en décembre dernier la "création d'un registre national des crédits aux particuliers". Ce registre appelé aussi « fichier positif » devait être inclus dans le projet de loi sur la consommation qui doit être présenté ce mois ci....

Cette réforme tant attendue ne serait pas intégrée au projet de loi mais proposée comme amendement ! ?.

S'agit-il d'un artifice ou d'un recul, un de plus, devant le monde des finances.

La CLCV, association nationale de défense des consommateurs des usagers ose écrire danNouvelle-image.JPGs un communiqué :

« Présenté comme le remède au surendettement, ce registre national des crédits sera loin

de remplir ce rôle. Le surendettement n'étant majoritairement pas dû au recours excessif au crédit, mais aux charges de la vie courante [enfants, pensions alimentaires, NDLR], aux accidents de la vie..." »

Cette association oublie que l'utilisation des crédits si elle n'est pas majoritaire, demeure massive et touche de très nombreuses familles.

L'association Crésus qui est très pointue sur ces questions affirme que 78 % des dossiers de surendettement déposés en Commission de surendettement comportent 8 à 20 crédits...

Cette affirmation est confirmée d'ailleurs par les associations familiales qui, sur le terrain assurent des permanences info-dettes.

La CLCV  ne fait pas de propositions concrètes alternatives.

Il est quand même curieux que des associations comme la CLCV et Que Choisir soient contre le fichier positif , en accord là dessus avec les Banques!

Ces deux associations ne semblent pas tenir compte des travaux de la Conférence contre la pauvreté et du positionnement de François Soulage, président du groupe de travail "Inclusion bancaire et lutte contre le surendettement"en faveur de la création d'un fichier positif.

 

D'autres associations, très impliquées dans la prévention et l'aide aux surendettés, comme le CNAFAL( Conseil National des Associations Familiales Laïques) se déclarent pour le fichier positif :

 

« Nous soutenons la création du répertoire des crédits aux particuliers.

Le surendettement est un drame social et humain qui déchire des centaines de milliers de familles.

Le surendettement, depuis 2008, ne cesse de croître avec plus de 920 000 dossiers déclarés recevables !

C’est un fléau endémique qui ne cesse d’augmenter dans un contexte économique et social difficile.

Dès lors la création par le Ministre Benoit HAMON d’un « fichier positif » va dans le sens de la protection des familles.

Il ne présente que des avantages :

Ø  Un outil au service de la responsabilisation des professionnels.

Ø  Le fichier positif est un outil bénéfique pour lutter contre la maladie du surendettement.

Ø  Le rapport lui-même de la Cour des comptes va dans le sens des avantages liés à la création du fichier  positif.

Ø  La création du fichier améliore la concurrence et l’accès aux crédits, mais surtout renforcera l’étape liée à la vérification de la solvabilité qui deviendra obligatoire responsabilisant de ce fait les professionnels dans la phase précontractuelle.

Le CNAFAL refuse les dérives d’une société marchande et financiarisée. Chacun a pu voir depuis 2008 où a conduit la pratique extensive de l’emprunt qui a abouti à un fonctionnement artificiel de l’économie. Souvenons-nous que les contribuables français ont participé au renflouement de certaines banques.

Le fichier positif, outil de défense des consommateurs, doit dépasser les réticences de certaines associations nationales, c’est pourquoi le CNAFAL soutient le Gouvernement dans ce projet progressiste de défense des familles et des consommateurs. »

Une association familiale comme le CNAFAL, indépendante de tout parti soutient une proposition ou un projet de loi quand il va dans le bon sens et s'oppose à tout texte qu'elle juge insuffisant ou mauvais.

La vigilance du CNAFAL et des autres associations favorables à l'établissement d'un fichier positif est forte....Les associations s'opposeront à tout recul du gouvernement ou du parlement...C'est pourquoi elles restent mobilisées.

 

 Jean-françois CHALOT et Patrice THEVENY

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans CONSOMMATION ECONOMIE
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France