Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 10:06

La France est un des pays qui dépense le plus en matière sociale. Malgré l’investissement de 30 % de ses richesses nationales (contre une moyenne de 21 % dans les pays riches) et malgré un budget cumulé des associations dans le champ de la solidarité de 45 milliards d’euros, 8,8 millions de personnes sont en situation de pauvreté en France. L’essoufflement du modèle de l’État providence n’est plus à démontrer. Le territoire héberge une immense réserve de solidarité : des millions citoyens œuvrent quotidiennement pour combattre les inégalités. Ces élans de générosité méritent d’être mieux structurés. C’est dans ce but que l’association RESOLIS a pris son envol en 2014. Depuis RESOLIS a engagé de nombreuses actions de repérage et de capitalisation des innovations et des meilleures pratiques. Le 28 novembre dernier les Rencontres RESOLIS ont réuni 200 personnes autour du thème de la Pauvreté en France.

 

Voici en conclusion des travaux de cette journée les 10 propositions pour rationaliser et optimiser notre modèle de solidarité pour lutter plus efficacement contre les précarités :

> Cessons d’aggraver la complexité des situations de pauvreté en accumulant des solutions sectorielles qui rendent notre système social illisible et qui augmentent le taux de non-recours. La refonte de notre protection sociale doit commencer par un accès simplifié aux aides sociales.

> Mesurons l’impact social. Faute de temps et de moyens, l’évaluation est peu répandue, alors qu’elle est riche d’enseignements.

> Adaptons les meilleures pratiques aux spécificités d’un territoire plutôt que de les dupliquer. Faisons confiance à l’intelligence individuelle dans nos territoires pour s’inspirer des meilleures expériences.

> Agissons prioritairement à l’échelle du territoire. La fragilisation du lien social plaide en faveur de la conception d’actions de proximité : solidarité de voisinage, interventions à domicile, interlocuteurs dédiés…

> Associons davantage les personnes en situation de précarité. Leur inclusion doit intervenir à tous les niveaux : gouvernance partagée, choix des modalités opérationnelles, indicateurs d’évaluation…

> Préservons la liberté d’innover. Il est indispensable d’assouplir notre cadre réglementaire pour expérimenter de nouvelles solutions.

> Créons des réseaux transversaux. La nécessité de travailler en réseau fait consensus. Les collectivités locales doivent impulser des réseaux pluri-acteurs pour que les opérateurs se connaissent mieux, tirent profit de leur complémentarité, échangent leurs bonnes pratiques et construisent de nouveaux modèles d’alliances.

> Redéfinissons la place de l’État pour l’action sociale. Pour agir finement contre les précarités qui varient selon les territoires, l’État doit reconnaître un pouvoir de décision à l’échelon local.

> Allongeons notre temporalité. L’action sociale s’inscrit dans un temps long devant être pris en compte notamment dans les évaluations, les expérimentations et les financements.

> Inscrivons les projets associatifs dans les changements sociétaux. Pour relever leurs défis, les acteurs associatifs ont intérêt à mettre en perspective leurs projets avec les grandes transitions en cours (économique, environnementale, énergétique, alimentaire...).

Si ces propositions ne sont pas nouvelles, elles sont désormais partagées par tous. Qu’attendons-nous pour les mettre en application ? Proximité, inclusion, réseau, simplification, impact social et prévention : des concepts à intégrer de toute urgence dans nos politiques publiques !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France