Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 07:24
  Après Charlie, les enfants doivent-ils être en première ligne?
  Après Charlie, les enfants doivent-ils être en première ligne?

Bandit, voleur, voyou, chenapan ! C’est la meute des honnêtes gens qui fait la chasse à l’enfant.

(Jacques Prévert)

Un élève de CE2, âgé de 8 ans sommé de s’expliquer parce qu’il a refusé la minute de silence aux morts de Charlie et aurait déclaré « je ne suis pas Charlie, je suis avec les terroristes ». Audition au commissariat, emballement médiatique, mises en accusation ; qu’en est-il de la protection de l’enfance ? Les mineurs bénéficient d’une présomption d’irresponsabilité ! En principe, un éducateur, un juge, un policier doivent s’assurer, de la capacité de l’enfant à comprendre la portée de ses actes, surtout lorsque celui-ci a moins de 13 ans. Mais est-il anodin que cela se passe à Nice, ville où certains édiles voyaient, dès le dernier trimestre 2014, le Jihad islamique à leurs portes… ! Cela mérite des éclaircissements préalables. Bis repetita à Villers Côterets où un garçon de 9 ans a été entendu par la gendarmerie.

Y-a-t-il eu des explications pédagogiques suffisantes avec la minute de silence ? Y-a-t-il eu dialogue ? Pourquoi ne pas avoir discuté au préalable avec les parents ?

Il est peut-être temps que, dès le primaire, dans toutes les classes, une véritable instruction morale et civique soit dispensée. Les enfants ont droit à une véritable éducation laïque en continu, c’est-à-dire dégagée des préjugés quels qu’ils soient, des déterminismes qui traversent la société. Les enfants doivent être familiarisés avec les grands mouvements d’idées qui traversent l’humanité. Il faut affirmer que la liberté de penser, de s’exprimer, permet de construire sa personnalité. L’Éducation nationale, dans son cadre laïque, doit développer une culture du respect de l’autre, du débat, de l’esprit critique argumenté, de l’exercice de la raison avec la distance nécessaire par rapport aux médias, qui souvent jouent sur le registre de l’émotionnel, de l’événementiel, de l’immédiateté. C’est l’école qui doit amener le fond, les valeurs qui sont celles de la République. Depuis 25 ans, cette mission de la République a été peu à peu délaissée. Le CNAFAL n’en n’a jamais fait son deuil par-delà les déclarations d’intention des uns et des autres. Il est temps de passer à l’acte ! Il y a un lien organique entre l’école et la laïcité. La laïcité ne doit pas être instrumentalisée pour défendre l’identité des français de souche. La laïcité ne peut être invoquée uniquement pour refuser l’Islam, alors que l’Etat républicain n’a cessé de s’accommoder du christianisme, au point de céder du terrain depuis 30 ans. La vraie question est que l’école ne remplit plus sa promesse sociale.

Le grand éducateur d’enfants, Fernand Deligny, disait il y a 40 ans : « Une nation qui tolère les quartiers de taudis, les classes surpeuplées, et qui ose châtier les jeunes délinquants, me fait penser à cette vieille ivrognesse qui vomissait sur ses gosses à longueur de semaine et giflait le plus petit, par hasard, un dimanche, parce qu'il avait bavé sur son tablier. »

Il n’est pas question de développer une culture de l’excuse, mais de regarder lucidement les causes profondes de la dérive actuelle de notre pays.

Jean- Marie Bonnemayre, président du CNAFAL

Jean-François Chalot, secrétaire général,

Partager cet article

Repost 0
Published by familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

  • familles-laiques-de-vaux-le-penil.over-blog.com
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque
Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77
  • C'est une association familiale laïque qui lie le combat social et le combat laïque Son projet associatif s'inscrit dans le PAL ( prestation d'animation locale) et le PAL Vaux le Pénil est adhérent à la Fédération des Centres Sociaux 77

AGENDA

 

 

  -oOo-

 

PROCHAINES PERMANENCES "INFO DETTE"

  à VAUX LE PENIL

 

Vendredi 12 Mai 2017

 

    Affiche surrendetement RVB    

 

Prochaines permanences "Info dettes"

à Vaux le Pénil

 

 

Vendredi 09 Juin 2017 

 

 

 

 

 

Sinon, toute l'année,  il y a des permanences hebdomadaires à 

 Melun, Dammarie, Le Mée, St Fargeau-Ponthierry,

Renseignez vous auprès de notre secrétariat !

Qui sommes nous ?

Association fondée sur le principe de la laïcité,

intervenant dans tous les domaines

 où l'intérêt des familles est concerné.

     logo rose afl

Animée uniquement par des bénévoles, l'association propose différentes actions telles que : Accompagnement scolaire, alphabétisation, info dettes, écoute et soutien des familles, écrivains publics, informatique, échanges de savoir-faire. 

 

Surtout n'hésitez pas à nous laisser des commentaires en utilisant le lien en dessous de chaque article De même, lisez les commentaires, ils vous en inspireront peut-être d'autres Notre PAL est subventionné par la Caisse d'Allocations Familiales 77 et le Conseil Régional d'Ile de France