Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 05:34
les 1115 "mauvais" élèves

Les bulletins de notes viennent d’être publiés.

On y trouve la situation des villes en ce qui concerne le % de logements sociaux.

Il y a les derniers de la classe qui ne veulent rien faire malgré les conseils prodigués mais aussi ceux qui avancent doucement dans le cadre d’une programmation.

Voici là un document intéressant avec un lien vous permettant d’avoir le point de situation de votre ville :

« Ministère du Logement et de l’Habitat durable

Transparence SRU : faites le test dans votre commune !

mercredi 20 avril 2016

Dans le cadre de la parution de son « bilan annuel 2015 de la loi SRU », le ministère du Logement met à disposition sur son site Internet des données concernant les 1 115 communes qui n’ont pas atteint leur objectif SRU.

Pour chacune de communes concernée, sont indiqués :

le taux de logements sociaux à atteindre en 2025, via le rattrapage progressif fixé par période triennale ;

le taux de logements sociaux sur la commune (depuis 2002) ;

l’état de carence éventuel de la commune ;

le montant des pénalités payées par la commune en 2015.

« Pour la première fois, dans une démarche de transparence, le bilan de la loi SRU est accessible à tous, intégralement et facilement. Pour savoir comment se situe votre commune, ou toute autre commune en France, par rapport à ses obligations de construction de logements sociaux, il vous suffit d’entrer son nom dans le moteur de recherche. »

http://www.logement.gouv.fr/transparence-sru

Cette transparence devrait permettre aux citoyens et aux responsables des associations de solidarité d’aller questionner les élus pour leur demander clairement de s’expliquer sur leurs intentions.

Il ne s’agit pas de clouer au pilori tel Maire, car certains font des efforts et recherchent à faire vivre une mixité sociale dans leur ville….Ils avancent doucement mais sûrement.

On ne peut pas du jour au lendemain rattraper des années de retard.

Il faut établir un plan d’urbanisation, l’expliquer à la populaire et faire que les citoyens y soient favorables…..

Ce n’est pas si difficile que cela : « ces logement sociaux sont pour nos enfants » comme le conviait un couple de retraités….

« Ils n’ont pas les moyens d’acheter et d’ailleurs ils pourraient se retrouver propriétaires et surendettés » !

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 13 Octobre 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 10 Novembre 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France