Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 21:19

souslafeuille 

 

« Sous la feuillée de Plumejouet »

roman de Jean-Zépyr Idoux

auto édition

2003

17,50 €

 

 Amour, jalousie et Révolution

 

L'histoire se déroule à l'ombre et autour du château fort de Blandy en Brie...Autant dire que, natif de ce village nommé aujourd'hui Blandy les Tours, je me suis précipité sur ce livre avec intérêt.

Je m'attendais à une histoire plaisante à lire mais surtout pas à trouver un bijou littéraire.

Dès les premières lignes, j'ai été surpris et vite enthousiaste.

Bercé par les descriptions poétiques du terroir et par le chant des phrases, j'ai tout de suite dégusté ce mets étonnant.

Certains pourraient reprocher à l'auteur d'utiliser trop de vieux termes inusités aujourd'hui et des expressions fort imaginées...Pour moi, cette construction riche en couleurs sort l'auteur et le lecteur de l'ordinaire pour un bonheur partagé.

La grande révolution, celle de 1789 se déroule à Paris, bien entendu mais c'est plus que son écho qui raisonne dans ce coin riche en histoire qui deviendra plus tard un havre de découverte touristique.

Aucune caricature n'est de mise ici, on trouve des « méchants » chez les nobles, bien entendu, des profiteur de toutes origines, des pauvres s'enhardissant et aussi quelques petits seigneurs du terroir considérant que les pauvres avaient droit à du pain et de la considération.

Certains discours comme ceux prononcés dans le cadre de l'élaboration du cahier des doléances du tiers état n'ont pas pris malheureusement beaucoup de rides :

« Méfiez-vous de ne connaître jamais la faim, car elle n'est pas cette menue aigreur qui vous chatouille les muqueuses stomacales quand vous attendez avec agacement qu'un valet vous serve votre festin, mais c'est un douloureux spasme répété et grandissant qui vous noue les tripes, vous abrutit jusqu'à faire de vous un coupe-jarret, un vide-gousset quand autour de vous vos marmots en crèvent ! »

La nature n'a pas perdu ses droits et ses écrins donnent des couleurs à cette histoire d'amour entre le berger du château et la chamarreuse .

 

jaigrandi.png

 

« J'ai grandi à l'ombre d'un chêne »

roman de Jean-Zépyr Idoux

auto édition

2008

18 €

 

La solidarité peut abattre des murailles !

 

L'auteur de « Sous la feuillée de Plumejouet » a attendu 5 ans pour nous offrir une suite à ce roman.

Méticuleux et amoureux de l'écrit, il n'est pas comme ces « écrivains » qui écrivent livre sur livre. Il a besoin de peaufiner pour offrir une œuvre réfléchie et travaillée.

J'ai lu ce livre d'un seul trait et j'ai dégusté les mots anciens bien amenés, la poésie des descriptions.

Il faut avouer, et c'est mon regret que «  les révolutionnaires de 1789 » n'ont pas le beau rôle .

ll est vrai que nous sommes en période thermidorienne et si des prêtres réfractaires sont poursuivis, des républicains connaissent eux aussi la réactiondans leur chair.

Baptiste, le berger de Blandy doit se cacher et sa femme Fleur-de-Marie va se retrouver en face de l'ignoble Colin qui veut la violer....

Le suspense est là, présent et le lecteur espère que les voyous, profiteurs d'une période troublée seront sévèrement châties...

L'auteur nous fait découvrir les marchés d'antan comme celui de Champeaux ainsi que la vie dans ces petits villages de la Brie....Les anciens métiers et travaux sont mis à jour pour permettre au lecteur de bien appréhender totalement la période historique où se côtoient le contre-coup de la crise politique qui secoue la société française et la vie locale, faite de petites lâchetés mais aussi de solidarités très fortes.

« Les secrets de familles sont lourds de mystères. On peut vivre à même feu, à même pain ou à même sel et ne point partager confidemment une profonde souffrance. »

Comme l'explique Clémence, l'aînée du couple « héros » de cette histoire :

« J'ai parfois attendu aux veillées d'hiver quand d'aucuns émondaient des noix, teillaient le chanvre, ou écossaient des fèves, que les langues se délient, mais que nenni, je n'obtins jamais de clés et ne parvins point à percer les arcanes familiales. »

Ce secret de famille qui risque d'hypothéquer l'avenir, sera t-il levé ?

A vous de goûter pour savoir...

Ah j'oubliais ! Les dessins de Pascal Chandavoine nous permettent de retrouver le château de Blandy tel qu'il était il y a deux siècles .

Une belle plume pour l'auteur et un bon coup de crayon pour l'illustrateur...Que demander d'autre !

 

Jean-François Chalot

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com - dans LECTURE
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France